point interrogationDans le billet "Le statut d'auto entrepreneur un véritable gâchis !" j’insistai sur la dangereuse petite musique que l'on entendait depuis plusieurs mois: à savoir la majorité des auto entrepreneurs ne créant pas de véritable entreprise la pertinence de ce statut était remise en doute.

et voici la réponse de Fleur Pellerin ministre déléguée, chargée des Petites et Moyennes Entreprises:

"Pourquoi laisser penser d’ailleurs, par je ne sais quel raisonnement Ă  courte vue et Ă©litiste, qu’il y aurait une quelconque lĂ©gitimitĂ© Ă  distinguer entre un "Entrepreneur" avec un grand E et un "entrepreneur" avec un e minuscule ? Le premier serait constituĂ© de l’ensemble des statuts classiques.

Le second renverrait Ă  l’auto-entrepreneur. Dois-je rappeler que plus de 50% des entreprises nouvellement crĂ©Ă©es proviennent du rĂ©gime de l'auto-entrepreneur ? J'ai entendu beaucoup de choses sur ce rĂ©gime, souvent aussi inexactes que blessantes. Pour ma part, je n'oublie pas ce que reprĂ©sente le statut auto-entrepreneurial qui a Ă©tĂ© Ă  l’origine de près de 4,5 Mds € de chiffre d’affaires pour l’économie française en 2011.

je veux adresser un message sans Ă©quivoque Ă  destination de toutes celles et ceux, actifs, anciens demandeurs d'emplois, seniors et parfois mĂŞme fonctionnaires qui ont rejoint les rangs de l’auto-entreprise : le Gouvernement mesure bien la contribution qui est la vĂ´tre Ă  la crĂ©ation de richesse Ă©conomique dans notre pays. Nous ne vous oublions pas. Nous nous appuierons sur vous.

Nous voici donc rassurés.

Ps: une petite précision la réponse de Fleur Pellerin n'est que la reproduction d'un communiqué de presse... je n 'ai pas eu de réponse directe....

Partage propulsé par Wikio