businessfinance
Valerie Pécresse il y a quelques mois à pris en charge au-delà des missions liées à l'Enseignement supérieur et à la Recherche un nouvelle axe celui des Nouvelles Technologies.

Valérie Pécresse va abandonner cette dernière fonction car un poste de secrétaire d'Etat à l'économie numérique devrait être créé comme le propose le rapport Attali sur la libération de la croissance française.



Pour ce poste voici les prétendants:

  • Franck Supplisson, conseiller technique auprès de Nicolas Sarkozy en charge des technologies de l'information et de la communication
  • AndrĂ© Santini: SecrĂ©taire d'Etat auprès du ministre du Budget, chargĂ© de la Fonction publique,
  • Gabrielle Gauthey: ancienne patronne de l'Arcep (Agence de RĂ©gulation des TĂ©lĂ©coms),
  • Emmanuel Gabla, chef du service technologies et sociĂ©tĂ© de l'information (STSI) du ministère de l'Ă©conomie,
  • Thierry Solère: adjoint au maire de Boulogne-Billancourt et vice-prĂ©sident du conseil gĂ©nĂ©ral des Hauts-de-Seine. Il a codirigĂ© la Net campagne de l'UMP puis intĂ©grĂ© la direction de l'UMP avec le titre de secrĂ©taire national, tout en prĂ©sidant la fĂ©dĂ©ration numĂ©rique de l'UMP.

On s'autorise à penser dans les milieux autorisés que Thierry Solère serait le mieux placé....

A suivre....