ALTO-STUDIO
 

RĂ©duction des dĂ©lais de paiement : 4 milliards d’euros de trĂ©sorerie en plus pour les PME

businessfinanczLa rĂ©duction des dĂ©lais de paiement Ă  partir du 1er janvier 2009 devrait permettre d’accroĂźtre la trĂ©sorerie des PME françaises d’environ 4 milliards d’euros.

Dans le cadre du plan de relance, OsĂ©o, la banque publique d’aide aux PME, va en outre participer au "renforcement" de la trĂ©sorerie des PME en garantissant les prĂȘts souscrits auprĂšs des banques Ă  hauteur de 60 %, voire 70 % si les rĂ©gions abondent, a notamment prĂ©cisĂ© François Drouin, le PDG d’OsĂ©o.

Les dĂ©lais de paiement, qui peuvent atteindre jusqu’à 102 jours dans certains secteurs, doivent ĂȘtre rĂ©duits Ă  partir du 1er janvier Ă  45 jours fin de mois ou 60 jours Ă  compter de la date d’émission de la facture.

A fin 2007, le respect des dĂ©lais de paiement en France s’était "lĂ©gĂšrement amĂ©liorĂ©", mais "la nature du diagnostic" reste la mĂȘme, "Ă  savoir que la France est un pays ou l’on paie en retard", a soulignĂ© Jean-Paul BetbĂšze, auteur du troisiĂšme rapport de l’Observatoire, par ailleurs chef Ă©conomiste du CrĂ©dit Agricole. Ces dĂ©lais Ă©taient en moyenne de 64,6 jours fin 2007 contre 65,9 jours fin 2006.

 

Vidéo Exclusive: Hervé NOVELLI présente le statut d'Auto Entrepreneur devant 1 200 invités

HervĂ© NOVELLI, SecrĂ©taire d'Etat chargĂ© du Commerce, de l' Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises...a prĂ©sentĂ© le 18 dĂ©cembre Ă  l’universitĂ© Paris-Dauphine devant plus de 1200 invitĂ©s le statut de l’auto-entrepreneur.

Cette réunion avait deux points forts:

  • une prĂ©sentation gĂ©nĂ©rale par monsieur HervĂ© NOVELLI des objectifs et des avantages de ce nouveau statut, avec un point particulier sur les documents Ă  remplir pour en bĂ©nĂ©ficier.
 La vidéo d'une dizaine de minute ci-dessous concerne cette premiÚre présentation.
  • des Ă©changes avec la salle ou sans aucun filtrage des questions ont Ă©tĂ© posĂ©es au ministre ainsi qu'Ă  François Hurel, auteur du rapport "pour une meilleure reconnaissance du travail indĂ©pendant" (premiĂšre Ă©tape du parcours qui a menĂ© au statut) , Jean-Claude Volot, prĂ©sident du conseil de l'APCE (agence pour la crĂ©ation d'entreprises) et Maria Novak, prĂ©sidente de l'Adie (association pour le droit Ă  l'initiative Ă©conomique).
 Une seconde vidéo vous présentera ultérieurement ces échanges.



 

Des entrepreneurs lancent le fonds d’investissement ISAI

Business angelsOrianne Garcia, Pierre Kosciusko-Morizet, Tariq Krim, Ouriel Ohayon, Geoffroy Roux de Bezieux et StĂ©phane Treppoz s’associent pour crĂ©er le fonds de business angels ISAI.

■ Aider les autres Ă  rĂ©ussir :

ISAI se donne pour objectif de financer des projets du secteur Internet et mobile essentiellement, sĂ©lectionnĂ©s, au stade de la crĂ©ation ou de l’amorçage, pour leur potentiel de croissance.

Le besoin de financement des PME devenant de plus en plus crucial, ISAI a pour vocation d’investir dans chaque projet typiquement entre 500K€ (qui est souvent la limite supĂ©rieure des business angels) et 1,5M€ (en gĂ©nĂ©ral la limite infĂ©rieure des fonds de Capital Risque).

Les fondateurs d’ISAI souhaitent aussi partager leur expĂ©rience et leur rĂ©seau pour apporter un vĂ©ritable accompagnement au delĂ  du simple financement.

■ Favoriser l’émergence de nouveaux champions :

Les fondateurs attirent chacun des projets de grande qualitĂ© et sont tous business angels depuis plusieurs annĂ©es. Leur expertise sectorielle devrait leur permettre de sĂ©lectionner les bons projets et leur compĂ©tence entrepreneuriale prouvĂ©e leur permettre d’aider les crĂ©ateurs Ă  accĂ©lĂ©rer leur dĂ©veloppement.

ISAI souhaite contribuer à la croissance de PME qui proposent des solutions innovantes, et ont un rÎle capital, tant économique (compétitivité) que social (emploi).

■ A propos d’ISAI :

ISAI a pour origine un kanji japonais qui veut dire diffĂ©rent, remarquable, unique, talentueux, prodigieux. ISAI cherche en effet Ă  accompagner des projets diffĂ©rents, remarquables, uniques
 portĂ©s par des entrepreneurs talentueux, prodigieux
ISAI est aussi le sigle de International Society of Angel Investors, c’est Ă  dire un club de business angels de diffĂ©rents horizons.

Le fonds ISAI est constituĂ© d’une sociĂ©tĂ© de gestion ISAI GESTION et d’une holding ISAI PARTICIPATIONS. La holding est constituĂ©e hors du cadre de l’appel public Ă  l’épargne et a vocation Ă  accueillir moins de 99 actionnaires, pour la plupart issus des proches et de l’entourage des fondateurs.

■ A propos des fondateurs :

Orianne Garcia : Fondatrice de Lokace, Caramail, lentilles-moins-cheres.com, terrafemina.com ; ex-DG de Lycos

Pierre Kosciusko Morizet : Fondateur et PDG du groupe PriceMinister, PrĂ©sident de l’ACSEL et de l’ASIC, Vice PrĂ©sident de l‘IE CLUB

Tariq Krim : Fondateur de netvibes.com, ex-journaliste spécialiste Internet de La Tribune

Ouriel Ohayon : Fondateur de TechCrunch France ; DG d’un fonds d’investissement en Israel

Geoffroy Roux de Bézieux : PDG de Virgin Mobile, fondateur de ThePhoneHouse, ex-Président de Croissance +

StĂ©phane Treppoz : PrĂ©sident du Directoire de Sarenza.com, ex-PDG d’AOL France

■ Contact :

Christophe Raynaud gérant de ISAI GESTION
info@isai.fr
0153531609

 

RelÚvement des seuils pour les marchés publics conclus sans publicité

Carte de la franceCette nouvelle disposition ci-dessous va intéresser de nombreuses entreprises dont les sociétés de conseil:

Un texte prévoit le relÚvement de 4 000 euros à 20 000 euros du seuil en dessous duquel il est désormais possible de décider que le marché soit passé sans publicité, ni mise en concurrence. Cette mesure s'applique pour les marchés initiés aprÚs le 20 décembre 2008.

Source : dĂ©cret n°2008-1356 du 19 dĂ©cembre 2008, Journal officiel du 20 dĂ©cembre 2008, p.19 548

 

SuccÚs du dispositif de médiation du crédit

Carte de la franceLe dispositif de médiation du crédit créé en octobre rencontre un vif succÚs auprÚs des entreprises, comme en témoignent les nombreux dossiers déposés par les entreprises et traités par le médiateur du crédit.

Le mĂ©diateur du crĂ©dit a pour rĂŽle de venir en aide aux entreprises qui rencontrent des difficultĂ©s de trĂ©sorerie ou d’accĂšs au crĂ©dit et de s’assurer que les banques financent le tissu Ă©conomique conformĂ©ment aux engagements qu’elles ont pris en octobre dernier.

D’ores et dĂ©jĂ , les services du mĂ©diateur du crĂ©dit ont ouvert 2 908 dossiers de mĂ©diation sur l’ensemble du territoire français.

Un tiers de ces dossiers ont Ă©tĂ© clos, avec une issue favorable dans les deux tiers des cas : "On constate un changement d’attitude des banques depuis le discours du prĂ©sident de la RĂ©publique, qui n’a pas encore eu le temps d’apparaĂźtre dans les statistiques de la Banque de France mais que l’on voit sur le terrain", a dĂ©clarĂ© RenĂ© Ricol.

Il faut noter que les entreprises ayant recours Ă  la mĂ©diation sont pratiquement toutes des PME :

  • 95 % d’entre elles comptent moins de cinquante salariĂ©s,
  • 76 % ont au plus 10 salariĂ©s,
  • seulement 3 % ont plus de 250 salariĂ©s et 1 % plus de 500 salariĂ©s.

Par ailleurs, ces PME appartiennent principalement aux secteurs:

  • des services,
  • du commerce,
  • du bĂątiment,
  • des travaux publics,
  • de l’industrie : "C’est dans ce dernier secteur que se concentrent les plus gros dossiers", a soulignĂ© le mĂ©diateur.

Plus d'information sur ce sujet:

Comment faire lorsque l'on vous refuse un prĂȘt bancaire?