ALTO-STUDIO
 

Vous souhaitez développer votre start up sur le marché US, alors pensez à NETVA

drapeau france et usaNETVA est un programme clés en main d'accompagnement, d'analyse d'opportunités et de développement de partenariats technologiques aux Etats-Unis. Le but est de permettre aux meilleures jeunes pousses françaises d'adapter au plus tÎt leurs produits de haute technologie aux marchés américains.

NETVA est une initiative nouvelle développée par la Mission pour la Science et la Technologie (MS&T) de l'Ambassade de France aux Etats-Unis en partenariat avec le réseau Rétis et le centre d'entrepreneuriat de BostonUniversity.

Les bénéficiaires?

NETVA s'adresse aux entreprises en phase de création et aux start-up et PMEs innovantes françaises, tous secteurs technologiques confondus.

Dans quel but ?

NETVA a trois objectifs simples :

  • Formation et exposition Ă  la culture d’entrepreneuriale amĂ©ricaine
  • Analyse d’opportunitĂ©s et comprĂ©hension des marchĂ©s technologiques amĂ©ricains
  • DĂ©veloppement de partenariats technologiques

Les avantages du programme NETVA

  • Un sĂ©minaire de formation en France (1 journĂ©e) sur l’approche du marchĂ© des technologies amĂ©ricain et le dĂ©veloppement de partenariats de R&D aux Etats-Unis.
  • L’organisation d’une semaine Ă  Boston de coaching par des professionnels du dĂ©veloppement international de start-ups de haute technologie et l'accĂšs Ă  l'incubateur international de Boston University (rĂ©compensĂ© par la NBIA comme l'un des 12 meilleurs incubateurs au monde pour le dĂ©veloppement de jeunes pousses Ă©trangĂšres).
  • La nomination d'un entrepreneur amĂ©ricain comme « mentor » et l'organisation de rencontres avec des acteurs de l'Ă©cosystĂšme d'innovation local (entrepreneurs, laboratoires de recherche, investisseurs, avocats, Chambre de commerce franco-amĂ©ricaine, Conseillers du Commerce ExtĂ©rieur de la France, etc.). Des rencontres dans d'autres rĂ©gions des États-Unis pourront Ă©galement ĂȘtre organisĂ©s par l'Ă©quipe de NETVA avec l'aide de son rĂ©seau (des frais non pris en charge pourraient en rĂ©sulter).
  • Un travail en amont avec un Ă©tudiant en entrepreneuriat amĂ©ricain sur votre plan d’affaire et l’analyse d’opportunitĂ©s aux Etats-Unis.

A l'issu de l'appel 2010, 5 entrepreneurs ont Ă©tĂ© sĂ©lectionnĂ©s pour participer au programme. Les entrepreneurs non-sĂ©lectionnĂ©s bĂ©nĂ©ficieront nĂ©anmoins des conseils du jury et du soutien de l'Ă©quipe NETVA pour leur dĂ©veloppement aux États-Unis.

Les critÚres de sélection

Les projets des candidats sont Ă©valuĂ©s par un jury franco-amĂ©ricain d’entrepreneurs, de professionnels de l’accompagnement de jeunes entreprises, d’investisseurs et d’experts scientifiques.

  • Start-up, PME, ou entreprise en crĂ©ation : CA < 2M€ ; moins de 20 employĂ©s
  • Aspect hautement innovant et/ou technologique des produits
  • CompĂ©tences et motivation de l’entrepreneur
  • DegrĂ© de nĂ©cessitĂ© d’approcher le marchĂ© amĂ©ricain, valeur ajoutĂ©e du programme par rapport au projet de dĂ©veloppement de l’entreprise
  • Potentiel de croissance de l’entreprise et retombĂ©es attendues en France
  • Aspect « responsable » de l’entreprise / impact sur la sociĂ©tĂ©

Les frais de participation

Une participation pourra ĂȘtre demandĂ©e aux candidats afin de couvrir tout ou partie de certains frais de formation dispensĂ©s par les partenaires amĂ©ricains. Ce prix est sujet Ă  des variations en fonction des groupements pouvant ĂȘtre rĂ©alisĂ©s avec les entreprises sĂ©lectionnĂ©es mais sera compris entre 1000 et 2000 euros. Aucun frais de dossier n'est demandĂ©, la candidature est gratuite.

Ce qui est pris en charge par NETVA

La totalitĂ© des frais de mobilitĂ© (vol France - Etats-Unis + sĂ©jour) est prise en charge par le MinistĂšre des Affaires EtrangĂšres et EuropĂ©ennes ainsi que l’organisation pratique du sĂ©jour avec l’ensemble des partenaires mentionnĂ©s.

Le calendrier prévisionnel

L'appel Ă  projet 2010 est clos, ce faisant dĂ©but 2011 connectez vous sur le site suivant http://www.netvafrance.com/index.html pour ĂȘtre dans les starting block.

 

Entrepreneur vous souhaitez passer à la télévision ?

businessfinanceDans le cadre de vos actions de communication, pourquoi ne pas tenter votre chance sur i>TELE ?

Avec l'émission "Les Echos de l'Eco", i>TELE souhaite offrir aux entrepreneurs la possibilité de promouvoir leur projet.

Ce nouveau programme est présenté par Marc Simoncini et met en avant une initiative originale du net ou des nouvelles technologies. Chaque entrepreneur a quelques minutes pour présenter son projet et ses besoins.

Marc Simoncini proposera ensuite un diagnostic rapide de la société.

Les personnes intéressées trouveront plus d'informations sur l'entrepreneur et son projet sur le site web de l'i>L@B.

 

De nouvelles passerrelles entre Chercheurs, enseignants et entrepreneurs

Carte de la FranceUn chercheur ou enseignant-chercheur de la fonction publique est autorisĂ© Ă  travailler Ă  temps plein ou Ă  temps partiel dans une entreprise, Ă  ĂȘtre rĂ©munĂ©rĂ© en tant que consultant par celle-ci. Pour ce faire l'enseignement chercheur peut Ă©galement crĂ©er sa propre entreprise.

Pour aider les chercheurs et enseignants qui souhaitent accompagner des entreprises dans leur politique de R et D un guide pratique vient d’ĂȘtre mis en ligne.

Depuis 2007, des amĂ©nagements successifs ont en effet rĂ©duit les freins rĂ©glementaires Ă  la mobilitĂ©, Ă  la consultance et Ă  la crĂ©ation d’entreprise.

Une prestation effectuĂ©e par un fonctionnaire intervenant Ă  titre privĂ© en tant qu’expert scientifique, au profit d’une entreprise, est considĂ©rĂ©e comme une opĂ©ration de recherche scientifique et technique.

Les agents publics concernĂ©s doivent solliciter un agrĂ©ment auprĂšs du ministĂšre de l’enseignement supĂ©rieur et de la recherche, afin de permettre Ă  l’entreprise de bĂ©nĂ©ficier du crĂ©dit d’impĂŽt recherche (CIR) sur les sommes facturĂ©es au titre des dĂ©penses confiĂ©es Ă  un expert scientifique agrĂ©Ă©.

Vade‐mecum des passerelles public‐privĂ© (format pdf)

Demande d’agrĂ©ment des experts individuels au titre du CIR MinistĂšre de l’enseignement supĂ©rieur et de la recherche

 

Le business model de My Major Company appliqué à l'édition littéraire

businessfinanceVous connaissez My Major Company Books?

My Major Company Books est un systÚme de financement collaboratif appliqué non pas à la production de musique comme avec My Major Company mais à l'édition littéraire.

La clé du succÚs de My Major Company dans la musique a été de concilier son expertise web avec la réputation, l'expérience et la compétence de son Label.

Pour transformer l'essai dans l'édition littéraire, My Major Company a investi toute l'expérience et la notoriété de son site web et s'est associé à la célÚbre maison d'édition XO Editions pour donner aux auteurs et à leur éditeurs un maximum de chances de réussite dans cette aventure.

Des informations sur les initiateurs ?

  • CrĂ©Ă© en 2007, My Major Company est le premier label communautaire en France, tant par l'activitĂ© de son site que par le succĂšs de ses artistes.

Son site propose aux internautes une expĂ©rience unique : devenir les producteurs des talents musicaux de demain, en s'appuyant sur l'expertise de professionnels de l'industrie musicale

  • La vocation de XO Editions, lancĂ©e en 2000, est Ă  la fois simple et ambitieuse. Simple parce qu'il s'agit de publier peu de livres, afin de prendre le temps de s'en occuper ; ambitieuse, car XO Editions souhaite toucher un large public, tant Ă  l'intĂ©rieur qu'Ă  l'extĂ©rieur des frontiĂšres françaises.

Pari tenu : dix ans aprĂšs, 152 titres publiĂ©s, 130 ayant figurĂ© sur les listes des meilleures ventes et 109 ayant Ă©tĂ© largement vendus Ă  l'international.

 

General Motors Venture LLC

drapeau franceComme vous le savez l'activitĂ© de capital risqueur se dĂ©mocratise dans le sens oĂč de plus en plus d'acteurs hĂ©tĂ©roclites se lancent dans le financement des entreprises. Nous avons eu:

Et maintenant c'est le Groupe automobile General Motors qui crée la société de capital risque General Motors Venture LL pour identifier et financer des nouveaux programme de recherche et développement liés à la thématique transport. La force de frappe initiale sera de 110 Millions de dollars.