chine
Le gouvernement chinois crée un fonds de capital risque doté de 2 milliard de yuans soit 270 millions de dollars (cela laisse rêveur...)

Ce fonds est destiné à financer l'innovation et la création d'entreprises dans les hautes technologies dans le nord du pays.

L'organisation interne de la société de capital risque sera équivalente à celle que nous trouvons en France:

  • avec une assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale des actionnaires,
  • un conseil d'administration,
  • un conseil de surveillance,
  • un comitĂ© de dĂ©cision d'investissements,
  • comitĂ© de contrĂ´le des risques.

Notons qu'il s'agira d'un fonds de fonds, c'est à dire qu'il investira dans des fonds qui devront avec cette apport d'argent frais réaliser des placements (cela ressemble aux modalités d' interventions de la Caisse des dépôts et Consignation en France)

La Chine continue de favoriser l'entrepreunariat en facilitant le financement de la création des entreprises mais également en mettant en place des structures d'accompagnement et de conseil des créateurs.

Le pays compte 548 incubateurs ce qui le place en deuxième position juste derrière les Etats-Unis. Au-delà de la mise à disposition de conseillers les entreprises qui sont hébergées par des incubateurs bénéficient de dégrèvements fiscaux (une idée à reprendre pour la France peut être?)

Le gouvernement Chinois souhaite créer 1 000 incubateurs supplémentaires qui aideraient plus de 50 000 entreprises, ce qui devrait permettre de créer plus d'un million de postes de travail d'ici 2010.