ALTO-STUDIO
 
 

Vidéo Exclusive: en tant qu'entrepreneur comment s'adresser à la société de capital risque 3I ?

Avec monsieur Jean-David CHAMBOREDON, Associé de 3I et en charge du département capital risque nous allons suivre le parcours classique d'un entrepreneur cherchant des fonds.

Pendant une dizaines de minutes...

...quelques questions parmi d'autres:

  • combien de Business plan re√ßus par an?
  • combien de rendez vous en moyenne et avec toujours le m√™me interlocuteur ?
  • le processus de prise de d√©cision (comit√© d'agr√©ment)
  • la valorisation de l'entreprise ou comment √©valuer un projet de cr√©ation d'entreprises?
  • entre l'envoi du BP et le versement des fonds sur le compte de l'entreprise en moyenne il faut compter combien de mois ?
  • concernant les 2 derniers projets que vous avez financ√©s en phase de cr√©ation pouvez vous nous indiquer les raisons principales ?
  • les instruments de financement utilis√©s (actions, obligations...)
  • les taux de rendements internes esp√©r√©s et effectifs
  • quel est le taux de rendement interne moyen anticip√© par projet pour les jeunes entreprises ?
  • sur les derni√®res ann√©es quel est le TRI obtenu par 3I pour chaque stade de maturit√© (cr√©ation, d√©veloppement, LBO)
Deux autres interviews sont à votre disposition:

 

Jean-David Chamboredon, Associé au sein de 3I: un capital risqueur blogueur et vis-versa...

Cette troisi√®me vid√©o s'int√©resse plus particuli√®rement √† monsieur Jean-David CHAMBOREDON non plus en sa qualit√© de capital risqueur mais plut√īt comme le concepteur du blog: "Aux innocents les mains vides".

Lorsque le seul capital risqueur intervenant en France (je ne veux pas m'attirer les foudres d'OURIEL) blogue en abordant des thématiques liées à l'économie, aux business en général et à la politique.... cela déménage....

Ainsi nous abordons différents thèmes:

  • pourquoi et pour qui blogue t il ?
  • pourquoi le politiquement correct lui est √©tranger ?
  • alors que pense t il de la fameuse bulle internet: une baudruche, une bullette, une invention gazeuse...
  • le 5 i√®me pouvoir : mythe ou r√©alit√©?
  • la retraite vue par monsieur CHAMBOREDON:
    • En deux lettres cela commence par un B puis un A.....
    • B....... A....
    • Pour avoir la solution regardez la vid√©o....

Deux autres interviews sont à votre disposition:

 

Vidéos Exclusives: Rencontrer un des leaders du capital risque mondial: 3I

Aujourd'hui je vous propose 3 interviews vidéos au sein de la société de capital risque & capital investissement 3I.

Selon la revue Private Equity, 3I a levé presque 14 milliards de dollars en 5 ans; ce qui donne la mesure du poids de cet acteur dans le financement des entreprises non cotées dans le monde.

Cette société financière qui intervient sur tous les continents pour financer la création et le développement des entreprises nous ouvre ses portes...dans ses bureaux parisiens.

Nous sommes accueillis par monsieur Jean-David CHAMBOREDON, Associé de 3I et en charge du département capital risque.

Cette interview a volontairement été scindée en trois parties de 10 minutes en moyenne:

La première interview présente de manière générale le métier et l'activité de 3I mais également l'organisation du travail, les modalités de rémunération, les recrutements....

Cliquer ici pour la vidéo 1: Une présentation des activités de la société de capital risque 3I

La seconde interview montre le parcours que doit suivre tout créateur souhaitant lever des fonds en s'attachant à des points particuliers (les méthodes d'évaluation, les critères de sélection, les objectifs de 3I, le nombres de dossiers reçus, le degré de sélectivité...)

Cliquer ici pour la vidéo 2:en tant qu'entrepreneur comment s'adresser à la société de capital risque 3I ?

La troisi√®me vid√©o s'int√©resse plus particuli√®rement √† monsieur Jean-David CHAMBOREDON non plus en sa qualit√© de capital risqueur mais plut√īt comme le concepteur du blog: "Aux innocents les mains vides".

Lorsque le seul capital risqueur intervenant en France (je ne veux pas m'attirer les foudres d'OURIEL) blogue en abordant des thématiques liées à l'économie, au business en général et à la politique.... cela déménage....

Cliquer ici pour la vidéo 3: Jean-David Chamboredon un capital risqueur blogueur et vis-versa...

Dans les prochains jours nous seront accueillis par d'autres personnalités

Charles BEIGBEDER : Président de POWEO, ancien Président de Croissance Plus, créateur de SELFTRADE

Julien CODORNIOU: Responsable au sein de MICROSOFT du programme IDEES chargé d'aider technologiquement les start up,

Jean-Marc PATOUILLAUD: Associé au sein de PARTECH INTERNATIONAL (société de capital risque ayant financé DAILYMOTION)

Yves GUEZ: Associé au sein de TURENNE Capital (1ére société de capital risque ayant créé un fonds de financement sur ALTERNEXT afin de financer des entreprises non cotées).

 

Exclusif: j'ai parlé à SPYDERMAN (ALAIN ROBERT)

spydermanalainrobertIl y a quelques temps nous nous étions imaginés sauter d'immeuble en immeuble, brader l'apesanteur, franchir tous les obstacles...tel SPYDERMAN.

Mais si..rappelez-vous je vous avez décrit les travaux de Nicola Pugnon, chercheur italien de l'université polytechnique de Turin utilise la technologie des nanotubes de carbonne afin de concevoir des vêtements qui adhèrent à toutes les parois.

Selon lui il serait même possible de créer de longues cordes adhésives pour sauter d'immeuble en immeuble.

Vous vous rappelez ? non ? regarder (ici)

Maintenant que le contexte est "planté " je peux continuer le billet (merci de ne plus décrocher....)

alainrobertUn soir donc j'étais en train de relire ce premier billet et d'un seul coup je pensais à notre Spyderman 100% made in France: Monsieur Alain ROBERT.

Et oui... cet escaladeur du bitume et des temps moderne n'a pas besoin de vêtement adhésif encore moins de corde; seul ses mains et sa technique suffisent.

Je souhaitais donc faire une brève le concernant et l'agrémenter de photos; c'est ainsi que nous avons échangé au téléphone...Nous avons parlé de différents sujets et de son "business" (conférence, ....) exclusivement réalisé à l'étranger....

alainrobertautelphoneEt puis nous avons raccroché comme cela se fait habituellement dans de telle occasion....lorsque l'on sait tout dit.

Et bien je n'aurai pas d√Ľ !!! car une fois le combin√© pos√© une question m'assaillit: pourquoi des entreprises, des groupes Fran√ßais ne font pas appels √† ses services?

Pourtant il porte certaines valeurs: - l'effort - le courage - l'abnégation - la sportivité - la maitrise de soi - la rigueur

Et là j'ai eu un doute.... et si Alain ROBERT était considéré comme politiquement incorrecte?

Malheureusement le politiquement correcte peut s'infiltrer partout même dans la vie des affaires...

La preuve ?:

Il m'arrive pour le compte de notre cabinet d'organiser des concours de créateurs d'entreprises. Afin de proposer aux lauréat du concours une dotation financière motivante il est nécessaire de mobiliser des parrains prestigieux qui sont en général cotés au CAC 40.

Lors d'une réunion de travail avec l'ensemble des partenaires du concours nous devions sélectionner le vainqueur. Le mieux placé était un projet destiné à favoriser les rencontres:

Vous disposez d'un boitier de la taille d'une carte de crédit qui contient des informations sur qui vous recherché. Par exemple vous faites un salon professionnel et vous rechercher un expert en levée de fonds. La carte contiendra cette information et si pendant le salon vous croisez un professionnel qui est également muni de la même carte mais avec un requête inverse (ex: je recherche une entreprise en quête de financement) vous serez averti, de plus un échange de coordonnées sera réalisé.

A l'époque ( 2004) les porteurs de projets avaient identifié comme premier marché celui de la rencontre amoureuse.

Et donc lors de cette fameuse réunion de sélection nous avons vu une main se lever pour ce demander: "est ce que la nature des cibles visés ne rendait pas le projet non politiquement correct. Au sein de notre direction de notre groupe internationnal tout le monde ne parle que de cela, soyons politiquement correct."

Je vous rassure ce concours a été politiquement incorrect....

Pour en revenir √† Alain ROBERT les tenants du politiquement correct doivent √† mon sens retenir que le c√īt√© show de ces apparitions surtout lorsque celles sont t√©l√©vis√©es et que l'on nous offre 40 secondes de reportages avec 50% centr√©e sur la police.

Pourtant un Directeur des Ressources qui doit imaginer une manifestation pour fédérer les salariés, un PDG qui souhaite montrer l'intérêt et l'attention qu'il porte à ses clients pourrait trouver quelques avantages à faire intervenir SPYDERMAN.

Alors pour stimuler nos directions générales je vous propose le programme suivant:

Alainrobertescalade8h30 accueil des salariés (ou clients)

9hoo Présentation de Alain ROBERT

- d'o√Ļ vient il...?

9h30 Comment prépare t il une escalade urbaine?

  • Comment choisi t il ses cibles ?
  • Comment s'effectue le rep√©rage ?
  • Comment se pr√©pare t il physiquement et mentalement ?

10h30 Pause cigarette ( je plaisante....)

10h45 Ses activités entre deux escalades (business, entrainement...)

12hoo Déjeuner

14hoo Alain ROBERT ESCALADE le b√Ętiment de l'entreprise

15hoo initiation à l'escalade sur un mur portable

16Hoo Visionnage de l'escalade de Alain ROBERT

16h30 visionnage des meilleurs moments du pire pour ceux qui ont escaladés pour la première fois...

  • Par contre ce visionnage n'est pas conseill√©e si les invit√©s sont des clients de votre entreprise....sauf s'ils ont beaucoup d'humour.....ou que vous souhaitez les perdre.

Voila le programme... à vous de jouer......

Pour d'autres exemples de programme et conférence cliquer (ici)

PS: ce billet d'humeur n'engage que son auteur; monsieur Alain ROBERT le découvrira en même temps que vous, ce faisant à sa demande ce billet pourrait être mis hors ligne sans préavis.....