ALTO-STUDIO
 

Le magazine Advanced Web

advanced web



Qu'est-ce donc ce nouveau magazine?

C'est le premier magazine français entièrement dĂ©diĂ© aux Webdesigners, aux Webmasters et aux dĂ©veloppeurs !

La rédaction est prise en charge par une équipe de blogueurs professionnels, tous experts dans les domaines du Web marketing, du Web collaboratif, du Web 2.0, des réseaux sociaux, du référencement, du micro-blogging…

Advanced Web est destinĂ© Ă  tous les dĂ©veloppeurs Web, les Web designers, les passionnĂ©s de E-commerce et tous les fans de sites internet crĂ©atifs !





Qui sont les rédacteurs ?

Stéphane Thomas que vous pouvez suivre sur son site bien connu Simpleentrepreneur.com.

C'est Ă©galement lui qui m'ouvre les portes de son blog pour des articles spĂ©cifiques ( 13.5 milliards : c’est le coĂ»t des spams pour les entreprises, Le financement de la crĂ©ation d’entreprises, La gratuitĂ© dans le web, une illusion Ă  long terme ? , Vous connaissez l’appel public Ă  l’innovation ?).

Une nouvelle aventure business s'offre à lui...bonne chance Stéphane...

Un mot sur son parcours: Ingénieur senior spécialisé dans le développement et le déploiement d’applications Web il a délaissé le monde des sociétés de services informatiques pour concevoir un site Internet de gestion et de partage de signets appelé:LOOMIZ . Parallèlement à cette activité d’entrepreneur, il intervient en tant que consultant exclusivement auprès des start-ups pour les aider aux niveaux stratégique, ergonomique et technique.

Jean-François Ruiz, ingénieur de formation, il a été le premier à ouvrir un blog en France entièrement dédié à la thématique du Web 2.0. Il analyse et décortique les usages des outils Web de nouvelle génération depuis novembre 2005 sur www.webdeux.info.

Vous connaissez dĂ©jĂ  sĂ»rement Ziki France dont il est le responsable, la nouvelle place de marchĂ© pour dĂ©velopper son business via Internet. Il est Ă©galement Ă  la base d'un Ă©vĂ©nement en Octobre Ă  ne pas manquer pour tout spĂ©cialiste du Web qui se respecte : le Webdeux.connect.

Éric Dupin, crĂ©ateur du fameux presse-citron.net c'est tout simplement le premier blog dans le classement Wikio !

Concepteur et consultant Internet, il édite également des blogs et des sites pour son propre compte comme FUZZ. Vivant à Lyon, il gère une agence Web, Bloobox.net, société qu’il a créée en 2000.

Cédric Motte, est tombé très tôt dans le Web.

Depuis, ses expériences de journaliste mêlées à sa connaissance du média lui permettent de concevoir des stratégies éditoriales pour les sites médias, d’intervenir auprès de journalistes via des formations et des conférences et de garder une activité de rédacteur. Il est l'auteur du blog chouingmedia.com

Christophe Logiste est Webmaster de formation, il s’est très vite tourné vers les systèmes dynamiques de gestion de contenu (CMS) et les plates-formes de blogs.

Il propose donc la mise en place de diverses stratégies en fonction des attentes et besoins des intervenants concernés, participe à diverses localisations de services anglophones et intervient ponctuellement en tant que Webrédacteur pour divers sites ou blogs.

Richard Maleterre, rédacteur du blog Tapahont.info est un autodidacte dans l’univers d’Internet, cela fait maintenant plus de deux ans qu’il rédige quotidiennement des articles sur l’actualité du Web 2.0, des communautés virtuelles et sur le monde de la high-tech.

Il est aujourd’hui Business Developper chez Stonfield InWorld, un des leaders européens dans l’implantation de sites ou d’univers dans les mondes persistants.

Jérôme Saboureau, blogueur actif depuis maintenant plusieurs années, Jérôme se dit particulièrement attentif aux évolutions du Web et de ses nouvelles fonctionnalités.

Bien plus qu’un simple témoin ou utilisateur, Jérôme se veut être un acteur dans le domaine des médias sociaux.

 

Le concours Deloitte Technology Fast 50

Technology fast50Organisé en partenariat avec NYSE Euronext, CroissancePlus et OSEO, cette 8e édition récompensera les entreprises technologiques françaises qui auront connu le plus fort taux de croissance de leur chiffre d’affaires entre 2003 et 2007. ++ La participation est gratuite++. Peuvent concourir, les entreprises françaises des secteurs de l’informatique, des télécoms, de l’électronique, d’internet, des biotechnologies, de l’environnement.

Partenaire de l’événement depuis 2005, OSEO récompensera, dans 5 palmarès régionaux comme au niveau national, les entreprises technologiques dont la politique d'innovation est jugée la meilleure.

Les prix. Au niveau national seront dĂ©cernĂ©s :

  • le prix « NYSE Euronext » pour la première sociĂ©tĂ© cotĂ©e du palmarès,
  • le prix « OSEO », pour l’entreprise du palmarès dont la politique d’innovation est jugĂ©e la meilleure,
  • le prix « Fast 5 » pour la première entreprise du palmarès ayant rĂ©alisĂ© un chiffre d’affaires pour l’exercice 2003 au moins Ă©gal Ă  15 millions d’euros en 2003
  • et les cinq prix sectoriels : TĂ©lĂ©coms et RĂ©seaux, Electronique et Hardware, Logiciels et Services informatiques, Biotech, SantĂ© et Environnement et Internet.

Outre un classement national, le programme Deloitte Technology Fast 50 prĂ©voit cette annĂ©e cinq palmarès rĂ©gionaux : Nord, Sud, Grand Ouest, RhĂ´ne-Alpes/Auvergne, Ile de France.

  • cinq cĂ©rĂ©monies de remise des prix en l’honneur des entreprises technologiques dont la croissance est la plus rapide auront lieu du 1er au 15 novembre en rĂ©gion (Paris, Grenoble, Nantes, Marseille et Lille).
  • les prix nationaux seront remis le 1er dĂ©cembre 2008 Ă  Paris (Palais Brogniard).

Pour participer, les entreprises peuvent s’inscrire en ligne jusqu’au 3 octobre 2008 sur le site du Technology Fast 50

 

Un petit Bug....

clinoeilDepuis plusieurs mois j'ai des problèmes de réception des mails avec l'adresse: jp.martinez@capitalsocial.fr

Ce faisant si vous m'avez adressé un mail resté sans réponse, n'hésitez pas à me le renvoyer sur jphilippe.martinez@gmail.com , car je réponds toujours....

 

L'aide à la reprise ou à la création d'entreprise

businessfinancePrincipe

Dans le but de faciliter la reprise ou la création d'entreprise par des chômeurs, une aide spécifique leur est proposée, l'aide à la reprise ou à la création d'entreprise.

Bénéficiaires

Peut bénéficier de l'aide à la reprise ou à la création d'entreprise tout allocataire qui justifie de l'obtention de l'aide aux chômeurs créateurs d'entreprise (ACCRE) ou d'un projet de reprise d'entreprise validé par l'organisme conventionné par l'Assédic,

Ne peut cumuler le bénéfice de l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) avec une rémunération provenant de l'exercice d'une activité occasionnelle ou réduite ne dépassant pas 110 heures par mois.

Cette aide est accordée aux allocataires dont le projet est validé dans le cadre d'un parcours de reclassement spécifique aux repreneurs et créateurs d'entreprises.

L'accompagnement personnalisé de l'allocataire est mis en oeuvre par l'ANPE ou tout autre organisme participant au service public de l'emploi.

L'aide à la validation des acquis de l'expérience et les aides à la formation peuvent être mobilisées.

Montant

Le montant de l'aide est égal à la moitié du montant du reliquat des droits restant à la date de début d'activité.

Versement

Le versement de l'aide s'effectue en deux Ă©tapes :

  • la première intervient Ă  la date de reprise ou de crĂ©ation d'entreprise,
  • la seconde 6 mois après, Ă  la condition que l'activitĂ© soit toujours en cours.

En cas d'arrêt de l'activité

Si l'allocataire bénéficiait encore de droits à l'ARE avant le début de son activité, il perçoit le montant restant de la somme qui lui est due. Cependant, le montant de l'ARE est diminué du montant de l'aide à la reprise ou à la création d'entreprise qui lui avait été versée.

Formalités à accomplir

Toute personne souhaitant bénéficier de l'aide doit déposer une demande datée et signée auprès de l'Assédic de son domicile.

Règles de cumul

L'aide à la reprise ou à la création d'entreprise ne peut être cumulée avec l'aide différentielle de reclassement, ni avec l'aide dégressive à l'employeur.

 

La tourmente financière n'impacterait pas la mission d'OSEO

oseoSelon François Drouin, Président d'OSEO:

"L'actuelle crise financière touche en profondeur le système mondial.

Ces difficultés sont susceptibles d’avoir des répercussions sur le financement des PME, vis-à-vis desquelles les banques pourraient être amenées à freiner le rythme de leurs engagements.

OSEO a un rôle spécifique d’établissement de place destiné non à se substituer au marché, mais à le compléter là où apparaît une défaillance. Cette spécificité lui permet, dans ce contexte difficile, de continuer à assurer ses missions d’innovation, de garantie, et de cofinancement des bons projets.

En particulier, OSEO a les disponibilités pour assurer ses activités de garantie ainsi que de cofinancement, et vient de convenir d’un partenariat avec la Banque Européenne d’Investissement, intégrant des engagements de refinancement.

Enfin, notons que l'année 2008 s'inscrit déjà dans une trajectoire très dynamique pour OSEO, avec une très forte progression de ses activités, tant innovation que garantie ou financement."