ALTO-STUDIO
 
Lancement de la 10 ème édition du Concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes.

concoursLa vocation du "concours" est de détecter, de faire émerger des projets de création d'entreprises de technologies innovantes et de récompenser les meilleurs d'entre eux grâce à un soutien financier et un accompagnement adapté.

2 catégories de projets peuvent ainsi être présentées:

  • les projets " en Ă©mergence ", qui nĂ©cessitent encore une phase de maturation et de validation technique, Ă©conomique et juridique peuvent bĂ©nĂ©ficier d'une subvention d'un montant de 45 000 € maximum pour financer les prestations nĂ©cessaires Ă  la maturation de leur projet.
  • les projets " crĂ©ation-dĂ©veloppement ", dont la preuve du concept est dĂ©jĂ  Ă©tablie et dont la crĂ©ation d'entreprise peut ĂŞtre envisagĂ©e Ă  court terme peuvent bĂ©nĂ©ficier d'une subvention d'un montant de 450 000 € maximum destinĂ©e les aider Ă  financer leur programme d'innovation.

Depuis maintenant 9 ans, le ministère chargé de la recherche oeuvre pour favoriser la création d'entreprises innovantes et renforcer le soutien à l'innovation. Au fil des années le concours est devenu une des pièces majeures de ce dispositif de soutien à l'innovation.

La procédure pour participer est la suivante:

Déposés dans les directions régionales d'OSEO, les projets font l'objet d'expertises approfondies d'OSEO et d'un réseau d'expertise externe. Les porteurs des projets les plus prometteurs peuvent être contactés pour des entretiens avec le réseau d'expertise externe.

Une harmonisation intra-régionale et sectorielle et inter-régionale et sectorielle est effectuée par le réseau externe afin de garantir le caractère national et équitable du concours. Sur cette base, les jurys régionaux présélectionnent les meilleurs projets de leur région parmi lesquels le jury national choisit les lauréats et définit le montant de la subvention accordée à chacun des projets lauréats.

Date limite du dépôt du dossier: 31 janvier 2008.

Bilan du concours:

  • Depuis 1999, les jurys ont sĂ©lectionnĂ© 1.721 laurĂ©ats.
  • 50 % des projets portĂ©s par ces laurĂ©ats valorisent des rĂ©sultats de la recherche publique.
  • Le concours contribue Ă  la crĂ©ation de quelque 120 entreprises de technologies innovantes par an.
  • A fin 2006, 900 entreprises ont Ă©tĂ© crĂ©Ă©es dont 83 % sont encore en activitĂ©.
  • Les entreprises du concours emploient en moyenne 7 personnes dont la moitiĂ© dans la R&D.

Plus d'informations: http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr

Voter pour ce billet "extraordinaire" ;) sur les diggs-like :

Digg it! - del.icio.us it! - Blogmark it! - Ajouter ŕ mes favoris Technorati - Blogmark it! - Scoop it! - Fuzz it! - Tape Moi! - AllActuer Ca! - Nuouz Ca! - Memes Ca! - Pioche Ca! - Blue it! - Bookmark Ca!


 
‹ retour à l'accueil
Commentaires
1.   Nico  â€ş  mercredi 5 dĂ©cembre 2007 à 09:09

Bonjour,

Tout d'abord, bravo pour votre blog, que je lis très très irrégulièrement depuis plusieurs mois !

A propos du concours, j'y ai participé l'année dernière sans succès, ce qui ne m'a pas empêché de créer la structure, bien au contraire.

Mais qu'en est-il des entreprises déjà créées ? Il me semblait qu'il y avait aussi des concours (peut être pas celui là) pour des entreprises existantes.

 
2.   Jean-Philippe  â€ş  vendredi 7 dĂ©cembre 2007 à 10:41

Bonjour Nico,

Merci pour votre appréciation...

Je n'ai pas encore lu en détail le règlement du concours mais je crois que les critères pour participer au concours ont changé.. entre autre la durée d'existence maximum de l'entreprise pour pouvoir y participer... ce faisant la création de l'entreprise n'est pas en soit rédibitoire....à vérifier.

Vous avez le concours de millau (indiqué sur le blog, avec installation sur millau...)

Le site du salon des entrepreneur doit Ă©diter sur le net un guide des concours...


Et puis comme entreprise innovante vous avez du solliciter toutes les aides possibles ( oséo, CIR, JEI....)

Bonne chance....

 
‹ retour à l'accueil
Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un trackback sur ce billet : http://www.capitalsocial.fr/tb.php?id=337

 
Ajouter un commentaire