ALTO-STUDIO
 

Le point commun entre Google, la Génération Y et l'Immobilier

Pour les habitués du blog, et je les en remercie, de nombreuses thématiques sont abordées autour de l'univers de l'entreprise: le financement, le marketing, la stratégie, les ressources humaines, la fiscalité....Toujours avec des prismes différents: la jeune entreprise, la PME ou les grand groupes internationaux.

Il y a un thème qui jusqu'alors n'a jamais été abordé: celui de l'immobilier...A l'occasion de notre recherche d'une location d'un local professionnel sur Paris centre (Interfaces crée une agence, sa 19 ème implantation) pour aborder ce thème, "cette erreur" va être réparée...

  • Savez-vous Ă  quel point l'organisation immobilière d'une entreprise est une prioritĂ© stratĂ©gique pour de nombreuses entreprises ?
  • Savez-vous que la conception d'un bâtiment doit intĂ©grer la culture "maison" mais Ă©galement les aspirations des salariĂ©s et notamment ceux de la gĂ©nĂ©ration Y ?

Personnellement je n'ai jamais fait le lien entre la gĂ©nĂ©ration Y et un bâtiment professionnel !

Avant de poursuivre un petit rappel sur ce qu'est génération Y:

Maintenant que vous en savez un peu plus... En quoi l'immobilier peut s’adapter Ă  cette nouvelle gĂ©nĂ©ration de travailleurs ?

Madame Sophie-Jeanne HALES, Directrice Immobilière de Google France et Belgique va nous faire comprendre comment les espaces de travail ont été adaptés aux attentes de la Génération Y:

"Motiver les meilleurs, les conserver, constituent des enjeux cruciaux pour de nombreuses entreprises comme Google qui a créée un cadre de vie unique pour favoriser l’implication et la créativité de ses jeunes collaborateurs"

Une approche marketing dédiée au lieu

Chez Google on ne parle pas d'Ă©tablissement, ni de siège mais de GOOGLEPLEX (fusion des mots de Google et de complexe)...vous avouerez qu'en terme de communication indiquer que l'on travaille au sien GooglePlex cela est plus FUN, non ?

Une localisation singulière pour attirer les meilleurs:

Gooogle rue de londre
Le choix s'est porté en terme de localisation sur la rue de Londres, dans Paris 9e avec comme objectif d'être facilement accessible par les transports (le vélo n'a pas été oublié)

Un immeuble oĂą se mĂŞlent et s'entrecroisent :

  • un patrimoine architectural riche et historique: ancien hĂ´tel particulier, immeuble de type haussmannien,
  • une approche ultra moderne et technologique car le Googleplex hĂ©berge un centre de R&D. Le design est prĂ©sent sans ĂŞtre trop ostentatoire, et les services aux salariĂ©s nombreux: nourriture et boissons Ă  disposition, salle de sport, de massage ou de jeux.

Les locaux ont été pensés pour permettre une meilleur productivité des salariés, un meilleur bien être mais en aucun cas pour constituer une vitrine aux clients ou aux passants.

Tous les salariés ont une même configuration de bureaux

les bureux de google

Sur 600 postes de travail, seuls 4 sont cloisonnĂ©s : tous les autres sont identiques et n’indiquent aucune diffĂ©rence liĂ©e au niveau hiĂ©rarchique de son occupant.

Les managers sont positionnés au cœur de leurs équipes.

Le modèle est fondé sur la transparence et sur la participation de chacun au projet global (tous les produits sont testés en interne).

Un environnement conçu pour favoriser le travail en équipe et la co-création

L’organisation générale du bâtiment a été pensée de manière à favoriser le travail en commun et donc de limiter les comportements individualistes. Chaque salarié a un bureau personnel car tout le monde a besoin d'un espace individuel.

En revanche ces espaces sont limitĂ©s au maximum afin de laisser la place aux espaces partagĂ©s : micro-cuisines, coins fauteuils confortables, salles de rĂ©union en tous genres, bibliothèque, cafĂ©tĂ©ria constamment utilisĂ©e pour des rĂ©unions informelles, etc.

Sont à disposition des outils technologiques de pointe, offrant une grande flexibilité.

Alors que la mode est actuellement au télétravail, chez Google justement on va à contre courant...Tout est fait pour que les collaborateurs échangent et créent ensemble; pour cela, ils doivent se retrouver et collaborer dans les mêmes lieux.

Une multitude d’espaces de convivialité et de partage est prévue. Des espaces qui doivent signifier que la réussite ne peut être fondée que sur le partage d’informations et de compétences.

Partage propulsé par Wikio
 

Selon une étude en France il est plus facile de créer une entreprise que dans la plupart des autres pays...alors là ?

Carte de la FranceLe scoop de mercredi dernier: le cabinet de conseil Ernst & Young indique qu'il est plus simple de créer une entreprise en France que dans la plupart des pays économiquement développés.

Que ce soit en termes de..:

  • coĂ»t
  • dĂ©lais
  • dĂ©marches administratives

...la France est bien placée selon le baromètre Ernst & Young qui compare les pays du G20.

"Il suffit de 5 procédures administratives et 7 jours en France pour créer une entreprise, contre 7,6 procédures et 22 jours en moyenne dans les pays du G20. Le coût pour créer une entreprise en France est de 0,9% du revenu moyen par habitant, contre 9% (10 fois plus) en moyenne dans les pays du G20", affirme le cabinet de conseil.

Autre point positif de cette étude réalisée auprès de 1 500 entreprises; une évolution favorable des mentalités. En 2011 la culture entrepreneuriale était peu présente (nous avions un bonnet d’Anne), maintenant la France est au neuvième rang.

Pour terminer je vous informe que la thématique de ce blog souvent dédiée au financement des entreprises va continuer car en matière d'accès au financement la France est classée 16 ème sur 20 pays et en matière de compétitivité fiscale 15 ème sur 20.

Partage propulsé par Wikio
 

Et dire que vous auriez pu recruter Steve JOBS pour 1 dollar

stevejobsAvec la sortie du film retraçant le parcours de Steve Jobs je me remémore un fait assez étonnant: en 1997 a été "découvert" que depuis plusieurs années Steve Jobs s'accordait chaque année un salaire de 1 dollar.

Vous pouvez me faire confiance cette information ressortait du rapport de la SEC, Securities and Exchange Commission, (page 11).

Bon il n'était pas à plaindre car à l'époque il possédait 5 546 451 actions et sur l'année 2007 avait obtenu 120 00 stocks options qui lui offrait potentiellement une plus value de 14 644 80 dollars.

Notons que d'autres entrepreneurs à l'époque (et aujourd'hui encore) bénéficiait de stocks options tout en conservent également un salaire confortable.

Ce qui est intéressant avec ce mécanisme c'est qu'il garanti une convergence d'intérêt entre l'entreprise et le PDG. Pour que Steve Jobs gagne beaucoup de dollars encore faut que la société en fasse autant...

Partage propulsé par Wikio

D'autres articles liés à GOOGLE:

 

Neuilly-Plaisance, une stratégie de communication originale pour capter de nouvelles entreprises

Photos Neuilly-PlaisanceComme vous le savez, pour les habitués du blog, la gestion et la direction de 18 pépinières d'entreprises en France  nous font baigner quotidiennement dans le développement économique.

Ce faisant je suis à l'affût de nouveaux outils mis en œuvre par des collectivités pour capter des nouveaux projets à potentiel mais également conserver sur leur territoire les entreprises déjà implantées.

Parmi les outils à disposition des territoires pour se distinguer les uns des autres il y en a un plutôt classique: la communication.

Sur des panneaux d'affichages extérieurs, dans des revues, au sein de newsletters, la collectivité présente ses atouts, son offre à destination des entreprises.

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'ai constaté que pour la première fois, à mon sens, une commune souhaitait communiquer directement sur les réseaux sociaux en étant pro active.

En effet la commune de Neuilly-Plaisance souhaite attirer l'attention d'investisseurs non pas simplement en créant une page facebook et un compte twitter puis attendre ( ce qui est classiquement fait), mais plutôt en capitalisant sur le fameux bouche à oreille, en mobilisant des relais d’opinions dont votre serviteur  pour faire connaître à un public choisi les attraits de la commune pour qui souhaite entreprendre.

Et effectivement à cette occasion j'ai pu découvrir la ville...D'ailleurs je m'adresse tout d'abord aux Franciliens !

Seriez-vous capables de répondre aux questions suivantes:

• Neuilly-Plaisance c'est 5 000, 10 000, ou un peu plus de 20 000 habitants?

• Comment appelle- t-on les habitants de la commune : les Neuilliens ou Nocéens ?

• Quels sont les hommes et femmes célèbres de Neuilly-Plaisance?

- L’Abbé Pierre

- Le cinéaste Claude Lelouch

La réponse: un jour peut être, entouré de plus de 20 000 Nocéens, Claude Lelouche fera un film sur la vie de l'Abbé Pierre qui  créa  Emmaüs en 1949 sur la commune de Neuilly-Plaisance.

Je ne vais pas poursuivre l'article sous la forme d'un QUIZ, mais attirer votre attention sur 3 points:

1- avec un prix du mètre carré bien inférieur à celui de Paris ou d’autres villes de la petite couronne , Neuilly-Plaisance tire son épingle du jeu et offre un des meilleurs rapports qualité / prix de la région parisienne pour qui souhaite louer un bien personnel ou pour son entreprise

2-  La commune compte 20 000 habitants, ce qui permet d'avoir tous les services (places en crèches, écoles nouvellement équipées, activités sportives, associatives et culturelles...) tout en conservant un  esprit village, offrant un environnement de travail valorisant

3-  je ne vais pas expliquer ici, avec un nombre de lecteurs franciliens majoritaires, pourquoi grâce au RER A et aux autoroutes A86 et A4 il est facile de se rendre à Neuilly-Plaisance .

Si je reprends un peu de hauteur par rapport à la stratégie de communication de Neuilly-Plaisance . Il reste un principe de base important: dans toute communication que ce soit pour une entreprise, un produit ou une collectivité, il convient de mettre en avant un élément distinctif unique.

Et Ă  mon sens l'objectif est ici atteint car c'est la première fois qu'une commune communique sur le fait que 75% des habitants font leur course au moins une fois par semaine chez les petits commerçants.

Ceci est intéressant à double titre:

• tout d'abord cela montre un soutien de la population aux petits commerçants et une volonté de ne pas dépendre exclusivement de la grande distribution...donc avis aux futurs commerçants et artisans : si vous réfléchissez à une implantation autant s'installer dans un secteur où les gens consomment chez des indépendants...

• et puis cela traduit une volonté du territoire de protéger les entreprises indépendantes car pour pouvoir annoncer que 75% des personnes font leurs achats....encore faut- il avoir mis en œuvre des outils statistiques.

Ce qui a minima traduit une volonté du territoire de défendre la TPE avec une illustration: la création d'un ambassadeur du commerce qui est chargé de conseiller les artisans et commerçants, de soutenir leurs initiatives, et d’œuvrer au développement économique.

Avec tout cela,  si vous souhaitez vous installer, voici quelques informations sur les 3 zones dont dispose la ville:

La Zone Industrielle des Renouillères

Située à l’Est de Neuilly-Plaisance, d’une superficie de 6,5 hectares, cette zone réunit des entreprises nocéennes et des sociétés à la recherche d’un espace économique adapté à leur activité. Actuellement, une quarantaine d’entreprises y sont installées, employant plus de 500 personnes.

La Zone d’Activité de la Fontaine du Vaisseau

Située au Sud-Est de la ville, elle regroupe des activités de pointe et de haute technologie sur une superficie de 3,7 hectares. Cette zone comprend une trentaine d’entreprises, avec 430 employés.

La Zone des bords de Marne

Elle constitue le maillon principal du développement économique de Neuilly-Plaisance (500 emplois). Elle est constituée de 2 ZAC : la première totalise 16 000 m2 de bureaux et 1 500 m2 de commerces. La seconde a permis la création d’environ 8 000 m2 de commerces et l’implantation de bureaux et d’activités diverses : crèches, résidences pour étudiants… Le tout étant accompagné d’un aménagement paysager des bords de Marne.

 

Alors prêt à être la 219 ème nouvelle entreprise à vous installer à Neuilly-Plaisance?

 

Une visite du siège de GOOGLE et un point sur le Google chasseur de start up

businessfinanceComme vous le savez Google est en quête permanente de nouveaux projets et pour cela utilise différentes méthodes:

  • de la libertĂ© laissĂ©e aux salariĂ©s pour mener des projets personnels/professionnels pendant leur temps de travail (limitĂ© Ă  20% du temps de travail). Ainsi l'innovation n'est plus l'apanage exclusif des services marketing et des pĂ´les technologiques...tout le monde peut apporter une idĂ©e rĂ©volutionnaire...
  • le rachat de jeunes entreprises avec un triple avantage:

- capter des équipes déjà constituée et qui fonctionnent,

- intégrer de nouveaux services et des idées innovantes,

- stimuler en permanence le management, revoir le fonctionnement en continue de l'entreprise, d'éviter la routine.... en clair limiter le risque que Google devienne une administration avec ses lourdeurs. Pour rappel la réussite (globale) de Richard Charles Branson est dû entre autre à la création d'une multitude de filiales chacune ayant ses propres objectifs, fonds et responsabilités:

  • Virgin Atlantic: transport aĂ©rien
  • Virgin Cola: sodas
  • Virgin Direct: produits financiers
  • Virgin Trains: transports ferroviaires
  • Virgin Mobile: tĂ©lĂ©phonie mobile
  • Virgin Active : salles de sport
  • Virgin Money: finances
  • Virgin Galactic: tourisme spatial

L'agilité plutôt que le mammouth !

Revenons à Google: Racheter des entreprises obligent l'entreprise à revoir ses dogmes et principes, c'est intégrer de nouvelles équipes, bousculer les habitudes.

D'ailleurs c'est le propre de toute acquisition. Lorsque l'on accompagne une PME dans une opération de croissance externe on oblige l'entreprise à quitter une zone de confort pour se mettre un peu en danger....

Et google doit se mettre en danger face à des concurrents de plus en plus lourd sur les réseaux sociaux:

Facebook avec plus 710 millions de visiteurs uniques alors que Google avec un peu plus de 900 millions est en tĂŞte mais l'Ă©cart diminue.

Avec ses 25 000 salariés et son chiffres d'affaires au delà de 30 milliards de dollars GOOGLE doit "bouger" et donc faire des acquisitions comme avec Picnik.com le site de retouche de photographie.

Je profite de ce post pour vous proposer de visiter le siège de Google: le Googleplex avec du sable pour du beach volley,des piscines, des salles de sport, de la verdure....

Partage propulsé par Wikio

D'autres articles liés à GOOGLE: