ALTO-STUDIO
 
Les business angels sont ils les anges des affaires?

Les business angels sont appelés à jouer un rôle croissant dans la chaîne de financement de la création d'entreprise. En effet ils interviennent en général lors de la phase d'amorçage, au premier stade de financement d'une société.

Ces anges des affaires sont des particuliers qui souhaitent investir une partie de leur patrimoine (de 5% Ă  10%) dans des entreprises.

Première idée reçue les concernant: les business angels sont des anciens entrepreneurs or différentes études montrent que leurs profils correspond plus à cette réalité:

  • 80 % sont encore en activitĂ©
  • 48 % ont entre 40 et 54 ans
  • 25 % disposent d'un patrimoine infĂ©rieur Ă  1 millions d'euros
  • 12 % disposent d'un patrimoine supĂ©rieur Ă  10 millions d'euros
  • le nombre de business angels est estimĂ© Ă  4 000 en France.

Bonne nouvelle l'investissement moyen par business angels tendrait à augmenter: en 2001 le ticket d'entrée était de 40 000 euros alors qu'il a atteint 70 000 euros en 2004/2005.

Les business angels investissent en moyenne dans plus de six entreprises.

Typologie d'investissement:

  • 85% des investissements concernent la phase d'amorçage

Deuxième idée reçue, les business agnels investissent exclusivement dans des start up de la nouvelle économie. Faux car le secteur high-tech (Internet, logiciels, télécoms) ne capte que 50 % de ces investissements.

Leurs motivations :

  • 35% : recherche d'une plus-value
  • 27% : participation Ă  une action collective
  • 13% : soutien Ă  un crĂ©ateur d'entreprise proche
  • 10% : aide au dĂ©veloppement Ă©conomique local

Les business angels sont les premiers à entrer au capital avec une durée moyenne de cohabitation de cinq ans.

Les différentes possibilités de sortie pour un business angel sont le rachat par une entreprise, l'introduction en Bourse, le rachat par un autre business angel ou un dirigeant, le LBO (ou leverage buy-out: rachat des actions de business angel par la création d'une holding financée par l'emprunt), et dans le pire des cas la disparition de l'entreprise.

Les capitaux-risqueurs ne rachètent jamais les parts des business angels.

L'exemple de MEETIC représente bien l'apport des business angels dans la chaîne du financement de la création d'entreprises.

Pour lancer le site de rencontres sur internet Meetic en 2002,Marc Simoncini (créateur d'Ifrance revendue 100 millions d'euros à Vivendi Universal,) s'est mis en quête de lever plusieurs millions d'euros auprès de fonds de capital risque. Face aux refus des sociétés de capital investissement il a levé 1,8 million d'euros auprès d'une petite dizaine de business angels (famille, amis, industriels)

Le recours à ces investisseurs privés peut aussi relever d'un choix plus que d'une contrainte, notamment si l'entrepreneur doit consolider son portefeuille de compétences internes, acquérir de nouvelles compétences, ou s'il veut boucler rapidement un tour de table en évitant les multiples rencontres et négociations pendant plus de 8 mois.

Michel de Guilhermierpour financer PHOTOWAYS (développement de photo par internet), a mobilisé son propre réseau d'investisseurs privés, 10 au total, et bouclé ainsi le tour de table en.....1 heure (121 000 euros + avec l'aide de quelques fonds).

Pour en revenir au titre du billet les business angels sont des anges des affaires dans la mesure oĂą:

  • ils apportent une solution de financement complĂ©mentaire et indispensable pour aider la crĂ©ation d'emploi.
  • par rapport aux sociĂ©tĂ©s de capital investissement leurs apports de compĂ©tence, de rĂ©flexion stratĂ©gique et de mise en rĂ©seaux est plus Ă©vidente. Les business angles investissent dans des filières qu'ils connaissent parfaitement, vous allez donc pouvoir capitaliser ce savoir-faire.

Mais l'ange peut aussi se transformer en démon car:

  • ils peuvent avoir tendance Ă  vouloir s'imposer au quotidien dans les prises de dĂ©cisions, ceci est d'autant plus facile que la plupart investissent autour de chez eux (donc pas de problème pour ĂŞtre prĂ©sent physiquement) et qu'ils connaissent la filière mĂŞme peut ĂŞtre mieux que vous (enfin peut ĂŞtre le pensent ils)
  • au-delĂ  des promesses de relationnel et d'apport de compĂ©tence il peut se cacher une simple volontĂ© de faire une plus value. Donc bien veiller Ă  ce que les 20% du capital qu'ils vont obtenir correspondent vĂ©ritablement Ă  une valeur Ă©conomique: danger lorsqu'en Ă©change d'actions ils ne vous proposent comme contre partie principale que leur savoir faire.

Voter pour ce billet "extraordinaire" ;) sur les diggs-like :

Digg it! - del.icio.us it! - Blogmark it! - Ajouter ŕ mes favoris Technorati - Blogmark it! - Scoop it! - Fuzz it! - Tape Moi! - AllActuer Ca! - Nuouz Ca! - Memes Ca! - Pioche Ca! - Blue it! - Bookmark Ca!


 
‹ retour à l'accueil
Commentaires
1.   Maxime  â€ş  vendredi 13 avril 2007 à 07:49

Bonjour !

Je viens de publier un entretien de 20 minutes traitant de BA avec comme interlocuteur le responsables des BA Midi-Midi-Pyrénées !

 
2.   fred  â€ş  vendredi 13 avril 2007 à 14:00

Très intéressant... je note... mais les chiffres donnés semblent vertigineux... les BA n'investissent donc que dans de gros projets ? Une entreprise modeste demandant 10 à 20 k� pour son lancement peut-elle espérer bénéficier du coup de pouce d'un BA ?

En tout cas c'est pour moi la troisième idée reçue : les BA n'investissent que dans des projets d'importance

 
3.   Jean-Philippe  â€ş  samedi 14 avril 2007 à 11:25

Fred: Bien que la moyenne des investissements soit autour de 70 000 euros, je suis certain que l'Ă©cart type doit ĂŞtre important: il doit y avoir beaucoup plus de business angels qui versent 20 000 euros plutĂ´t que 200 000 euros.

Pour exemple en languedoc roussillon il y a une association de business angels qui a pour vocation de mobiliser de l'épargne auprès de particuliers ( avocats, expert comptables, chef d'entreprises...) afin d'investir sur des petits tickets ( moyenne 20 000 euros avec un maximum de 30 000).

Site: www.melies.fr

Et puis un business angel cela peut être votre plombier ( secteur très rémunérateur pour un indépendant), votre boulanger, votre fournisseur de cigarette invisible (cf votre photo sur le blog)....


Maxime: podcast vidéo très utile.

 
4.   DRIDI  â€ş  vendredi 4 mai 2007 à 15:03

Je souhaite avoir les coordonées de l'association des anges des affaires si elle existe. En effet, je suis jeune promotrice d'un projet de fabrication d'articles textiles parfumés à la recherche d'un partenaire financier.
Pour info : contacter +216. 22 745 478

 
5.   Jean-Philippe  â€ş  vendredi 4 mai 2007 à 21:57

Bonsoir (formule de politesse en générale assez partagée même chez les blogueurs)

Vous trouverez ci dessous un lien internet permettant d'accéder à un annuaire regroupant des associations de business angels en prenant en compte différents critères: localisation, secteur d'activité, stade de maturation...

Bonne chance dans votre projet:

www.franceangels.org/annu...

 
6.   Hamid  â€ş  vendredi 23 novembre 2007 à 14:55

Bonjour M.Martinez

Je suis un jeune potreur de projet, a 30 ans ont est encore jeune! j ai effectuer quelques recherche pour savoir quel est la psychologie generale des BA en France pour me deffendre au mieux de leur attaque! mais je n es pas trouver d information sur la possibiliter d investissement d amorcage a l etranger (Maroc), pourriez vous m informer a se sujet?
Cordialement
Hamid

 
7.   fredo  â€ş  dimanche 25 novembre 2007 à 14:59

Bonjour, j'ai eu une experience particulière avec un buisness angel parisein audit de mon projet et départ avec mon idée pour voir si de son coté on peu faire....

 
8.   Passoni Gianfranco  â€ş  lundi 24 dĂ©cembre 2007 à 14:02

Monsieur Martinez bonjour

Par la présente je vous fais savoir que nous cherchons de capitaux pour le financement et exploitation de nos divers projets technologiques de haute innovation, dans les secteurs de haute consommation.
Une partie de ce projets Ă  Ă©tĂ© dĂ©posĂ©e et autres sons en phase dâ??ĂŞtre dĂ©posĂ©e.
La valeur commerciale calculĂ©e, est de lâ??ordre de dizaines de millions EUR.
Le capital pour la mise en valeur des ce projets est de lâ??ordre de 5 Ă  8 %.
Ci votre entreprise est disposée à examiner nos dossiers, nous ferons le nécessaire pour vous le transmettre.

Dans lâ??attente, recevez, Monsieur Martinez, nos meilleures salutations et les veux dâ??un

Heureux Noël.

Passoni Gianfranco

Robotic Consulting Sarl
Champ de la Vigne 7
CH-1470 Estavayer le Lac

 
9.   Jean-Philippe  â€ş  lundi 24 dĂ©cembre 2007 à 17:40

Monsieur Passoni Gianfranco,

Je ne suis pas un business angel, ce faisant votre solution de financement devra exploirer d'autres pistes...je vous souhaite d'excellentes fêtes de noël et de la réussite dans votre projet.

 
10.   Hamid  â€ş  samedi 12 janvier 2008 à 15:27

Bonjour M. Martinez
Tout d abord tous mes voeux pour cette nouvelle annee.
Mon interogation du 23 novembre 2007 est reste sens reponse, ma question est a ce point stupide quel ne merite pas votre attention?
Il sufit de le dire
Cordialement
Hamid

 
11.   jean-Philippe  â€ş  samedi 12 janvier 2008 à 21:01

Hamid, meilleurs voeux également avec deux précisions:

1- j'ai oublié de vous répondre sachant que je n'ai aucune obligation à le faire,

2- une simple relance sympathique de votre part aurait forcément abouti, comme ce n'est pas le cas je vous souhaite d'identifier un interlocuteur qui vous conseillera gratuitement....

 
12.   Hamid  â€ş  samedi 19 janvier 2008 à 13:14

M. Martinez

Effectivement ma seconde intervention peut s embler agressive, mais vous pensé bien que toute personnes porteuses de projet ou de developpement de stucture, attends une reponse suvie et precise de votre par, mais effectivement ce blog est une recreation, pour le moment tous les com que nous voyons si dessue son pris à la légère, M.Gianfranco à deja son entreprise, le premier conseille a lui donner est de trouver des capital risqueur, cela sera plus propice à son developpement, et de lui proposer une adress mail ou un contact... enfin c est vous le specialiste!
Merci egalement pour vos deux précisions, mais quand ont a un minimum de réflexion ont se doute que vous n etes pas le seul interlocuteur à pouvoir nous informer et pour un service hereusement que celui ci est gratuit.
Toute les assoc de B.A et autre ONG vous informerons gratuitement sur la moindre interogation qui vous bloc dans vos démarches ou au moins vous guiderons.
J ai oublier et sympathique, deux termes Ă  BANIR du language quand ont est entrepreneur... je ne dit pas ca pour vous M. Martinez mais pour tous porteur suceptible d accedrer Ă  votre blog.


 
13.   Louis  â€ş  samedi 9 fĂ©vrier 2008 à 16:54

Je vois sur le site suivant, que de gros fonds ont encore été levés cette année.
Est-ce que les PME cibles de sociétés comme AGF, UFG, Alto Invest, OTC AM ou A Plus finance sont les mêmes que les Business angels ?
Ils peuvent être une bonne alternative ou plutôt complément aux anges desaffaires!
Merci pour vos réponses.

www.typepad.com/t/trackba...

 
14.   Jean-Philippe  â€ş  samedi 9 fĂ©vrier 2008 à 17:55

Bonjour Louis les deux liens externes ne fonctionnent pas. Pouvez vous refaire un tentative afin que l'on découvre votre blog et que l'on puisse lire l'article indiqué.


Pour votre interrogation les sociétés citées à 99% ne vont investir que dans des entreprise qui disposent déjà d'un volant de chiffre d'affaires et d'un produit qui fonctionne.

Ce faisant ce sont les business angels qui aujourd'hui investissent de plus en plus dans cette phase d'amorçage délaissée par les sociétés de capital risque.

Jean-Philippe
www.capitalsocial.fr/

 
15.   Louis  â€ş  samedi 9 fĂ©vrier 2008 à 23:36

Désolé Jean-Philippe, j'ai fait un mauvais copier/coller.
Voici le blog en question (dont je ne suis pas l'auteur, je l'ai découvert par hasard en recherchant des infos sur les investisseurs privés ou institutionnels).
www.azilber.com/agathe_zi...

En ragardant sur le site des sociétés citées ci-dessous, on remarque AGF PE peut faire du capital amorçage (étude au cas par cas), en revanche c'est moins clair pour des sociétés comme Alto Invest, OTCAM ou A Plus Finance.

Louis

 
16.   Jean-Philippe  â€ş  dimanche 10 fĂ©vrier 2008 à 17:18

Bonjour Louis,

Concernant ALTO invest sauf changement de stratégie très récente la phase d'amorçage ne rentre pas dans leur politique d'investissement de même que Turenne ( pour cette dernière je devrai publier prochainement une interview vidéo d'un associé).

Je crois malheureusement que le chiffre de 99% des fonds cités ne font pas d'amorçage, même si officiellement ils peuvent indiquer le contraire.....

Jean-Philippe
www.capitalsocial.fr/

 
17.   Louis  â€ş  dimanche 10 fĂ©vrier 2008 à 20:15

Bonne idée cette interview video. Ce serait sympa de faire un billet avec des vidéos de différents gérants (les fonds les plus actifs par exemple, ou les plus early stage). J'ai cru voir au passage des videos de gérant d'une ou deux sociétés de gestion sur leur site web. ça permet de se faire une idée des personnes avec qui on pourrait avoir à faire...
Louis

 
18.   Abouda  â€ş  jeudi 3 avril 2008 à 12:29

Bonjour a tous,

je suis un jeune tunisien qui cherche a lancé une unité de recyclage des pneus usagés en tunisie et c'est une premeire en Afrique, seulement je manque de fond.


je suis Ă  la recherche d'un partenaire financier, technique , comercial , un fond d'investissement, capital a risque ou un actionnaire associer.

mon projet consiste a une installation pour le traitement et le broyage de pneus usĂ©s comprend la technologie complète du prĂ©-broyage, suivi par la sĂ©paration du fer lourd , jusquâ??au broyage fin final au moyen de presses Ă  granulats pour une unitĂ© de 2 a 4 tonnes/heure.


LA VALORISATION MATIĂ?RE A BASE DE GRANULATS
Nous proposons une solution technique de collecte et de recyclage pour les pneus de voiture , poids lourds et agricoles, afin de les transformer en une poudre noble qui redevient une matière première.
* Utilisation dans les roues et roulettes.
* Sols et bordures de sécurité d'airs de jeux.
* Terrain de sport (tennis, piste d'athlétisme...).
* Isolant phonique.
* Enrobé d'assise.
o meilleur répartition des efforts dus au trafic.
o protection thermique du sol à basse température.
* Enrobé de roulement.
o drainage et protection de la chaussée.
o plus d'adhérence.
o moins de bruit lié au roulement des pneus ( ± 8 db).

un investissement de 3 000 000 Euro mais qui permet Ă  court terme, un retour sur lâ??investissement en deux ans .


*pour avoir un crédit qui peut combler le financement de tout le projet (3 000 000 euro) il me faut un apport propre de 40% soit 1 200 000 euro
*j'ai pu avoir des aides par des organismes pour atteindre les 25 % soit 750 000 euro
*donc il me manque encore 15 % soit 450 000 euro.

NB: c'est une premiere en Afrique, en plus je peut avoir un accord avec l'état afin de préserver l'exclusivité dans ce domaine.

je suis ouvert a toutes propositions.
Cordialement


Abdallah Abouda
Mobile: 0021621762447

 
19.   Abouda  â€ş  jeudi 3 avril 2008 à 12:30

Bonjour Madame,

je suis un jeune tunisien qui cherche a lancé une unité de recyclage des pneus usagés en tunisie et c'est une premeire en Afrique, seulement je manque de fond.


je suis Ă  la recherche d'un partenaire financier, technique , comercial , un fond d'investissement, capital a risque ou un actionnaire associer.

mon projet consiste a une installation pour le traitement et le broyage de pneus usĂ©s comprend la technologie complète du prĂ©-broyage, suivi par la sĂ©paration du fer lourd , jusquâ??au broyage fin final au moyen de presses Ă  granulats pour une unitĂ© de 2 a 4 tonnes/heure.


LA VALORISATION MATIĂ?RE A BASE DE GRANULATS
Nous proposons une solution technique de collecte et de recyclage pour les pneus de voiture , poids lourds et agricoles, afin de les transformer en une poudre noble qui redevient une matière première.
* Utilisation dans les roues et roulettes.
* Sols et bordures de sécurité d'airs de jeux.
* Terrain de sport (tennis, piste d'athlétisme...).
* Isolant phonique.
* Enrobé d'assise.
o meilleur répartition des efforts dus au trafic.
o protection thermique du sol à basse température.
* Enrobé de roulement.
o drainage et protection de la chaussée.
o plus d'adhérence.
o moins de bruit lié au roulement des pneus ( ± 8 db).

un investissement de 3 000 000 Euro mais qui permet Ă  court terme, un retour sur lâ??investissement en deux ans .



*pour avoir un crédit qui peut combler le financement de tout le projet (3 000 000 euro) il me faut un apport propre de 40% soit 1 200 000 euro
*j'ai pu avoir des aides par des organismes pour atteindre les 25 % soit 750 000 euro
*donc il me manque encore 15 % soit 450 000 euro.

NB: c'est une premiere en Afrique, en plus je peut avoir un accord avec l'état afin de préserver l'exclusivité dans ce domaine.

je suis ouvert a toutes propositions.
Cordialement


Abdallah Abouda
Mobile: 0021621762447
abdallah.abouda@laposte.net

 
20.   Raymundo  â€ş  samedi 16 aoĂ»t 2008 à 00:04

"les business angel" je n'ai jamais entendu parler de cette désignation. Peut-etre on a invente un titre special pour ceux qui ne menage pas l'argent pour les investire mais certainement avec leurs interets. Les chiffres que vous avez montre c'est aussi une chose interessante, merci.

 
21.   azrarito  â€ş  mercredi 24 dĂ©cembre 2008 à 13:10

bonjour!!
ou je peux trouver ce BA au Maroc?? j'ai un projet bien etudié grace à un business plan et j'ai deja des clients
j'espere avoir votre aide
cordialement
azrarito

 
22.   Jean-Philippe  â€ş  mercredi 24 dĂ©cembre 2008 à 17:46

Azrarito, il est déjà difficile d'identifier des business angels en France alors dans un pays étrangers le challenge est délicat...


Bonne chance...

 
23.   Xavier Essonne 91  â€ş  lundi 2 mars 2009 à 08:54

Lorsque vous dites : au-delà des promesses de relationnel et d'apport de compétence il peut se cacher une simple volonté de faire une plus value.
pour moi il va de soit que mon gentil promoteur et financier souhaite faire des plus value, d'ailleurs ce genre de geste Business Angel a t-il des avantages fiscaux, car cela pourrait être une sorte de mécénat pour la sauvegarde d'entreprise nouvelle, innovation et entrepreneuriat ?

 
24.   Jean-Philippe  â€ş  lundi 2 mars 2009 à 22:41

Xavier,

les avantages sont fiscaux avec deux mécanisme: réduction de 25% des apports avec un plafond (40 000 euros pour un couple) et dans le cadre de la loi tepa exonération partielle pour les redevables de l'ISF (75% des apports sont déduits du montant de l'ISF avec plafond de 50 000 euros)

 
25.   Romain  â€ş  samedi 14 mars 2009 à 16:56

Bonjour Jean-Philippe,

je suis étudiant et actuellement en phase d'élaboration d'une présentation sur les Business Angels. Pourriez-vous m'informer sur la façon des les BA se rémunèrent, j'ai vraiment du mal à cibler ce point. Merci à vous par avance.

P.S : J'ai pris en note la déduction sur l'ISF

 
26.   Jean-Philippe  â€ş  samedi 14 mars 2009 à 22:08

Bonsoir Romain,

les BA ont la même rémunération que celle des capitaux risqueurs, celle ci peut prendre deux formes:

- la perception de dividende
- la plus value résultant de la vente des actions de la société ( prix de vente - prix d'achat)


Bonne soutenance....

 
27.   Romain  â€ş  mardi 17 mars 2009 à 20:40

Bonsoir Jean-Philippe,

merci pour cette réponse ! Elle me sera très utile.
Bonne continuation.

 
28.   mericgillia  â€ş  lundi 12 octobre 2009 à 12:45

bonjour monsieur ou madame

je suis beninois a la recherche de partenaire pour affaire dans le domaine de prestations de service.mises en place de distributeur automatique de cafe et boisson dans mon pays le benin.toute personnes interressees par cette annonces aient priees de me contacter a mon adresse email:polemerbi@yahoo.fr

 
29.   May  â€ş  mercredi 13 janvier 2010 à 14:13

Bonjour et Bonne année à tous,

Je découvre votre site et j'espère obtenir des réponses ou des conseils de la part des Buisness angels mais aussi des internautes ayant étaient confronté à des problèmes similaires!

En Janvier 2007, j'ai acheté un fond de commerce 150KE d'un institut de beauté dans une galerie commerciale dans le 15eme, j'ai fais des frais d'embellissements et avant mêmede finir mon projet, 4 mois plu tard des chantiers de part et d'autre on commencés dans la galerie, faisant de la galerie un désert sans êtres humains mais avec de l'agadou lol et un bruit incessant qui a duré 2ans!

Tribunal, procédures, me donne raison dans la perte d'exploitation et contre la propriétaire des murs, la société qui faisait ses travaux et le syndique!

Maintenant les procédures sont long en France tout le monde sait!

En attendant la galerie revendu, les nouveaux propriétaires on commencé des nouveaux travaux en vidant la galerie du peu de commerçants qui restent, en difficultés ces derniers ne peuvent qu'accepter les offres et se soumettre a la pression des propriétaires, ceux qui restent sont 15 commerçants sur 45!!!

Bien sure que l'embellissement de la galerie me redonnera espoir de revendre mon bail et récupérer au moins une partie de mon investissement de départ, mais la façon dont tout ca est fait me porte encore plus préjudice et m'empêche de vendre si je veux echapper a deux ans de travaux en plus!!!!

Conséquences et bilans de mes 3années depuis l'acquisition de ce fond:
- Plus un centimes sur mes comptes perso!!
- Retard de payements de loyers perso, risque d’expulsion !
- Petit débits sur compte pro
- Retard de payement sur le crédit qui a servie à l'achat du fond (à savoir que le crédit m'a était accordé par la même banque sui tenait les comptes de l’entreprise) donc l'affaire avait un potentiel avant les travaux!
- Submergée d'huissiers pour même des petites sommes en retard de payement (genre 1700e URSSAF, 600 garpe, etc)
-de 7 employées je suis seule maintenant, n'ayant pas une visibilité sur mon propre avenir, je ne peux même pas m'engager avec des contrat qualif., sachant qu'une rupture de contrat en plein année scolaire pourrai mettre l'avenir de la stagiaire en péril!
- 3 ans de ma vie à me battre et créer des emploies sans même être payé,
- 3 bilans négatifs qui ont comme tout le monde sait en France une répercussion de crédibilité sur 3ans à venir ! à noté que j’ai 46ans !

Ce qui me pousse Ă  me battre encore 2ans jusqu'a la fin desdits nouveaux travaux, alors en attendant, mes questions sont:

Pour faire venir une nouvelle clientèle j'ai besoin de fond,
Faire de la pub de proximité afin de récupérer la clientèle qui a déserté la galerie d'une part,
Mais aussi j'aimerais créer un nouveau concept, salon de thé Zen et Bio (Shiatsu Assis en minutes massage) à noté l'institut est entouré par des sis de tres grandes entreprises!! et le service rapides dans le quartier apporte ses fruits!
Sauna pour la clientèle résident dans la galerie et la copro, les residents n'ont rien de semblable dans les environs et j'en ai des demande, l'espace de l'institut 240m2 le permet largement!
Et avant tout payer mes arriérés de charges et débit bancaire, pour éviter que la banque prêteuse de mon fond ne me saisisse le fond en attendant la décision du tribunal.

Bref, j'aimerais pouvoir m'entretenir avec une personne dans le domaine de restructuration d'entreprise et de conseil

Si possible faire un dossier d'aide financière

Je suis dans une prison pieds et mains liés à la bonne volonté des avocats et des procédures!

Bonne Journée à Tous, et merci d'avance de vos eventuelles reflexion.

May

 
30.   May  â€ş  mercredi 13 janvier 2010 à 14:56

re-Bonjour,
Je cherche un avocat parmis le buisness Angels spécialistes en Baux Commerciaux egalement, si possible.

merci encore
May

 
31.   le clic de la souris  â€ş  vendredi 12 mars 2010 à 21:46

bonjour


je suis nouveau auto entrepreneur et cherche a savoir comment contacter Business Angles pour m'aider a amorçer mon entreprise

 
32.   Jean-Philippe  â€ş  mercredi 17 mars 2010 à 16:51

Bonjour clic,

La réponse est dans certains commentaires

bonne lecture

 
‹ retour à l'accueil
Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

 
Ajouter un commentaire