ALTO-STUDIO
 

C'est bien ma veine....

Chaine de blogueursVous connaissez les chaines de blogueurs?

Mais si...un blogueur pose une question fondamentale et demande à 4 ou 5 autres d'y répondre sachant que ces derniers vont également passer la patate chaude à 5 autres......jusqu'au jour où la question revient à l'auteur initial ( euh..ça je ne suis pas sûr que cela arrive)

D'habitude la question posĂ©e est d'une difficultĂ© extrĂŞme comme: quelles sont les 5 choses que vous faĂ®tes avant de bloguer?, si le blog n'existait pas vous feriez quoi ?

En général j'arrive à suivre, mais alors là Aymeric probablement pour se venger de mon article sur Les Webmasters sont ils comme nous ? me renvoie la balle avec une question conçue par Damien Ravé:

Qu'est-ce qui vous manque dans la pratique du blog ?

Pour nous aider il propose plusieurs sous questions:

  • De quoi rĂŞvez-vous ?
  • Quel est le facteur (rĂ©aliste ou imaginaire), l'outil ou la solution ultime qui vous comblerait et ferait de vous un blogueur heureux (au moins pour un temps) ?
  • Qu'est-ce qui vous rend jaloux chez les autres ?

Ma réponse:

  • D'un point de vue logistique la capacitĂ© Ă  Ă©crire un post rien qu'en parlant....et oui disposer d'un logiciel qui transforme mes paroles, ma pensĂ©e en post... bien sur le logiciel en open source.....
  • Dans ma vie professionnelle je suis amenĂ© Ă  rencontrer quotidiennement des personnes et si je commence Ă  faire une comptabilitĂ© mensuelle voire annuelle cela va faire nombre... par contre mĂŞme si le blog a Ă©largi mes connaissances, cela n'est pas suffisant au regard du nombre de visiteur..

Alors tout comme Damien je ne sais pas comment faire pour transformer des visiteurs anonymes en visiteurs identifiés voir rencontrés.....

Je passe donc la "patate chaude" à Stéphane (simpleentrepreneur.com) et Philippe (accessoweb) un blogueur languedocien également.

 

L'Etat renforce les moyens d'OSEO pour soutenir les PME

osoeOSEO se voit confier par le Gouvernement, le renforcement de ses moyens

Dans le cadre du plan de soutien au financement des PME, décidé le 2 octobre 2008, le Gouvernement renforce les moyens d’OSEO, établissement financier public spécialisé dans le financement des PME, qui intervient soit directement en prêtant aux entreprises, soit indirectement en garantissant les prêts faits par les banques aux entreprises.

Deux mesures d’application immĂ©diate ont Ă©tĂ© dĂ©cidĂ©es :

  • Un accroissement de 50% de la capacitĂ© de prĂŞts d’OSEO, grâce Ă  l’ouverture au bĂ©nĂ©fice d’OSEO d’une nouvelle ligne de refinancement de 2 milliards d’euros, Ă  des conditions attractives, par la Caisse des DĂ©pĂ´ts et Consignations.
  • Une augmentation de 2 milliards d’euros du volume des garanties accordĂ©es par OSEO aux prĂŞts bancaires aux PME. Les dotations des fonds de garantie seront en effet portĂ©es de 240 Ă  280 millions d’euros en 2008 et 2009, ce qui permettra de garantir 1 milliard d’euros de prĂŞts supplĂ©mentaires chaque annĂ©e.

Par ailleurs, une dotation de 70 millions d’euros sera affectée à un fonds spécifique destiné à garantir la consolidation sur moyen et long terme des prêts à court terme aux PME. Des prêts, pour un montant d’un milliard d’euros, pourront ainsi être garantis. Cet effort sera financé en accélérant la mobilisation des ressources propres d’OSEO, qui seront abondées en cas de besoin par l’État au cours de l’année 2009.

 

Vous cherchez des fonds, alors pourquoi ne pas partir en Guadeloupe, Martinique, Guyane

businessfinancePatrick Karam délégué interministériel à l' égalité des chances des Français d'Outre-mer a reçu Monsieur Ralph Siniamin, président de l’association Caraïbe Angels.

M. Siniamin a souhaité exposer au délégué interministériel les projets de création d’un fonds d’investissements d’entrepreneurs caribéens destiné à financer les porteurs de projets en Guadeloupe, Martinique, Guyane et dans l’Hexagone.

L'objectif Ă©tant entre autre d'augmenter le nombre de business angels

 

Vous cherchez des fonds, offrez vous une vitrine chez Patamiel.com

topPatrick Amiel, entrepreneur et business angel explique le pourquoi du comment sur son blog:

"Je reçois pas mal de demandes de financement ou de conseils de "jeunes pousses". Ayant investi Ă  titre perso dans deux startups (spoonkey & jaimeladeco), je trouve cette expĂ©rience super enrichissante pour plusieurs raisons :

- investissement utile (versus mettre quelques euros dans un Codevi) qui créé de l'emploi

- rencontre passionnante avec les fondateurs et autres business angels

- découverte de best practices et secteurs d'activités différents

- opportunité fiscale (25% de déduction fiscale)

- et si ça marche, belle récompense pour tous.

L'idĂ©e : chaque fin de mois, je vous prĂ©sente UNE startup en fonction des dossiers reçus. Le choix sera arbitraire, je ferai de mon mieux.

Les business angels intéressés (ticket minimum de 10K€) se mettront alors directement en relation avec le fondateur pour en savoir plus et prendre leur décision.

Si ce blog peut se rendre utile pour certains entrepreneurs, c'est top. Feedbacks are welcome !

Rendez-vous en fin de mois pour ce premier rendez-vous. D'ici là, merci de m'envoyer vos dossiers par email en précisant "startup angels" dans l'objet. "

Alors direction: patamiel.com

 

Le Business model du Web 2.0 en question

businessfinanceConnaissez-vous Bernard Liautaud ? Ce dernier, après avoir Ă©tĂ© le co-fondateur de Business Objects, vient d’intĂ©grer la sociĂ©tĂ© de Capital Risque Balderton Capital. Son objectif : favoriser le dĂ©veloppement de sociĂ©tĂ©s de taille mondiale dans le secteur du logiciel.

Au-delĂ  de cette information - ce qui m’interpelle - c’est sa vision du web 2.0 : il considère que cette filière est plutĂ´t Ă  Ă©viter, car....

...La suite je l'ai écrite sur le blog de Stéphane sous le titre: Et vous, vous y croyez au web 2.0 ?

Si vous souhaitez lire les articles publiés par votre serviteur sur le blog simpleentrepreneur.com...: