ALTO-STUDIO
 

Le Prêt Participatif d'Amorçage du groupe OSEO

businessfinanceObjectif du Prêt participatif d'amorçage:

Vous êtes à la recherche de capitaux risqueurs ou de business angels pour financer votre développement. Comme vous le savez cela prend du temps, en moyenne 8 mois, ce faisant le groupe OSEO a mis en place un nouvel outil de financement qui permet de faire la jonction entre les deux et ainsi permettre quand même à l'entreprise de continuer son programme d'extension.

Tout d'abord quelles sont les entreprises qui peuvent en bénéficier ?

PME innovantes de moins de 5 ans au sens de la d√©finition europ√©enne en vigueur, ayant b√©n√©fici√© soit :

  • d'une aide √† l'innovation d'OSEO,
  • d'une aide "cr√©ation-d√©veloppement" au titre du Concours national d'aide √† la cr√©ation d'entreprises de technologies innovantes,
  • d'une aide r√©gionale √† la cr√©ation d'entreprises instruite par OSEO

Ensuite quelles sont les modalités de l'aide?

- Pr√™t sans garantie ni caution personnelle de 50 000 √† 75 000 ‚ā¨ (jusqu'√† 150 000 ‚ā¨ avec le soutien de la R√©gion), plafonn√© :

  • aux apports en fonds propres au jour de l'attribution,
  • au montant de l'aide √† l'innovation obtenue.

- Pendant 3 ans l'entreprise ne rembourse pas le capital mais paye les intérêts. Le remboursement est réalisé sur 8 années.

  • Le taux est fix√© √† l'Euribor 3 mois + 5 %, ramen√© √† + 3,20 % pendant les 3 premi√®res ann√©es.

Les dépenses prisent en compte pour calculer l'aide:

Toutes les dépenses du programme d'innovation

Je vais essayer de monter un dossier pour une entreprise en pépinière je vous en dirai plus notamment sur ce que OSEO entend par les dépenses du programme 'innovation...

 

Aujourd'hui je vous propose une devinette :

coupleQuelle entreprise doit son succès à sa capacité à concilier avec une efficacité redoutable un business 100% net économie tout en ayant recours à des techniques commerciales classiques ?

Quelle entreprise peut avoir comme objectif de ne pas fidéliser sa clientèle afin de bénéficier d'un taux de renouvellement conséquent ?

GOOGLE ?...............NEOBE?

ZLIO ?................... SKIPE ?

WENGO ?...............YOU TUBE ?

Aller un petit indice :

Avec eux le Minitel rose a vieilli de 100 ans en quelques mois

Toujours pas.. ???

Bon pour les lecteurs chastes un dernier indice :

Ils ont mis en difficulté certaines agences de rencontres.

Bien s√Ľr il s'agit de Meetic.la r√©ussite de ce projet repose sur une promesse assez simple : il existe forc√©ment √† c√īt√© de chez vous quelqu'un qui souhaite vous rencontrer.

Vous vous connectez au site avec une description sinc√®re de votre personnalit√© car le physique est secondaire dans une relation (¬ę que cela fait du bien d'√™tre politiquement correct ¬Ľ) et vous stipulez vos pr√©f√©rences (femme d'√Ęge mur collectionnant les boites de camembert et passionn√©e par les chiffres et les lettres.).

Après avoir validé ces quelques requêtes, l'univers de la rencontre s'offre à vous et il n'y a plus qu'à identifier votre seconde moitié.

Le succ√®s de MEETIC repose sur une tendance du march√© favorable (croissance du c√©libat) mais √©galement d'une d√©marche commerciale qui a fait ses preuves et ce dans l'√©conomie traditionnelle. En effet pour que des jeunes m√Ęles acceptent de payer un abonnement encore faut il leur assurer qu'un nombre cons√©quent de femmes en qu√™te du prince charmant seront au rendez vous.

La solution : rendre le service gratuit aux femmes.cette technique commerciale existe depuis que le monde est monde non ? Chers lecteurs de ce blog rappelez vous vos fra√ģches ann√©es o√Ļ vous alliez en discoth√®ques..Selon les jours l'acc√®s √©tait libre pour les demoiselles.Succ√®s assur√© non ?

L'autre originalité du concept réside dans une relation cliente qui n'a pas pour vocation à fidéliser absolument cette dernière. En effet mieux vaut un client satisfait qui n'utilise les services que trois mois qu'un client qui depuis 2 ans s'obstine et constitue potentiellement une source d'insatisfaction et donc peut altérer l' image de l'entreprise. Et comme on dit chez les blogueurs mieux vaut éviter un buzz négatif.

Pour ne pas terminer ce billet sur un romantisme exacerb√© revenons √† des consid√©rations plus s√©rieuses : Meetic a √©t√© fond√© par apport de fonds propres en provenance :

de Marc SIMONCINI : La vente de son entreprise I FRANCE (h√©bergement gratuit de site internet personnel) √† hauteur de 180 millions d'euros a permis √† son fondateur d'injecter quelques fonds dans le projet,

- de la bourse à hauteur de 85 millions d'euros

Au sujet de Meetic.une seule chose √† rajouter : le billet est termin√©

 
 

Vidéo Exclusive: en tant qu'entrepreneur comment s'adresser à la société de capital risque 3I ?

Avec monsieur Jean-David CHAMBOREDON, Associé de 3I et en charge du département capital risque nous allons suivre le parcours classique d'un entrepreneur cherchant des fonds.

Pendant une dizaines de minutes...

...quelques questions parmi d'autres:

  • combien de Business plan re√ßus par an?
  • combien de rendez vous en moyenne et avec toujours le m√™me interlocuteur ?
  • le processus de prise de d√©cision (comit√© d'agr√©ment)
  • la valorisation de l'entreprise ou comment √©valuer un projet de cr√©ation d'entreprises?
  • entre l'envoi du BP et le versement des fonds sur le compte de l'entreprise en moyenne il faut compter combien de mois ?
  • concernant les 2 derniers projets que vous avez financ√©s en phase de cr√©ation pouvez vous nous indiquer les raisons principales ?
  • les instruments de financement utilis√©s (actions, obligations...)
  • les taux de rendements internes esp√©r√©s et effectifs
  • quel est le taux de rendement interne moyen anticip√© par projet pour les jeunes entreprises ?
  • sur les derni√®res ann√©es quel est le TRI obtenu par 3I pour chaque stade de maturit√© (cr√©ation, d√©veloppement, LBO)
Deux autres interviews sont à votre disposition:

 

Jean-David Chamboredon, Associé au sein de 3I: un capital risqueur blogueur et vis-versa...

Cette troisi√®me vid√©o s'int√©resse plus particuli√®rement √† monsieur Jean-David CHAMBOREDON non plus en sa qualit√© de capital risqueur mais plut√īt comme le concepteur du blog: "Aux innocents les mains vides".

Lorsque le seul capital risqueur intervenant en France (je ne veux pas m'attirer les foudres d'OURIEL) blogue en abordant des thématiques liées à l'économie, aux business en général et à la politique.... cela déménage....

Ainsi nous abordons différents thèmes:

  • pourquoi et pour qui blogue t il ?
  • pourquoi le politiquement correct lui est √©tranger ?
  • alors que pense t il de la fameuse bulle internet: une baudruche, une bullette, une invention gazeuse...
  • le 5 i√®me pouvoir : mythe ou r√©alit√©?
  • la retraite vue par monsieur CHAMBOREDON:
    • En deux lettres cela commence par un B puis un A.....
    • B....... A....
    • Pour avoir la solution regardez la vid√©o....

Deux autres interviews sont à votre disposition: