ALTO-STUDIO
 

La discrimination salariale entre les hommes et les femmes, une réalité exagérée ?

Carte de la France Dans un précédent article j'avais fait référence à une étude de l'Insee sur la rémunération des TPE:

Un autre point de l'Ă©tude vient de me revenir:

L'Ă©tude remarque Ă©galement que les femmes gagnent 25% de moins que les hommes.

Mais attention ce qui va suivre n'est pas politiquement correcte car il y a Ă©galement une explication qu'indique l'Insee:

Les indépendantes travaillent également moins que les hommes ce qui là aussi minore le caractère aussi discriminent que l'on voudrait voir entre les hommes et les femmes dans le milieu du travail...

Attention prière de bien lire mes propos: j'indique bien que cela minore et non pas que cela infirme les différences de salaires.

Ainsi les études sur les rémunérations entre hommes et femmes sont biaisées: récupérer la rémunération de 10 contrôles de gestion occupés par des hommes et les comparer à 10 contrôleuses de gestion n'a pas de sens si en parallèle on ne prend pas en compte le nombre d'heures, les responsabilités effectives....mais là je crois que je m'enfonce dans le politiquement incorrecte...

 

Food Start Up: 48h pour créer sa start up!



Dans quelques minutes minutes va commencer un marathon entrepreneuriale pour des jeunes issus de 3 écoles différentes qui auront un objectif commun: créer leur Start Up en 48h!

Aujourd'hui et demain 45 jeunes des 3 Ă©coles -LycĂ©e Jules Fil, Ecole SupĂ©rieure La Raque, Sud Formation CCI Carcassonne- vont travailler ensemble autour d’un objectif commun : crĂ©er leur Start Up dans le domaine agroalimentaire !

Découvrez tous les détails de l'événement sur la page officielle Facebook:

https://www.facebook.com/FoodStartUp.Carcassonne
 

Avec 3100 euros net par mois croyez-vous que les chefs d'entreprises gagnent trop ?

Carte de la FranceIl m'arrive souvent d'être un peu déconcerté lorsque j'entends certains hommes politiques critiquer les rémunérations honteuses des patrons qui exploitent leurs salariés....forte rémunération, stock options font partie des arguments évoqués pour expliquer en quoi cette caste serait néfaste pour la société.

L'Insee vient de publier une étude sur la rémunération des commerçants, artisans, professions libérales. Résultats, en moyenne la rémunération est de:

  • 3.100 euros nets par mois pour les non-salariĂ©
  • 460 euros pour les auto-entrepreneurs

RapportĂ© aux nombres d'heures rĂ©alisĂ©s, aux responsabilitĂ©s, Ă  l'habitation familiale souvent mise en garantie auprès des banques considĂ©rez vous que cela est scandaleux ?

Bon bien sur l'écart à la moyenne comme l'indique les statisticiens est considérable entre un avocat, un comptable, un dentiste et le commerçant de quartier, la chauffeur de taxi ou ceux qui sont sont formateurs nous sommes par loin d'un écart de 1 à 10.

On passe allégrement de 9 000 euros pour les premiers (avocat) à 1 200 euros pour une coiffeuse/coiffeur.

Les auto-entrepreneurs gagnent en moyenne 460 euros par mois. Pour 33% d'entre eux il s'agit d'une activité secondaire car ils sont par ailleurs salariés.

Quelque informations sur les travailleurs non-salariés:

Qui sont ils ?

  • exploitants agricoles,
  • commerçants,
  • artisans
  • professionnels libĂ©raux

Ils sont un peu plus de 2,8 millions en 2011, soit une personne en emploi sur 10.

Pour avoir une vision globale de la rémunération des entrepreneurs il faudrait également connaître ceux qui sont à la tête de société: SARL SA, SAS, SASU...

 

En Ă©largissant la notion d'innovation BPI France va financer plus de projet

businessfinanceLa banque publique d'investissement BpiFrance a présenté son nouveau référentiel innovation permettant de cadrer ses interventions.

La BPI reconnait elle même que les critères pour accorder un financement lié à l'innovation étaient trop centrés sur le secteur des nouvelles technologies. Etaient privilégiés les projets avec brevet, avec un degré d'intensité fort au niveau technologique.

Ainsi certaines innovations étaient ignorées.

Pour évoluer BpiFrance a collaboré avec la Fondation internet nouvelle génération (Fing) et une douzaine de start-up pour mettre au point ce nouveau référentiel de l'innovation basé sur une approche multidimensionnelle: Le guide Innovation Nouvelle Génération expliqe la démarche

BpiFrance analysera un projet en lui attribuant une note d'intensité de l'innovation comprise entre 0 et 4 dans six critères différents (produit et service, procédé et organisation, marketing et commerce, modèle d'affaires, technologie, innovation sociale).

En résumé comme l'indique Daniel Kaplan, délégué général de la Fing pour évaluer un projet deux questions seront posées:

  • qu'est-ce qu'il apporte de nouveau au marchĂ© ?
  • et en quoi il diffĂ©rencie l'entreprise qui le propose?"

Avec ce nouveau référentiel des projets comme Blablacar et Leetchi qui furent exclus du financement auraient eu un soutien comme l'indique le magazine challenge.

Si vous voulez rentrer dans le détail du référentiel, comprendre les critères alors suivez le guide: Innovation nouvelle génération BPI

 

Le Pass French Tech n'est pas une nouvelle source de financement mais un guichet d'entrée Prénium

businessfinanceDepuis quelques semaines une certaine effervescence anime le monde des start-up avec notamment l'annonce du dispositif "Pass french Trech".

Certains ont espéré la création de nouvelles mesures de financement. Il n'est est rien!

Le dispositif est destiné à faire gagner du temps aux entreprises dans leur recherche de financement en les mettant en relation avec le bon interlocuteur mais également en identifiant toutes les aides et mécanismes financiers ou fiscaux pouvant aider leurdéveloppement.

C'est un peu un rôle de guichet unique ou d'entrée qui va vous orienter directement sur le bon organisme avec un accès VIP.

Vous serez coocouné et dans le maquis des organismes et des multiples financement disposer d'un accompagnement prémium est toujours intéressant.

Le mode Mode d’emploi :

Le PASS French Tech est le programme destinĂ© Ă  soutenir les entreprises d’hypercroissance. D’une durĂ©e d’un an, il sera dĂ©ployĂ© sur tout le territoire par les « MĂ©tropoles French Tech ». L’objectif Ă  terme du programme est de parvenir Ă  soutenir 100 Ă  300 entreprises.

Aujourd’hui ouvert aux seules entreprises du numĂ©rique, il s’étendra dès 2015 Ă  quatre nouveaux secteurs : biotech, medtech, clean tech, industrie.

Les grands acteurs nationaux en charge du développement des startups...:

  • Direction GĂ©nĂ©rale des Entreprises,
  • bpifrance, Ubifrance,
  • Coface,
  • INPI
  • AFIC ( qui regroupe les acteurs du capital investissement)

...se mobilisent pour le PASS French Tech et s’engagent à proposer aux entreprises labellisées une offre de services sur mesure :

  • Une offre premium et coordonnĂ©e, grâce Ă  la prĂ©sence d’un interlocuteur dĂ©diĂ© auprès de chaque partenaire du programme.
  • Un volet financement ( Ă  partir des outils dĂ©jĂ  existants) qui inclut la mise en lien avec les investisseurs et l’accompagnement lors des levĂ©es de fonds.
  • Des entreprises bĂ©nĂ©ficiaires plus visibles car mises en avant dans la communication des partenaires.

Le tout dans un souci permanent d’efficacitĂ© et de rapiditĂ© :

  • dossier de candidature unique,
  • accès prioritaires aux services et aux ressources,
  • suivi individualisĂ©.

Les critères retenus:

Pour identifier les entreprises bénéficiaires sont essentiellement objectifs et quantitatifs. Ils incluent un ensemble d’indicateurs financiers tels que la croissance du chiffre d’affaires réalisée et anticipée, certains ratios de rentabilité, etc. Les partenaires régionaux du PASS French Tech se réuniront plusieurs fois par an dans le cadre des comités de sélection afin de labelliser les sociétés répondant à ces critères.

Pour Postuler :

Il faut faire une demande aux opĂ©rateurs rĂ©gionaux en charge la coordination du programme dans leur rĂ©gion et la sĂ©lection des entreprises. Ils sont aujourd’hui au nombre de 6 : Cap Digital, Systematic, Digital Aquitaine, Grand Lyon, Images et RĂ©seaux, Euratechnologies.

SYSTEMATIC François CUNY - f.cuny@systematic-paris-region.org

Peggy VICOMTE - p.vicomte@systematic-paris-region.org

Isabelle VEIL - i.veil@systematic-paris-region.org

CAPDIGITAL Carlos CUNHA - carlos.cunha@capdigital.com

Marc SUDREAU - marc.sudreau@capdigital.com

DIGITAL AQUITAINE Agnes GRANGE - agnes.grange@laposte.fr

Olivier GIREL - olivier.girel@aquitaine.fr

GRANDLYON Audrey RUT - ARUT@grandlyon.org

IMAGES ET RESEAUX GĂ©rard LE BIHAN - glebihan@imagesetreseaux.com

EURATECHNOLOGIES Jerome FAUQUEMBERGUE - jfauquembergue@euratechnologies.com

Raouti CHEHIH - rchehih@euratechnologies.com