ALTO-STUDIO
 

Colloque sur les fusions et acquisitions pour les PME

Vendredi 19 janvier j'√©tais √† Montpellier pour une conf√©rence sur ¬ę Les Fusions-acquisitions: strat√©gies financi√®res √† la port√©e des PME ? ¬Ľ

Au-delà de la problématique qui m'intéresse dans le cadre de mes missions, l'initiateur de la conférence (Patrick Sentis) dirige le Master Finance que j'ai suivi (il y a plus de 12 ans) mais à l'époque on parlait de DESS Finance.

Ce premier vidéo podcast comprend:

1- l'allocution de bienvenue
  • Patrick SENTIS, Professeur des universit√©s √† l'Universit√© Montpellier 1, Professeur affili√© au groupe Sup de Co Montpellier, Directeur du Master Finance, Directeur du CR2M
2- Le Premier thème: Les Opérations de fusion acquisition concernent aujourd'hui aussi les PME
  • Jean-Jacques BONNAUD: ancien Directeur de Cabinet du Ministre de l'Industrie, Pr√©sident de Galaxy Fund (filiale de la Caisse des D√©p√īts et Consignations), Pr√©sident de Valeur capital SA (ENA-IEP Paris)
.
Durée de la vidéo: 30 minutes (après avoir cliqué sur play attendre quelques secondes)

 

Intégrer une communauté pour développer vos projets: la preuve....

Pour initier des démarches commerciales ou trouver des fonds permettant de financer vos projets, lors d'un précédent billet (ici), je vous avez incité à participer à des colloques et autres manifestations afin d'élargir votre relationnel et augmenter les opportunités de business.

Pierre CHAPAZ (qui participe aux projets NETVIBES, PHOTOWAYS...) sur son blog (ici) vient d'indiquer que pour financer WIKIO il avait fait le tour des sociétés de capital risque pour finalement porter son choix, entre autre, sur Lightspeed (ici) , un fond de la Silicon Valley dont il a fait la connaissance à la conférence Web2 Summit de San Fransisco cet automne (CQFD).
 

Et si vous releviez le challenge de la création d'entreprises en une semaine ?

Fort de son expérience de plus de 20 ans dans l'accompagnement de projets innovants, l'Incubateur Technologique de l'Ecole des Mines d'Alès organise en 2007 son 10 ème séminaire de création d'entreprise.

Vous souhaitez ¬ę toucher ¬Ľ de pr√®s les probl√©matiques de la cr√©ation d'entreprises, l'Ecole des M√ģnes d'Al√®s vous propose le challenge suivant :
  • Lundi 29 janvier plusieurs √©quipes seront constitu√©es (de 3 √† 4 personnes). Avec des consultants en cr√©ativit√© vous aurez la journ√©e pour imaginer un produit ou service innovant.
  • Le reste de la semaine, avec l'appui de consultants en marketing et finance vous travaillerez √† l'√©laboration d'un business plan. Ce dernier sera pr√©sent√© devant un jury de professionnel le vendredi suivant.
Votre serviteur sera √©galement pr√©sent lors de ce challenge fort original et formateur pour des personnes qui par curiosit√© souhaitent conna√ģtre les enjeux de la cr√©ation d'entreprises mais √©galement pour des personnes qui souhaitent vraiment cr√©er leur entreprise.

Le programme détaillé:

Lundi 29 janvier:

- Travail par équipes de 3 à 4,

- Encadrement personnalisé par des experts en veille, créativité, finance, marketing et propriété intellectuelle,

- Conférence sur la création d'entreprise et la structure d'un plan d'affaires,

- Conseils en Veille Technologique.

- Séance de créativité.

- Choix du projet de cr√©ation, gr√Ęce √† la mise √† disposition d'outils logistiques et informatiques.

Mardi 30, Mercredi 31 janvier et Jeudi 1er Février:

- D√©veloppement de chaque projet par √©quipe, avec l'appui de bin√īmes de conseillers (financiers, marketing),

- Rencontres avec des porteurs de projets et chefs d'entreprises,

- Rendez-vous individuels avec un avocat en propriété intellectuelle.

Vendredi 02 Février:

- Présentation des plans d'affaires devant un jury d'experts.

Les objectifs du séminaire:

- Révéler votre potentiel entrepreneur à travers le développement d'un projet,

- Apprécier la richesse du travail en équipe,

- Appréhender les différentes étapes d'un plan d'affaires,

- Démystifier les questions de gestion et de marketing,

- Défendre un projet devant un jury d'experts.

Pour toutes inscriptions ou informations contacter de ma part:
Christine CERRUTI 04 66 38 70 80
 

C'est quoi le capital investissement ? (suite)

Dans un précédent billet (ici) nous avions caractérisé ce qu'est le capital investissement à partir d'une définition*:

¬ę Le capital investissement, c'est l'association entre un entrepreneur et un financier qui acceptent les risques de l'entreprise dans le but de partager les fruits futurs ¬Ľ

4 NOTIONS FONDAMENTALES ( dont une induite):

Nous avions identifié deux composantes:

1- L'association:

2- Les risques:

Deux notions doivent également être abordées:

3- Le partage des fruits

L'association entre l'entrepreneur et le financier a comme objectif principal la création de
¬ę nouvelle valeur ¬Ľ. Cette notion de cr√©ation de valeur est appr√©ci√©e de mani√®re diff√©rente selon les deux parties en pr√©sence:

a)- L'entrepreneur va analyser:
  • l'√©volution de son salaire,
  • l'√©volution de ses ¬ę r√©mun√©rations annexes ¬Ľ (prise en charge de frais kilom√©triques, des frais de restauration, des frais de repr√©sentation bien √©videmment toutes ses d√©penses ont toujours un lien avec l'activit√© principale de l'entreprise si, si je pense ce que je viens d'√©crire na√Įf vous croyez ?)
  • l'√©volution des dividendes per√ßus. Par exemple gr√Ęce √† l'entr√©e au capital d'une soci√©t√© de capital risque l'entreprise PAGE RANK a pu financer l'acquisition d'une nouvelle cha√ģne de production.

    Ce faisant le chiffre d'affaires a augment√© et le r√©sultat net comptable apr√®s imp√īt sur les soci√©t√©s est pass√© de 10 000 euros en 2005 √† 50 000 euros en 2006.

    Notre entrepreneur possédant 80% des actions de la société va pouvoir toucher un revenu appelé dividende à hauteur de 40 000 euros (80% de 50 000 euros). Alors que l'année précédente bien qu'ayant 100% du capital il a perçu 10 000 euros de dividende.
  • l'√©volution ou le maintien du statut social:
    Etre chef d'entreprise c'est également bénéficier d'une image, d'un statut social, voire souvent d'une identité qui se confond avec celle de son entreprise.

    Ce qui explique d'ailleurs pourquoi certains entrepreneurs dépassent les 70 ans et continuent de piloter leur entreprise sans songer véritablement à la transmission. Il est évident que lorsque pendant 30 ans vous avez travaillé 5 à 6 jours par semaine et entre 10 à 12 heures par jour, l'entreprise a nourri probablement votre portefeuille mais également votre personnalité. Pas facile d'abandonner un costume qui vous va si bien..

    Si à 99% les opérations d'ouverture de capital à des financiers résultent plus d'une obligation qu'une adhésion naturelle; il n'est pas rare que l'entrepreneur en question soit flatté et sans fait l'échos d'avoir comme associé une société de capital investissement.
b)- La société de capital investissement va analyser:
  • La r√©mun√©ration qu'elle pourrait percevoir au titre des dividendes.
    N√©anmoins dans le cadre de projet de cr√©ation d'entreprise la probabilit√© de distribution de dividende est faible, dans la mesure o√Ļ le r√©sultat net comptable est r√©investi en g√©n√©ral dans l'entreprise afin de financer de nouveaux investissements, constituer un fonds de tr√©sorerie.
  • La plus value √©ventuelle qu'elle va percevoir lors de la revente des actions. Pour financer votre projet la soci√©t√© de capital risque vous a achet√© chaque action 200 euros. Qu'elle est la probabilit√© que dans 5 ans chaque action vaille 300, 400, 800 euros? La r√©mun√©ration de la soci√©t√© de capital investissement va donc r√©sulter de la diff√©rence entre le prix de vente et le prix d'achat de chaque action.
  • Une troisi√®me r√©mun√©ration peut r√©sulter d'un placement non pas sous la forme d'actions mais d'obligations convertibles. Dans ce cas la soci√©t√© de capital investissement adopte un comportement hybride entre le banquier et l'actionnaire. En effet la soci√©t√© de capital investissement va pr√™ter de l'argent √† votre entreprise avec la possibilit√© de convertir ce pr√™t en actions quand elle le souhaite.

    Nous aborderons probablement l'int√©r√™t de ce type de placement ult√©rieurement mais ce qu'il faut retenir c'est qu"avec les obligations convertibles, le financier peut sous certaines conditions recevoir une r√©mun√©ration sous la forme d"un double taux d"int√©r√™t (taux d"int√©r√™t sur les sommes pr√™t√©es et ¬ę taux d"int√©r√™t ¬Ľ sur la non conversion des obligations en actions)
4- Le rapport entre la rentabilité prévisionnelle et le risque perçue.

Les opérations de capital investissement s"analysent du point de vue de l"investisseur comme une opération de placement financier. Votre entreprise, votre projet constitue une opportunité de placement comme peut l"être le placement sur un CODEVI, un PEL ou l"achat d"ctions cotées au CAC 40.

Désolé de vous l"annoncer comme cela, mais à ce stade de votre recherche de financement vous ne représentez qu"une opportunité de placement.

Ce faisant le chargé d"affaire qui analysera votre projet de création (si vous êtes un jeune entrepreneur) ou de développement (si vous êtes une PME-PMI mature) va faire le lien entre les probabilités de revenus et plus value futurs et les risques encourus comme nous l"vions indiqué précédemment (ici).

D"une manière générale, certains diront de manière théorique, les sociétés de capital investissement ne refusent pas en tant que telle la prise de risque. Car c"est la prise de risque qui potentiellement peut générer une plus value confortable.

Supposons deux entreprises qui affichent une rentabilités équivalente de 100 000 euros chacune (résultat net comptable).
  • L"entreprise Vieux moulin qui existe depuis 10 ans.
    Compte tenu de son passé, pour obtenir 20% du capital, la société de capital investissement va devoir payer 1 600 00 euros.
  • L"entreprise Pr√©cosse b√©b√© qui elle existe depuis 1 ans.
    Compte tenu de la jeunesse de l"entreprise, ses associ√©s ne pourront probablement pas obtenir la m√™me valorisation que celle obtenue par l"entreprise Vieux moulin. En effet, toute chose √©tant √©gale par ailleurs (excusez-moi mon c√īt√© financier/scientifique qui remonte), le risque d"une jeune entreprise semble plus √©lev√© que celle d"une entreprise mature.

    Ce faisant pour obtenir 20% du capital, la société de capital investissement va débourser 800 000 euros.
Au final l"entreprise Précose bébé constitue une opportunité d"investissement plus intéressante puisqu"elle offre une rentabilité de 12,5% (100 000/ 800 000 * 100) alors que l"entreprise Vieux moulin affiche une rentabilité de 6,25% (100 000 / 1 600 000 *100).

Cet exemple qui traduit la relation proportionel qui existe entre la rémunération d'un placement et son risque, vous la connaissez également à titre personnel.

En effet si vous placez votre épargne sur un codevi, vous ne prenez aucun risque par contre la rémunération sera également très faible. Par contre si vous achetez des actions cotées sur le marché boursier (CAC 40 par exemple) votre rémunération potentielle sera supérieure mais le risque également.. à vous de choisir.

*excepté la définition initiale (dont il faut que je retrouve l'auteur) l'ensemble du billet est une "production du blog".
 

Le Sénat lance la 9 ième édition du Concours Tremplin Entreprises

Cette manifestation doit permettre à des futurs créateurs d'entreprises ou dirigeants de jeunes entreprises:
  • de b√©n√©ficier d'une aide financi√®re. Les candidats devront concourir obligatoirement dans l'une des cat√©gories suivantes:

    • logiciels (logiciels d'entreprise, jeux, logiciels embarqu√©s, logiciels accessibles par le web, CAO, autres logiciels techniques)

    • mat√©riaux, composants et syst√®mes (√©quipements t√©l√©com, √©lectronique, optique, √©nergie, innovations industrielles)

    • services (distribution de biens, service aux personnes et aux entreprises, commerce √©lectronique, marketing)

    • sciences de la vie (biotechnologies, biopharmacie, medical devices, bio-informatique, diagnostics)

    Pour chaque catégorie un lauréat sera désigné et recevra la somme de 15 000 euros. De plus un prix spécial hors catégorie de 7 500 euros sera remis par l'Association Jacques Douce.
  • de pr√©senter leurs projets innovants aux soci√©t√©s de capital risque,
  • de cr√©dibiliser leur d√©marche dans la mesure o√Ļ les candidats pr√© s√©lectionn√©s auront fait l'objet d'un filtrage qui se veut rigoureux. Pour information les modalit√©s de s√©lections seront les suivantes:

    • Phase 1 : le Comit√© de s√©lection va √©tudier plus de 300 dossiers de candidatures. A l'issue de cette phase, 60 dossiers sont retenus.

    • Phase 2 : les 60 porteurs de projet retenus sont auditionn√©s par le Comit√© de s√©lection lors d'un grand oral, √† l'issue duquel 30 laur√©ats sont distingu√©s. C'est dans ces 30 que 4 laur√©ats b√©n√©ficieront d'une aide financi√®re.
  • potentiellement de b√©n√©ficier d'une couverture m√©diatique.

Critères pour pouvoir participer au concours:

  • les projet doit correspondre aux 4 secteurs d'activit√©s retenus (Logiciels, Mat√©riaux, Composants et syst√®mes, Services Sciences de la vie)
  • en terme de stade de d√©veloppement, toutes les maturit√©s sont accept√©es, du capital d'amor√ßage au capital d√©veloppement.

    Néanmoins le coeur de cible de la manifestation est le capital risque.

    Ce qui veut dire que peut candidater:

    1-un particulier qui n'a pas encore créé la société,

    2-une société qui cherche des aides financières pour concevoir un prototype, identifier la bonne technologie pour concevoir son produit, déposer un brevet,

    3-une société qui est dans une phase de premier développement commercial et financement des premiers investissements pour lancer la production,

    4-une société qui est déjà mature (plusieurs années d'existence, bénéficiaire).

    Par contre il est clair que les candidats qui se reconna√ģtront plus dans les points 2 et 3 auront plus de chance de faire partie des 30 s√©lectionn√©s et a fortiori des 4 laur√©ats.

Modalités logistiques:
  • Ouverture des candidatures le 1er janvier 2007
  • Date limite d'enregistrement des dossiers : 28 f√©vrier 2007
  • Frais d'inscription : 60,00 euros TTC