ALTO-STUDIO
 
Le financement des micro-projet

DollarsA longueur d'onde on insiste sur la création d'entreprises innovantes, de PME à potentiel (les fameuses GAZELLES) alors que la plupart des entreprises qui sont créées en France répondent à un seul objectif:

- permettre à son créateur de créer son propre emploi.

Ainsi on qualifie souvent ces projets de micro-projet, alors justement comment sont ils financés?


Il existe tout d'abord l'ADIE (Association pour le Droit Ă  l'initiative Ă©conomique)

L'ADIE a pour vocation d'apporter des financements à des personnes qui sont exclus du système bancaires classiques.

Qui peut s'adresser Ă  l'Adie ?

  • les demandeurs d'emploi

  • les allocataires de minima sociaux
  • les personnes ayant des difficultĂ©s d'accès au crĂ©dit bancaire

Adie mode d'emploi

1. Je souhaite créer ou développer mon entreprise. Je n'ai pas accès au crédit bancaire.

2. Je contacte l'Adie. Un conseiller m'indique si je peux obtenir un microcrédit.

3. L'Adie étudie ma demande et me fait part de la décision rapidement.

4. L'Adie me propose un financement adapté à mon projet appelé Microcrédit pouvant atteindre 5 500 euros maximum pour démarrer ou développer une entreprise existante..

Les prêts Adie sont accordés par un comité de crédit composé de bénévoles (chefs d'entreprise, experts-comptables ou banquiers) et de représentants de partenaires bancaires. Ses critères de décision sont la capacité et la détermination du créateur ainsi que la viabilité de son projet.

Conditions de prĂŞts au 1er juillet 2007:

Taux d'intérêt de 7,43%

Durée de remboursement: tous les prêts de l'Adie sont remboursables sur 24 mois maximum.

5. Eventuellement un prĂŞt de matĂ©riel peut ĂŞtre envisagĂ© : vĂ©hicule, ordinateur, matĂ©riel de vente sur les marchĂ©s, ...

6. L'Adie m'accompagne dans la création ou le développement de mon activité.

Depuis la création de l'association en 1989, près de 44 170 entreprises ont été créées générant
53 000 emplois, grâce à plus de 51 767 crédits octroyés.

L'association dispose d'un réseau de proximité qui couvre désormais toute la France (métropole et Dom-Tom). Les 335 permanents et les 1000 bénévoles de l'Adie peuvent rencontrer les porteurs de projets dans l'une des 380 permanences implantées notamment dans les quartiers sensibles. Une fois un contact pris avec un porteur de projet, l'Adie s'engage à le rencontrer soit à son domicile soit dans l'une de ses antennes dans un rayon maximum de 50 km.

Pour contacter une dĂ©lĂ©gation : 0800 800 566

http://www.adie.org

Il existe Ă©galement les banques solidaires

Les banques solidaires sont des banques qui n'en sont pas.... en effet elles s'adressent aux personnes qui souhaitent entreprendre mais qui ne trouvent pas de financement auprès du systèmes bancaires classiques.

Le profit n'est pas au centre des préoccupations de ces banques, l'objectif est de favoriser la création d'emploi en aidant les personnes à réintégrer le paysage économique et social.

Hors des contraintes de rentabilité, les banques solidaires peuvent prendre plus de risque dans leur stratégie de financement.

Un exemple de banque solidaire:

Caisse Sociale de DĂ©veloppement Local (CSDL) 29 rue du Mirail - 33300 BORDEAUX

TĂ©l : 05.56.33.37.97 www.csdl.asso.fr

Mais il y a Ă©galement les structures de capital risque solidaire:

Mobilisant l'épargne de ses membres les structures de capital risque solidaire finance la création et le développement de petites entreprises locales et collectives (SARL, SCOP, SCIC, SA, association).

Un exemple: le réseau des cigales

Le Club est constitué de 5 à 20 personnes qui mettent une partie de leur épargne en commun. Il se réunit plusieurs fois par an pour recevoir les créateurs, décider de leur placements et affecter cette épargne collective au capital des entreprises.

C'est un lieu d'échanges et d'auto-formation sur les questions économiques et de développement local, où investisseurs et porteurs de projet font l'expérience d'une économie socialement responsable et solidaire.

Le club a une durée de vie de 5 ans, prorogeable une fois. Au terme de sa vie, il procède à la liquidation de son portefeuille, au prorata des apports des cigaliers.

Les CIGALES sont au carrefour de l'épargne de proximité, de l'épargne éthique et de l'épargne solidaire.

LE NOMBRE DE CIGALES EN 2006 La FĂ©dĂ©ration des CIGALES comptait 82 clubs actifs en 2006 rassemblant près de 1300 adhĂ©rents. Beaucoup de clubs sont arrivĂ©s en fin de vie : 5 clubs se sont dissous et 11 sont passĂ©s en gestion. 14 clubs ont Ă©tĂ© agrĂ©es en 2006.

L'ACTIVITE DES CIGALES EN 2006:

  • Le nombre de cigalier(e) moyen par club:12
  • Le nombre moyen de projets Ă©tudiĂ©s par club: 5
  • Statuts des entreprises cigalĂ©es: 77% SARL, 12% associations, 11% SCIC/SCOP.

http://www.cigales.asso.fr/

Voter pour ce billet "extraordinaire" ;) sur les diggs-like :

Digg it! - del.icio.us it! - Blogmark it! - Ajouter ŕ mes favoris Technorati - Blogmark it! - Scoop it! - Fuzz it! - Tape Moi! - AllActuer Ca! - Nuouz Ca! - Memes Ca! - Pioche Ca! - Blue it! - Bookmark Ca!


 
‹ retour à l'accueil
Commentaires
1.   lm  â€ş  jeudi 3 avril 2008 à 12:38

Bonjour,

En plus des dispositifs indiqués, n'oubliez pas France Active :
- qui accorde des garanties sur emprunts bancaires pour les créateurs d'entreprises qui ont un accès difficile au crédit bancaire ;
- qui intervient en investisseur (capital-investissement solidaire) auprès des entreprises solidaires

www.franceactive.org

cordialement,

 
2.   lm  â€ş  jeudi 3 avril 2008 à 12:39

Bonjour,

En plus des dispositifs indiqués, n'oubliez pas France Active :
- qui accorde des garanties sur emprunts bancaires pour les créateurs d'entreprises qui ont un accès difficile au crédit bancaire ;
- qui intervient en investisseur (capital-investissement solidaire) auprès des entreprises solidaires

www.franceactive.org

cordialement,

 
3.   Jean-Philippe  â€ş  jeudi 3 avril 2008 à 19:11

Tout à fait LM je n'avais pas indiqué France Active car je ne connaissais l'organisme qu'au titre des missions de garantie.

Alors qu'effectivement comme vous l'indiquez il finance Ă©galement les projets via:

le Fonds Commun de Placement Insertion Emplois (FCP IE), la Société d'Investissement France Active (SIFA) et les Contrats d'apport associatif.

Bon complément d'infos...

Jean-Philippe
www.capitalsocial.fr

 
4.   nakpaud  â€ş  dimanche 19 octobre 2008 à 19:17

jean -luc etudiant en fin du premier cycle, cherche des partenaires pouvant lui permettre d'ouvrir sa propre affaire. ou encore faciliter d'eventuel investisseurs a s'installer en cote d'ivoire.
adresse:rastakingle@hotmail.fr

 
5.   koffi innocent  â€ş  mercredi 19 novembre 2008 à 17:15

merçi pour l'opportunité que vous offrez aux jeunes entrepreneurs pour la réalisations de leurs differents projets. En côte d'ivoire il y a un réel potentiel à réaliser des projets très rentables. Notre seul problème c'est pas la pauvrété, mais c'est le manque de financement où la méconnaissance des structures de financements de micro projets, également la procédure d'y acceder; pour ma part je sais par pure conviction que Dieu ne ma pas envoyé sur cette page pour que je reste encore pauvre. je sais que vous allez m'aider à réaliser mes différents projets. vous allez non seulement me financer mais aussi m'apporter votre expertise. Je vous remercie encore une fois pour tout ce que vous faites pour les sans emplois que nous sommes, que Dieu vous le rendre au centuple car votre initiative est noble et nous sauve de le pauvrété et de la misère. ktyc_2@ahoo.fr

 
6.   kone aboulaye  â€ş  mercredi 26 novembre 2008 à 22:07

je suis ex-etudiant des grandes ecoles ayant un brevet de technicien superieur option qualite dans les industries alimentaires et les bioindustries.j'ai fais un stage de 3 mois au centre d'essai des grands moulins d' abidjan ou je me suis vu adjuger une attestation en boulangerie ;cela fait bientot 2 ans que je suis le terrain .Aujourd' hui j'exerce Ă  la patisserie abidjanaise en tant que boulanger;j'ai une parfaite connaissance du milieu de la boulangerie ;je desir m'installer Ă  mon propre compte raison pour laquelle je sollicite d'avantage un financement pour la realisation de ce projet.NB:la boulangerie genere beaucoup de revenus .MERCI

 
7.   Michel  â€ş  vendredi 13 mars 2009 à 12:28

Bonjour,
Je cherche un financement pour un projet d'amélioration du transport dans la ville d'Abidjan (Cote d'ivoire).
Ce projet entrainant des gains intéressants permettrait de rembourser dans un court terme le capital investi.L'objectif de ce projet vise surtout à participer à l'amélioration du transport urbain en côte d'ivoire et à créer des emplois pour les jeunes démunis.
Je voudrais donc avoir des informations concernant l'octroi des financements par votre organisation.
Dans l'attente de votre réponse,
Cordiales salutations.

 
8.   FRANK  â€ş  vendredi 29 mai 2009 à 15:36

bonjour!je suis un jeune entrepreneur aiyant une grande vision,et je reside en côte d'ivoire.nous venons de decrocher un gros contract de soustraitance avec une coopérative agricole et aussi ,voila que d'autres marchés se signale encore! notre besoin, c'est d'avoir le materiel telsque les vehicules bennes et camions citernes alimentaire pour commencé ce travail. sincèrement, voici une grosse affaire rentable pour nous et pour vous aussi!même si cela ne rentre pas dans votre programme actuelle,nous croiyons que vous pouvez nous d'autres structures ,qui pourrons nous aidez à réalisé ce projet.
recevez nos salutations les plus sincères!

 
9.   OUATTARA  â€ş  vendredi 13 novembre 2009 à 12:08

Bonjour,
je suis OUATTARA Ibrahima,CAP en Electricité d'Equipement et BEP en Froid et Clim.
j'ai monté un projet en EFC qui a un montant d'investissemnt d'environ 7,5 million de FCFA et un capital de 3 millions de FCFA.
je suis à la recherche de financement pour le projet qui sera localisé dans une zone totalement prenable.

 
10.   gondede  â€ş  dimanche 7 fĂ©vrier 2010 à 18:15

JE SUIS un jeune ivoirien ayant fait des études supérieures en informatique, mais compte tenu aujourd'hui des difficultés pour l'obtention d'un emploi, je me suis investi dans la création de micro projets qui permet aussi d'employer d'autres personnes. Mais aujourd'hui, je suis en quête de finacement pour achever un projet mis en place, c'est a dire vendre un peut de tout ce qui est glacé, des jus des glaces etc.DONC NEcessitant la somme de 500000f cfa.merci d'avance

 
11.   coulibaly salès  â€ş  samedi 24 avril 2010 à 16:20

bonsoir.je recherche un financement pour mon projet de transport urbain dans la ville d'abidjan en cote d'ivoire.il faut dire que c'est un sectuer tres rentable si on s'y connait.le remboursement du capital investi peut se faire a court terme surtout que c'est un domaine dont j'ai la maitrise.je voudrais donc avoir des informations concernant les conditions pour l'octroi de financement par votre structure.merci de me repondre.
scoulibaly36@yahoo.fr

 
12.   M.S.Y.  â€ş  jeudi 20 mai 2010 à 16:30

Bonjour
Je suis Burkinabè ayant mon entreprise dénommée Ebio Multi - Services exerçant dans le domaine informatique par un secrétariat informatique avec 2 PC pour l'heure.Je désire un financement pour accroître mon entreprise ou un soutien matériel de : 1 scanneur, une imprimante, un relieur, une photocopieuse et bien d'autres accessoires pour un cyber café normalisé. je précise que dans le milieu (département) que j'exerce je suis le premier.
Aussi souhaiterai-je un peu de fonds de roulement pour la vente des consommables informatiques.
Merci d'avance à tout bienfaiteur ou donateur qui répondrait à ma requête.
Cordialement

 
13.   ATABU GHISLAIN  â€ş  jeudi 30 dĂ©cembre 2010 à 13:24

Je viens par ce méssage solliciter votre haute bienveillance une aide d'urgence pour sauver une situation vraiment déplorable. Je suis le président de A.M.R ( les Amis du Monde Rural) qui est association des jeunes ruraux a but non lucratif légalement constituée pour le dévélopement local. Nous sommes basé à Tabligbo au TOGO. Nous disposons une unité de production c'est à dire une ferme avicole d'environ 2000 pondeuses. Actuellement nous avons de sérieux problèmes ; Notre ferme est depuis 2008 ravagée par le débordement du Fleuve MONO situé à 2km de là, ceci nous cause une énorme perte des sujets et une baisse considérable de la production engendrant ainsi des dettes auprès de nos fournisseurs d'ingrédients. Le mal est que la météo prévoit des crues plus importants en l'an 2011. Présentement nos moyens sont limités mais il nous faut à tout pris faire un déménagement, faire déplacer la ferme d'où l'objet de notre demande. Nous avons bésoin de financement pour acquérir un terrain, pour installer le poulaller, pour la commande de nouvaux poussins. Cette ferme est une énorme source de dévélopement dans le milieu où elle implantée; elle permet aux bonnes femmes de faire le commerce des oeufs: une activité génératrice de revenue; et à la population loccale d'augmenter leur bésion en protéine animale pour le bien-être et pour ceux qui y travaille d'avoir un boulot. Soulignons que le projet avicole est très rentable mais la notre beaucoup souffert à cause des intemperies et a bésoin d'un coup de main. Nottons que A..M.R est créé par les anciens étudiants de l' I.N.F.A ( Institut Nationale de Formation Agricole ) au Togo. .
Dans l'attente d'une suite favorable à notre demande je vous d'agréer Mr. l'expression de mes profonds sentiments.


ATABU Ghislain Président de A.M.R.-TOGO.
00228 9920113/ 00228 2313345/00228 9528155

 
14.   mekanege  â€ş  lundi 24 janvier 2011 à 16:33

je suis une jeune ivoirienne ,titulaire d'un brevet de technicien superieur option electrobiomedical et j'ambitionne créer une entreprise de vente d'équipements biomédicaux .je sollicite donc auprès de votre structure les moyens financiers pour démarrer mes activtés.j'èspère sincèrement que vous donnerez une suite favorable à mon courrier,car ainsi vous me permettrez de pouvoir mettre mes compétences ainsi que celles de nombreux jeunes gens qui ne demandent qu'à travailler,au service de la communauté et apporter un souffle nouveau aux structures sanitaires de mon pays pour le bien etre des collectivités. Recevez mes salutations distinguées.

 
15.   gepm-ci  â€ş  lundi 24 janvier 2011 à 17:26

La medecine et la pharmacopée tradinaturelle constituent une source majeure du patrimoine culturel à laquelle la population reste attachée; en matière de thérapie, de prévention des maladies mais aussi de promotion de la santé et de conseil éducatif. La reconnaissance officielle de ce role dans l'ensemble du système de santé en cote d'ivoire s'est traduite par la création du groupement des exploitants des plantes médicinales en cote divoire'gepm-ci). Nous travaillons en collaboration avec le programme national de la medecine traditionnelle et le ministère de la santé publique. en effet notre groupement a pour vocation entre autre la coordination et l'encadrement des personnes fournisseuses et vendeuses adherentes spécialisées dans les techniques d'assainissement et de traitement, de distribution et de livraison de matières premières ci-après:écorces,graines,feuilles,fruits,fleurs,lianes,tiges,plantes herbacées et aromatiques en vue de les vendre et de les distribuer dans des conditions adéquates avec un système de transformation de matières brutes. Nos partenaires(clients) sont les centrales d'achat,les laboratoires,les pharmacies,les entreprises pharmaceutiques.Les acteurs du gepm-ci (adhérents) sont les herboristes fournisseurs,les phytothérapeutes,les vendeuses.Je represente cette structure et nous aimerions par le biais de l'adie obtenir un pret (financier et si possible matériel) pour le financement de projets liés à nos activités.Dans l'attente d'une suite favorable à notre demande ,recevez l'expression de notre gratitude. nos contacts sont les suivants:+22507544989/+22523461562/+22506231265 01bp7900abidjan01

 
16.   NTIRAMPEBA Trphonie  â€ş  lundi 3 octobre 2011 à 10:53

je suis une femme burundaise, chef de famillede quatre enfants, détentrice d'un diplôme de bacalaureat niveau A2 en Création,Suivie et Evaluation des projets.J'aimerais démarer mon projet de moulin que je voudrais instaler ici à Bujumbura afin que je puisse assurer l' autofinancement de ma famile dont je suis responsable, malheureusement je n'ai pas de moyens financier. C'est pour cette raison que je voudrais solliciter un crédit à court terme auprès de votre structure.
Espérant une suite favorable à ma requête, je vous prie mesieurs, d'agréer ma considération ttès distinguée.

 
17.   gnado  â€ş  jeudi 13 octobre 2011 à 17:52

je suis marié et j'ai une vision de devélopper une sarl dans le domaine du négoce, précisément l'achat et la revente du latex d'hévéa une culture très pratiquée et rentable en cote d'ivoire.
Diplomé de la faculté de droit d'abidjan,j'ai dejà des fournisseurs et des structures pour le rachat entre les mains de ma structure. Je m'y engage a tous les niveaux et un financement de trois millions pourra nous faire demarrer et fructufié l'affaire.
Dans l'attente d'une suite favorable, recevez ma profonde gratitude.

Gnado

 
18.   judic  â€ş  samedi 26 novembre 2011 à 11:46

j'ai obtenu un BTS agricole je désire avoir un ferme aviaire mais je ne dispose pas de moyen financier. je dispose déjà un un terrain pour la réalisation de ce projet

 
‹ retour à l'accueil
Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un trackback sur ce billet : http://www.capitalsocial.fr/tb.php?id=455

 
Ajouter un commentaire