ALTO-STUDIO
 

La Silicon Valley....le dream ?

usaBulletins-électroniques.com indique dans un récent article que la Californie au delà de son climat constitue encore une véritable "pompe" aspirante d'entrepreneurs et d'étudiants de haut niveau.

Plus particulièrement, la Silicon Valley attire les étudiants des prestigieuses universités américaines, notamment celles spécialisées dans l'entrepreneuriat, le management et l'innovation.

Ce territoire qui respire le dynamisme et quelque part "la nouvelle ruée vers l'or" offre des salaires élevés et un taux de recrutement en constante progression, avec un intérêt particulier pour le profil d'étudiants ou jeunes diplômés de grandes écoles.

Chaque année, l'école de management du MIT à Cambridge organise une rencontre entre les élites de l'école et les industries de technologies de pointes installées dans la Silicon Valley. Cette année, la rencontre a eu lieu à Palo Alto sur le campus de la société VMware Inc, société filiale d'EMC corporation. 115 étudiants en Master ont candidaté pour participer à cet évènement.

Ce chiffre record rappelle l'attrait qu'exerce la Silicon Valley sur les étudiants et jeunes diplômés. Nombreux sont en effet ceux qui souhaitent tenter leur chance dans le Sud de la Baie Californienne, que ce soit pour le lancement de leur entreprise, l'accès à un poste dans une compagnie High Tech ou encore l'intégration d'un incubateur tel que PlugandPlay Tech Center.

Le nord de la Californie recense près de 9 700 anciens élèves du MIT. Ce nombre progresse chaque année. En 2007, 16% des étudiants de l'école de management du MITse sont installés dans la Silicon Valley et à San Francisco.

Selon ces Ă©tudiants, la culture entrepreneuriale de la Silicon Valley est unique et mythique:

  • La culture du risque,
  • l'acception de l'Ă©chec,
  • la possibilitĂ© d'avoir une seconde chance,
  • la proximitĂ© et la richesse des compĂ©tences technologiques offrent l'opportunitĂ© Ă  tout entrepreneur: ingĂ©nieur, financier ou dĂ©veloppeur de lancer son projet.

Dans cet eldorado de l'entrepreneuriat, il faut cependant rappeler que le niveau de vie est très élevé, en particulier dans la région de la Baie de San Francisco (48% supérieur à la moyenne nationale).

Seuls 26% des foyers ont un pouvoir d'achat suffisant pour devenir propriétaires. Les conditions de vie sont à prendre en compte: dans le domaine de l'éducation notamment, on note un déclin du nombre des diplômés et une augmentation de la criminalité et de la délinquance juvénile.

 

Une liste de business angels...le retour

Business angelsComme vous le savez il est difficile d'identifier des business angels, pour une simple raison: ils disposent d'un patrimoine suffisamment conséquent que le vieil adage "pour vivre heureux vivons
caché "prend tout son sens
.

Alors pour vous aider il y a peu je vous ai proposé une liste de business angels a contacter.

Je dois m'excuser auprès de vous chers lecteurs car depuis lors je dispose d'une liste encore plus intéressante avec des personnes disposant d'un patrimoine à la hauteur de vos espérance...

Encore une fois Ă  vous de juger : voici la liste des futurs business angels.

 

Google se lance dans le capital risque

Dollars
Bulletinselectronique.com nous indique que Google va réserver 1% de ses revenus pour "contribuer à la construction d'un monde meilleur".

Google.org ou DotOrg est l'institution créée par Google destinée à financer des projets dont l'impact est d'intérêt social.

La particularité de cette institution est qu'elle finance:

  • des projets Ă  caractère humanitaire sous forme de bourses,
  • des entreprises sous forme d'investissements au capital. Dans ce cadre Google agit comme un capital risqueur.

Google.org a cinq axes stratégiques d'action:

  • "Predict and Prevent", finance des projets de santĂ© publique destinĂ©s Ă  dĂ©tecter des sources de pandĂ©mies avant que celles-ci ne se dĂ©clarent.
  • "The missing middle" est axĂ© sur le dĂ©veloppement Ă©conomique des classes moyennes. Alors que le financement de micro crĂ©dits se dĂ©veloppe de plus en plus, il existe assez peu de fonds destinĂ©s Ă  l'Ă©tape suivante c'est Ă  dire la croissance de la petite entreprise crĂ©Ă©e. Ce projet finance la croissance de petites entreprises dans des pays en dĂ©veloppement,
  • "Information for all" est destinĂ© Ă  aider les gouvernements de pays en dĂ©veloppement Ă  amĂ©liorer leurs services en finançant des campagnes de diffusion d'information.
  • Le financement d'entreprises dĂ©veloppant des projets d'Ă©nergie propre.
  • En fin Google.org travaille sur l'accĂ©lĂ©ration de la commercialisation des vĂ©hicules Ă©lectriques.

Ces cinq axes sont ceux qui correspondent le mieux aux valeurs de Google. Le choix de financer aussi des projets à retour sur investissement est très important pour Google.

Google a une très forte culture de l'entrepreneuriat et pense que mettre du cash sur la table n'est pas toujours la solution la plus appropriée. La notion d'investissement plutôt que de don permet selon Google de responsabiliser le porteur de projet ce qui peut le rendre plus efficace.

Mark Dowie, auteur du livre "American Foundations" défini Google.org comme une nouvelle forme de philanthropie plus proche du capital-risque que de la fondation au sens strict du terme. Ce mode de philanthropie même s'il s'adapte très bien aux valeurs de la société actuelle présente tout de même un risque pour des projets non quantifiables financièrement comme par exemple le financement de travaux artistiques.

Même si les budgets de la fondation Google (175 millions de dollars) sont encore très faibles comparés à ceux de la fondation Gates (70 milliards de dollars) l'ambition des créateurs de Google (Sergey Brin et Larry Page) est qu'un jour l'institution Google.org éclipse Google en terme d'impact mondial.

 

AdsMarketPlace: une nouvelle source de revenu pour les blogueurs?

La régie publicitaire Adthink Media lance une place de marché permettant aux éditeurs de sites internet de vendre aux enchères leurs espaces publicitaires.

Pour les blogueurs et autres Ă©diteurs de sites les avantages sont les suivants:

  • La promesse est : Maximisez le rendement de votre site en vendant toujours au meilleur prix vos espaces publicitaires.

    En effet c'est l'annonceur qui proposera le plus qui remportera la zone d'affichage grâce à un système d'enchère.
  • ĂŞtre en relation avec plus de 3 600 annonceurs.

Pour les annonceurs les avantages sont les suivants:

  • 8 129 sites utilisateurs
  • 2 Milliards de PAP
  • 18 Millions VU
  • un prix juste car basĂ© sur le principe des enchères prix :Enchères ( Ă  partir de 0.10 € CPM ou 0.01 €/CPC)
  • Facturation : Affichage (CPM) ou Clic (CPC)
  • Ciblage: Par Site ou Par ThĂ©matique
  • GĂ©olocalisation: Pays, RĂ©gion, DĂ©partement ou Ville
  • RapiditĂ© : Accès 24h/24, 7j/7


Plus d'information: AdsMarketPlace

 

Les blogs de l'APCE

logoAPCE-Vous souhaitez lancer un projet de création ou de reprise d'entreprise,

-Vous souhaitez partager vos idées, confronter vos problématiques avec d'autres créateurs,

-Vous souhaitez donner votre opinion,

-Vous souhaitez " donner les bons tuyaux".

L'APCE vous propose de créer votre blog gratuitement.

Pour cela rien de plus simple il suffit de cliquer ici: blog APCE