ALTO-STUDIO
 
Vous cherchez des business angels...voici quelques noms

spoonkeyLes business angels financent la création et le développement des entreprises. Un exemple avec la société Spoonkey. Cette dernière répond à une problématique connue par les sociétés de e-commerce:

  • 49% des transactions sont abandonnĂ©es en cours de route car les internautes trouvent trop long et compliquĂ© de rĂ©pondre aux multiples questions des formulaires de saisies.

    A titre personnel je suis quelque fois obligé de remplir le formulaire rien que pour obtenir un prix, et s'il ne me convient pas effectivement la transaction s'arrête là. Ce passage obligé est assez énervant d'ailleurs
  • 7% des commandes n'arrivent pas a destination car l'adresse n'est pas suffisamment identifiĂ©e ou claire.

En réponse à cette problématique Sponnkey (fondateur Michael Cru) propose aux vendeurs en ligne de mettre à disposition de leurs clients une plateforme (pré installée au sein du site du marchand ) qui permet à partir d'un identifiant unique de pré-remplir le formulaire d'achats avec les coordonnées postales.

Les business angels qui ont participé au premier tour de table:

  • Jeremie Berrebi (fondateur de Zlio). Pourquoi il a investi ?: "Voici un concept simple rĂ©pondant Ă  une problĂ©matique simple avec un business model simple",
  • Patrick Amiel (co-fondateur de Wengo.fr),
  • Michael AMAR et Dimitri Ducourtieux (fondateurs d'AGORAD revendu Ă  Referencement.com).

Voter pour ce billet "extraordinaire" ;) sur les diggs-like :

Digg it! - del.icio.us it! - Blogmark it! - Ajouter ŕ mes favoris Technorati - Blogmark it! - Scoop it! - Fuzz it! - Tape Moi! - AllActuer Ca! - Nuouz Ca! - Memes Ca! - Pioche Ca! - Blue it! - Bookmark Ca!


 
‹ retour à l'accueil
Commentaires
1.   Jibay  â€ş  jeudi 3 janvier 2008 à 22:56

C'est pas la mĂŞme chose que OPENID?

 
2.   Jean-Philippe  â€ş  vendredi 4 janvier 2008 à 10:35

Je n'ai pas étudié en détail les prestations proposées par SPONKEY et donc je ne suis pas en mesure de faire un comparatif avec OPENID qui effectivement évite de ressaisir des informations de bases.

 
3.   OMNICOM  â€ş  vendredi 15 aoĂ»t 2008 à 22:36

RECHERCHE BUSINESS ANGEL - INVESTISSEURS - CAPITAL RISQUEUR

Pour projet création site internet 100% inédit et novateur à l'échelon national et adaptable ensuite à toute l'Europe, hormis nouveaux arrivants (Pays de l'est).

Le site est enf ait une mise en relation entre les particuliers. Les particuliers annonceurs, et les particuliers visiteurs.

Les particuliers annonceurs devront s'acquitter d'une adhésion pour leur inscription sur leur site, adhésion renouvelable avec la durée et adhésion forfaitaire plus avantageuse à l'année par exemple.

Les particuliers visiteurs eux n'auront rien Ă  payer, hormis fournir leurs informations (nom, adresse, email etc...) et seront automatiquement inscris sur une liste de contacts opt-in.

Voilà je ne peux pas en dire plus actullement sur ce projet INEDIT, NOVATEUR, INNOVANT et qui je le souhaite verra le jour à la rentrée (Septembre 2008).

Je recherche des financiers, des apports de compétences, voire même un/des associés. Je souhaite rester l'actionnaire majoritaire de la future société.

Me contacter si vous souhaitez en savoir +

 
4.   vincevince  â€ş  jeudi 6 novembre 2008 à 16:14

J'aurais voulu savoir Ă  quel stade Ă©tait rendu omnicom avec son futur site

 
5.   Jean-Philippe  â€ş  jeudi 6 novembre 2008 à 18:43

vincevince , perso auncune info depuis leur commentaire d'août

 
6.   vincevince  â€ş  lundi 10 novembre 2008 à 19:24

Bonjour, Jean-Philippe et merci, ça devient rare que l'initiateur d'un blog réponde lui-même. Voilà j'ai 40 ans, autant d'années passées dans le milieu commercial dont une douzaine d'années comme dirigeant.Aujourd'hui je suis en Stand-By, et je peux donc vaquer à mes passions, à savoir : chercher, solutionner et créer. Je passe des heures à cojiter et bien sûr des idées, puis des projets en sont ressortis. Certains restent à développer, d'autres sont bien ficelés mais il y en a deux qui me tiennent à coeur. L'un deux, ambicieu, a d'ailleur interpellé une CCI. Malheureusement, on est en france et n'ayant pas d'entreprise (pour l'instant), et pas de produits référencés nécessitant l'appui d'un site, il est quasi impossible de se faire entendre. Et toujours la même reflexion "si c'était aussi génial que ça, quelqu'un l'aurait déja inventé". Je suis convaincu de la crédibilité de mes projets et défie quiconque de me démontrer le contraire. Je suis persuadé qu'il reste beaucoup à faire, surtout dans l'adaptation de sites existants. Je ne fais pas l'aumône, en sachant très bien que l'argent est et restera le nerf de la guerre. Je recherche des réponses, des conseils, peut être une ou plusieurs associations. Je compte bien faire aboutir tout cela, je maîtrise beaucoup de chose mais il y a un moment ou il faut bien se résigner à demander de l'aide, si on veut avancer. Merci jean-philippe pour cet espace et pour finir, si quelqu'un est présent au salon des Entrepreneurs de Nantes les 13 et 14 prochain, qu'il laisse un message sur le blog.

 
7.   Jean-Philippe  â€ş  mardi 11 novembre 2008 à 23:36

vincevincen, effectivement il convient d'élargir votre champs de conseil: boutique de gestion, réseau entreprendre en france, les associations de business angels sur votre région...

Bonne continuation

 
‹ retour à l'accueil
Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un trackback sur ce billet : http://www.capitalsocial.fr/tb.php?id=358

 
Ajouter un commentaire