ALTO-STUDIO
 
Savez-vous qu'il est possible de financer des entreprises sans les connaître individuellement?
Pour financer des entreprises en tant que particulier vous pouvez directement entrer en contact avec certaines d'entre elles afin de devenir actionnaire.
Pour ce faire vous devez disposer d'un relationnel conséquent afin de pouvoir avoir le choix mais également vous devrez disposer des compétence nécessaires pour sélectionner les perles rares, celles qui vont connaître des progressions appréciables de leur rentabilité.

Sinon vous pouvez également choisir de financer des entreprises sans n'avoir aucun lien direct avec elles. Dans ce cadre vous achetez des titres de propriétés à un organisme qui lui même va devenir actionnaire d'entreprises qu'il aura préalablement identifiées et analysées.

Ces organismes (sociétés de gestion) gèrent ce que l'on appelle des fonds communs de placement. Ces fonds sont constitués de l'épargne que vous apporterez : en moyenne un titre coûte 1000 euros. Ce faisant vous espérez que dans 5 ans (délai moyen d'immobilisation de l'argent) ces 1000 euros vaudront beaucoup plus.

Deux types de fonds cohéxistent:
  • Les fonds commun de placement Ă  risque (FCPR) :

  • Le FCPR doit impĂ©rativement ĂŞtre composĂ© d'un minimum de 40 % d'actions qui ne soient pas sur le marchĂ© boursier.

  • Les fonds commun de placement dans l'innovation (FCPI):

  • Le FCPI est composĂ© de 60 % d'actions ou de parts de sociĂ©tĂ©s qui doivent avoir, lors des trois derniers exercices, des dĂ©penses de recherche dĂ©veloppement d'au moins un tiers de leur chiffre d'affaire ou de justifier du caractère innovant de leur activitĂ© via un "label" Ă©manant de OSEO/ANVAR après analyse.


    La caractéristiques des entreprises innovantes c'est qu'elles offrent des potentialités de croissance et de plus value conséquentes.

D'un point de vue fiscal quelques avantages pour le particulier qui investit:
  • Une rĂ©duction d'impĂ´ts Ă©gale Ă  25 % des fonds investis dans la limite de 12 000 euros pour un cĂ©libataire et 24 000 euros pour un couple mariĂ© ou pacsĂ©.
  • Ce faisant l'Ă©conomie d'impĂ´t sera au maximum de:
    • 3 000 euros pour un cĂ©libataire

    • 6 000 euros pour un couple mariĂ©
D'un point de vue plus général:
  • L'Ă©pargne reste bloquĂ©e pendant 5 ans. Le rachat est possible, mais les frais sont importants et vous devrez rembourser l'exonĂ©ration fiscale. Les frais de gestion proches de 5 % en gĂ©nĂ©rale sont Ă©galement Ă  prendre en compte.

  • Le rendement annuel moyen est de 10 %.
  • Ce type de placement offre potentiellement des rentabilitĂ©s intĂ©ressantes, lorsque la sociĂ©tĂ© de gestion a misĂ© sur les entreprises qui ont tenu leurs promesses. Dans le cas inverse vos pertes peuvent ĂŞre consĂ©quentes mĂŞme si la sociĂ©tĂ© de gestion a diversifiĂ© ses placements (actions non cotĂ©es, placement Ă  court terme,...)

Voter pour ce billet "extraordinaire" ;) sur les diggs-like :

Digg it! - del.icio.us it! - Blogmark it! - Ajouter ŕ mes favoris Technorati - Blogmark it! - Scoop it! - Fuzz it! - Tape Moi! - AllActuer Ca! - Nuouz Ca! - Memes Ca! - Pioche Ca! - Blue it! - Bookmark Ca!


 
‹ retour à l'accueil
Commentaires
1.   quenot norbert  â€ş  lundi 29 aoĂ»t 2011 à 16:48

jeune franchise ( moins de 2 ans)dans le domaine de l'ouverture de salles de sport fitness low-cost. a ce jour 20 franchisés installés,9 en recherches de locaux..les résultats sont probants et n'ont fait appel a aucun credit bancaire à ce jour : apport personnel entre 40000 et 60000 euros suivant local . l'acquisition du materiel fitness est jusqu'à présent financé en leasing par le fabricant MATRIX interressé par le développement tres rapide de cette franchise.
Nous cherchons pour accélérer notre développement trouver un partenaire financier qui accorderait un pret à tous nos futurs franchisés .
Merci de prendre un contact avec mr QUENOT NORBERT au 06 63 14 74 75 ou sur son mail.
Cordialement
N.QUENOT FRANCHISE URBAN GYM

 
‹ retour à l'accueil
Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un trackback sur ce billet : http://www.capitalsocial.fr/tb.php?id=17

 
Ajouter un commentaire