ALTO-STUDIO
 

Des entrepreneurs lancent le fonds d’investissement ISAI

Business angelsOrianne Garcia, Pierre Kosciusko-Morizet, Tariq Krim, Ouriel Ohayon, Geoffroy Roux de Bezieux et StĂ©phane Treppoz s’associent pour crĂ©er le fonds de business angels ISAI.

■ Aider les autres Ă  rĂ©ussir :

ISAI se donne pour objectif de financer des projets du secteur Internet et mobile essentiellement, sĂ©lectionnĂ©s, au stade de la crĂ©ation ou de l’amorçage, pour leur potentiel de croissance.

Le besoin de financement des PME devenant de plus en plus crucial, ISAI a pour vocation d’investir dans chaque projet typiquement entre 500K€ (qui est souvent la limite supĂ©rieure des business angels) et 1,5M€ (en gĂ©nĂ©ral la limite infĂ©rieure des fonds de Capital Risque).

Les fondateurs d’ISAI souhaitent aussi partager leur expĂ©rience et leur rĂ©seau pour apporter un vĂ©ritable accompagnement au delĂ  du simple financement.

■ Favoriser l’émergence de nouveaux champions :

Les fondateurs attirent chacun des projets de grande qualitĂ© et sont tous business angels depuis plusieurs annĂ©es. Leur expertise sectorielle devrait leur permettre de sĂ©lectionner les bons projets et leur compĂ©tence entrepreneuriale prouvĂ©e leur permettre d’aider les crĂ©ateurs Ă  accĂ©lĂ©rer leur dĂ©veloppement.

ISAI souhaite contribuer à la croissance de PME qui proposent des solutions innovantes, et ont un rÎle capital, tant économique (compétitivité) que social (emploi).

■ A propos d’ISAI :

ISAI a pour origine un kanji japonais qui veut dire diffĂ©rent, remarquable, unique, talentueux, prodigieux. ISAI cherche en effet Ă  accompagner des projets diffĂ©rents, remarquables, uniques
 portĂ©s par des entrepreneurs talentueux, prodigieux
ISAI est aussi le sigle de International Society of Angel Investors, c’est Ă  dire un club de business angels de diffĂ©rents horizons.

Le fonds ISAI est constituĂ© d’une sociĂ©tĂ© de gestion ISAI GESTION et d’une holding ISAI PARTICIPATIONS. La holding est constituĂ©e hors du cadre de l’appel public Ă  l’épargne et a vocation Ă  accueillir moins de 99 actionnaires, pour la plupart issus des proches et de l’entourage des fondateurs.

■ A propos des fondateurs :

Orianne Garcia : Fondatrice de Lokace, Caramail, lentilles-moins-cheres.com, terrafemina.com ; ex-DG de Lycos

Pierre Kosciusko Morizet : Fondateur et PDG du groupe PriceMinister, PrĂ©sident de l’ACSEL et de l’ASIC, Vice PrĂ©sident de l‘IE CLUB

Tariq Krim : Fondateur de netvibes.com, ex-journaliste spécialiste Internet de La Tribune

Ouriel Ohayon : Fondateur de TechCrunch France ; DG d’un fonds d’investissement en Israel

Geoffroy Roux de Bézieux : PDG de Virgin Mobile, fondateur de ThePhoneHouse, ex-Président de Croissance +

StĂ©phane Treppoz : PrĂ©sident du Directoire de Sarenza.com, ex-PDG d’AOL France

■ Contact :

Christophe Raynaud gérant de ISAI GESTION
info@isai.fr
0153531609

 

RelÚvement des seuils pour les marchés publics conclus sans publicité

Carte de la franceCette nouvelle disposition ci-dessous va intéresser de nombreuses entreprises dont les sociétés de conseil:

Un texte prévoit le relÚvement de 4 000 euros à 20 000 euros du seuil en dessous duquel il est désormais possible de décider que le marché soit passé sans publicité, ni mise en concurrence. Cette mesure s'applique pour les marchés initiés aprÚs le 20 décembre 2008.

Source : dĂ©cret n°2008-1356 du 19 dĂ©cembre 2008, Journal officiel du 20 dĂ©cembre 2008, p.19 548

 

SuccÚs du dispositif de médiation du crédit

Carte de la franceLe dispositif de médiation du crédit créé en octobre rencontre un vif succÚs auprÚs des entreprises, comme en témoignent les nombreux dossiers déposés par les entreprises et traités par le médiateur du crédit.

Le mĂ©diateur du crĂ©dit a pour rĂŽle de venir en aide aux entreprises qui rencontrent des difficultĂ©s de trĂ©sorerie ou d’accĂšs au crĂ©dit et de s’assurer que les banques financent le tissu Ă©conomique conformĂ©ment aux engagements qu’elles ont pris en octobre dernier.

D’ores et dĂ©jĂ , les services du mĂ©diateur du crĂ©dit ont ouvert 2 908 dossiers de mĂ©diation sur l’ensemble du territoire français.

Un tiers de ces dossiers ont Ă©tĂ© clos, avec une issue favorable dans les deux tiers des cas : "On constate un changement d’attitude des banques depuis le discours du prĂ©sident de la RĂ©publique, qui n’a pas encore eu le temps d’apparaĂźtre dans les statistiques de la Banque de France mais que l’on voit sur le terrain", a dĂ©clarĂ© RenĂ© Ricol.

Il faut noter que les entreprises ayant recours Ă  la mĂ©diation sont pratiquement toutes des PME :

  • 95 % d’entre elles comptent moins de cinquante salariĂ©s,
  • 76 % ont au plus 10 salariĂ©s,
  • seulement 3 % ont plus de 250 salariĂ©s et 1 % plus de 500 salariĂ©s.

Par ailleurs, ces PME appartiennent principalement aux secteurs:

  • des services,
  • du commerce,
  • du bĂątiment,
  • des travaux publics,
  • de l’industrie : "C’est dans ce dernier secteur que se concentrent les plus gros dossiers", a soulignĂ© le mĂ©diateur.

Plus d'information sur ce sujet:

Comment faire lorsque l'on vous refuse un prĂȘt bancaire?

 

Prix des jeunes entreprises innovantes 2009 de l'Usine nouvelle

topPour renforcer son effort de soutien et de valorisation des entrepreneurs innovants, L'Usine Nouvelle lance la seconde Ă©dition de son prix annuel des jeunes entreprises innovantes.

Les candidats pourront concourir dans quatre catégories :

  • procĂ©dĂ©s industriels (mesure, procĂ©dĂ© de fabrication, logiciels...) ;
  • produits innovants ;
  • services Ă  l'industrie (y compris services en ligne) ;
  • croissance ;

Par ailleurs, le jury pourra décerner un Prix Spécial, toutes catégories.



Modalités de participation

Pour concourir, les entreprises doivent ĂȘtre indĂ©pendantes de grands groupes et avoir Ă©tĂ© crĂ©Ă©es depuis moins de cinq ans, sauf pour le « Prix de la croissance », ouvert aux entreprises de cinq Ă  huit ans.

Les critÚres de sélection sont :

Le degrĂ© d'innovation technologique et l'opportunitĂ© pour l'entreprise de rencontrer un marchĂ© lui permettant de se dĂ©velopper. Comme il s'agit aussi de faire dĂ©couvrir aux lecteurs de l'Usine Nouvelle des nouvelles entreprises innovantes, celles qui ont dĂ©jĂ  fait l'objet d'un article dĂ©taillĂ© dans le magazine ne seront pas retenues, sauf pour le « Prix de la croissance ».

Les nominĂ©s seront sĂ©lectionnĂ©s sur dossier par la rĂ©daction de « L'Usine Nouvelle ». Ensuite, un Jury composĂ© de professionnels de l'industrie, de la finance et de l'innovation, choisira les laurĂ©ats pour chacun des cinq prix.

Nous joignons à cet article un questionnaire type, élément indispensable à la participation au concours. Nous vous remercions de le remplir et de le renvoyer par e-mail à l'adresse PrixJEI@usinenouvelle.fr avant le 31 janvier 2009 ou de le transmettre à des entreprises qui répondraient aux critÚres énoncés. Pour préciser certains points, comme l'innovation technologique, il est possible de joindre en annexe un document n'excédant pas cinq pages.

Le rÚglement est téléchargeable sur le site www.usinenouvelle.fr.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez écrire à l'adresse électronique suivante :

PrixJEI@usinenouvelle.fr ou contacter AurĂ©lie Barbaux au : +33 (1) 56 79 41 89.

Télécharger le dossier de candidature au format PDF

Télécharger le réglement au format PDF

 

Réné Ricol: une nouvelle opportunité pour stimuler la filiÚre capital risque ?

businessfinanceComme vous le savez RenĂ© Ricol est chargĂ© en tant que MĂ©diateur National du CrĂ©dit de "pousser" les banques Ă  faire leur mĂ©tier de base Ă  savoir prĂȘter des fonds mĂȘme en cette pĂ©riode dĂ©licate.

Ce que l'on savait moins c'est qu'il compte également prendre en compte la faiblesse structurelle des fonds propres de nos PME françaises.

Ce faisant il souhaite créer une structure qui facilitera le financement des entreprises par une prise de participation au capital de la société. Selon Réné RICOL "Les chefs d'entreprise doivent pouvoir s'adresser aux fonds ISF, à Alternext, aux fonds régionaux".

Reste Ă  connaĂźtre les modalitĂ©s de fonctionnement de cette nouvelle structure: apporter des fonds directement ou ĂȘtre un intermĂ©diaire conseil ?

A suivre.....

Si vous souhaitez poursuivre la lecture de sujets similaires, je vous propose les articles suivants: