ALTO-STUDIO
 

Pierre CHAPPAZ: Un business Angel qui cherche des projets

Pierre Chappaz lance le concours "Je finance votre startup!"

Pour participer voici les conditions:

  • le concours est ouvert aux startups Internet exclusivement


  • durĂ©e du concours: du vendredi 26 Octobre au vendredi 23 Novembre 2007. Annonce des rĂ©sultats le 1er dĂ©cembre.
  • vous devez rĂ©aliser une vidĂ©o de prĂ©sentation de 2 minutes maximum, la poster sur Dailymotion, Youtube ou autre plateforme vidĂ©o, et envoyer le lien Ă  l'adresse pierreetcathy(@)gmail.com, en indiquant vos coordonnĂ©es.

Les critères de sélections:

  • le projet rĂ©pond-t-il Ă  un besoin clairement identifiĂ©?
  • en quoi le service rĂ©pond-t-il au besoin?
  • quelle est la stratĂ©gie de dĂ©veloppement?
  • quel est le business model?
  • quelle est l'expĂ©rience des fondateurs?

Durée du concours:

Les vidéos seront reçues et diffusées jusqu'au 23 Novembre et le nom du gagnant sera dévoilé le 1er décembre.

Les avantages du concours ?

Le gagnant bénéficiera des conseils de Pierre CHAPPAZ et de son implication personnelle pour vous aider à réussir.

Surtout, il s'engage Ă  participer au financement de votre projet!

Il y a peu de Business Angels en France (lire:Contre le chômage créons des business angels) alors lorsque nous avons la chance d'en avoir un qui fait un appel d'offre il serait irrationnel de na pas concourir...

N'oublions pas que son carnet d'adresse, son expérience dans le management et le lancement de nouveaux business valent autant que l'argent qu'il peut apporter à votre entreprise (voir son CV)

Lien: www.kelblog.com

Actualisation:

Si la proposition de Pierre CHAPPAZ est louable l'exercice qu'il propose est à mon sens extrêmement difficile car réaliser une vidéo cela nécessite:

  • d'Ă©crire une histoire
  • de la mettre en scène
  • de jouer son propre rĂ´le

Or comme l'indique mon maître Claude LELOUCH " tout le monde est acteur dans sa vie de tous les jours, la difficulté est de le rester lorsque la réalisateur crie MOTEUR!!!!"

 

C'est vraiment trop injuste....

Cela va peut être vous étonner mais les activités financières peuvent être morales.

La morale est sous tendue par différentes règles, la morale financière également.

Une de ces règle stipule qu'il doit y avoir une relation proportionnelle entre le risque qu'un individu prend et la rémunération attendue et espérée.

Par exemple si vous placez votre épargne sur un Livret de développement durable (ex CODEVI) vous ne prenez aucun risque par contre la rémunération sera également très faible. Par contre si vous achetez des actions cotées sur le marché boursier (CAC 40 par exemple) votre rémunération potentielle sera supérieure mais le risque également.. à vous de choisir...

Ce qui n'est pas logique voir normal c'est lorsque la prise de risque n'est pas récompensée ou suffisamment.

Or la dernière étude de l'INSEE sur "Le salaire des chefs d'entreprises, moyennes et grandes" montre que la récompense des chefs d'entreprises n'est pas à la hauteur de leur prise de risque....

L'étude indique plusieurs éléments:

  • sur les 2,2 millions d'entreprises la plupart des entrepreneurs n'ont pas le statut de salariĂ©,
  • Ainsi il y a en France 190 000 entreprises qui ont Ă  leur tĂŞte un chef d'entreprise ayant le statut de salariĂ© (PDG de SA de SAS, gĂ©rant de SARL minoritaire...).

De plus en 2005 le salaire annuel net moyen pour un chef d'entreprise salarié était de 49 700 € ,alors qu'un cadre salarié dans le privé percevait 44 600 €.

Ce faisant un chef d'entreprise salarié gagne 10% de plus qu'un salarié cadre, en général dans une grande entreprise.....

Alors on pourra me répondre qu'au-delà du salaire un chef d'entreprise dispose de deux autres système de rémunérations:

  • la plus value ultĂ©rieure qu'il rĂ©alisera lors de la vente de l'entreprise,
  • les dividendes

Dans la mesure où le groupe des chef d'entreprises salariés est constitué d'entreprises de petite taille, avec peu ayant le profil start up je ne suis pas certain que les plus values ultérieure soient importantes.

En ce qui concerne le versement de dividendes, là également je m'interroge compte tenu de la faible rentabilité de nos entreprises en moyenne je ne suis pas certain que les quelques dividendes versées compensent le risque pris par les petits entrepreneurs.

En conclusion prendre beaucoup de risques pour gagner 10% de plus "c'est vraiment trop injuste"...

Post et conclusion signés: CALIMERO

 

Le capital investissement russe et les nano-technologies

russieeLe capital investissement n'est pas l'apanage des pays européens et des Etats-unis. Par exemple en Russie il existe une société de capital risque liée au complexe militaro-industriel de la région de Sverdlovsk qui a investi dans un projet qui semble extraordinaire...

Imaginez la scène suivante

Vous êtes à l'arrêt à un feu rouge et quelqu'un vous fait une queue de poisson pour passer devant vous...votre adrénaline s'accélère, vous jurez....en ouvrant votre fenêtre...

Et là le conducteur sort de son véhicule et vous le reconnaissez: il s'agit de Sébastien CHABAL...

Premier reflex salvateur vous remontez votre fenêtre, tout en sachant que cela ne sera pas suffisant sauf si au préalable vous avez enduit votre véhicule d'un gel transparent qui a comme faculté de rendre hyper résistant le matériaux qui reçoit l'application.

Comment cela marche ?

Lors d'un impact (une balle, un coup de poing de capitaine caverne...) les particules de gel se lient entre elles en moins d'une milliseconde créant ainsi un film comparable à un blindage.

Visiblement il reste encore des tests pour prouver l'efficacité du procédé néanmoins les applications résultant directement de la recherche sur les nano-technologies laissent rêveur.....

 

2ème SEMAINE DES BUSINESS ANGELS en France

michelFrance Angels organise du 12 au 16 novembre la 2ème semaine d'informations et de témoignages sur:

-Nantes,

-Grenoble,

-Strasbourg,

-Toulouse et Paris.

Le schĂ©ma des 5 journĂ©es est le suivant :

ConfĂ©rences :

  • Qui sont les Business Angels ?
    (Profils et motivations)
  • Intervention des Business Angels et les modes d'organisation
    (Leur place dans le financement de la création d'entreprises)
  • Les diffĂ©rents modèles d'investissement
  • TĂ©moignages de Business Angels actifs
  • « Success stories » : prĂ©sentation de couples « Business Angel / Entrepreneur
  • Innovation et dĂ©veloppement local

Ce second événement est centré sur le recrutement de nouveaux Business Angels et met en lumière le rôle primordial de ces investisseurs pour la croissance économique et le financement de l'innovation.

Cette annĂ©e, l'objectif est Ă©galement de sensibiliser les « Virgin Angels » (Business Angels potentiels) que les rĂ©centes mesures fiscales liĂ©es Ă  l'ISF font apparaitre.

Si vous souhaitez recevoir des informations supplĂ©mentaires et vous inscrire gratuitement Ă  l'une des 5 journĂ©es, contactez Asmaa : aismaili@franceangels.org

 

La Journée de l'Entrepreneur

Le 16 octobre 2007 sera lancĂ©e « la JournĂ©e de l'Entrepreneur » une opĂ©ration qui je l'espère rencontrera au fil du temps succès et estime de la part du grand public et de nos Ă©lites mĂ©diatiques et intellectuelles.

Car il semble évident qu'être entrepreneur est nettement moins valorisant en France que dans nos pays voisins. La France reste encore baignée dans le "tout scolaire" avec une méritocratie basée sur les diplômes.

Or en matière de création d'entreprises les diplômes ne pèsent pas lourd: " mais que sont ces gens qui sans diplôme réussissent ?"

Alors toutes les initiatives permettant de mettre à l'honneur l'entreprenariat sont à saluer car cette journée a pour vocation de "de rendre à nouveau populaire le métier d'entrepreneur, de donner envie à l'ensemble des acteurs publics et privés concernés de se mobiliser et de passer à l'action."

Le programme de cette journée:

  • La remise du Prix de l'Entrepreneur de l'AnnĂ©e qui rĂ©compense tous les ans depuis 15 ans les plus belles entreprises de croissance françaises (organisĂ©e en France et dans plus de 40 pays par Ernst & Young et le groupe L'Express-L'Expansion )
  • Des « journĂ©es portes ouvertes »
  • Des confĂ©rences sur le thème de l'entreprenariat dans les villes participant Ă  l'opĂ©ration (Lyon, Paris, Lille)
  • Des rencontres entre jeunes et entrepreneurs dans les Ă©coles et universitĂ©s, dans les conseils rĂ©gionaux et au SĂ©nat.

Selon les initiateurs "L'objectif est Ă©tape par Ă©tape, de multiplier les initiatives et les rencontres entre les entrepreneurs et ceux qui les accompagnent et les entourent, pour crĂ©er une dynamique nouvelle en France, propre Ă  faire disparaitre progressivement le « plafond de verre » culturel et financier, qui freine nos entrepreneurs et la croissance des entreprises."

Notons qu'une Ă©mission devrait ĂŞtre programmĂ©e sur TF1 ou France 2: « C'est quoi ton moteur ? »

30 dirigeants de PME/PMI seraient face Ă  Nicolas SARKOZY....

Les partenaires de la manifestation:

  • Ashoka
  • Aurel Nextstage
  • CRM Company Group
  • Fortis

En ces temps de coupe du monde de rugby j'adhère totalement à leur slogan:

"Comme les sportifs, les entrepreneurs ont besoin de supporters"