ALTO-STUDIO
 

Une hausse du nombre de création d'entreprises sur octobre 2012

Carte de la FranceLe mois d'octobre fut prolixe en matière de création d'entreprises avec toujours un fort impact du nombre de création sous la forme d'auto entrepreneur:

  • sans les auto entrepreneurs la hausse est de 1%
  • avec les auto entrepreneurs l'augmentation est de 10,6% soit presque 52 000 entreprises crĂ©Ă©es.

Sur les 12 derniers mois la hausse est de 1,7%....

L'auto entrepreneur continue d'être à la mode...malgré les critiques qui fusent de toute part...

Partage propulsé par Wikio

Si vous souhaitez poursuivre la lecture de sujets similaires, je vous propose l'article suivant:

 

Un expert comptable moins cher de 30% vous en réviez ? ECL DIRECT l'a fait

ECL DIRECT
Lorsque nous accompagnons des entrepreneurs au sein de nos 18 pépinières d'entreprises, très rapidement se pose la question de l'opportunité d'avoir un expert comptable et son coût.

En effet un expert comptable peut intervenir à différents moments de la vie d'une entreprise:

1- Constitution de l’entreprise nouvelle

L’expert-comptable rédige les statuts de l’entreprise nouvelle et se charge de l’ensemble des formalités de constitution de la société : publicité légale, enregistrement des statuts, dépôt au centre de formalité des entreprises.

2. Prévisionnel et recherche de financement

Le projet de création d’entreprise doit comporter une solide partie relative au prévisionnel d’exploitation et ceci afin d’obtenir un financement.

Avec le créateur d’entreprise, l'expert comptable collectera l’ensemble des données prévisionnelles d’exploitation, recensera les besoins de financement ainsi que les investissements envisagés. Il présentera l’étude prévisionnelle selon les normes de sa profession, et peut accompagner le créateur d’entreprise dans sa recherche de financement.

3. Tenue comptable, Ă©tablissement des comptes annuels et liasses fiscales

Le créateur d’entreprise peut confier la tenue de sa comptabilité quotidienne à un expert comptable, cela lui permet de se décharger d’une partie administrative importante. L’expert comptable établira ensuite dans de bonnes conditions les comptes annuels ainsi que les déclarations fiscales de fin d’année.

4. Une aide Ă  la gestion des RH

L’expert comptable est spécialiste du traitement de la paie et peut conseiller le créateur d’entreprise dans le choix des différents types de contrats de travail. En cas d’embauche d’un salarié par le créateur d’entreprise, il peut effectuer les formalités de déclaration unique d’embauche, rédiger le contrat de travail ...

Chaque mois, l’expert comptable peut établir le bulletin de salaire.

5. Le secrétariat Juridique annuel

Le créateur d’entreprise, doit s’il exerce en société, respecter un formalisme juridique important une fois par an (approbation des comptes annuels par l'assemblée générale ordinaire annuelle).

Il peut également solliciter son expert comptable qui rédigera le rapport de gestion, le texte des résolutions à l’assemblée générale ordinaire annuelle, la tenue de l’assemblée, la tenue des registres légaux obligatoires et le dépôt des comptes annuels au greffe du tribunal de commerce.

Comme nous venons de le voir les missions sont larges et bien Ă©videmment se pose la question du prix :

Deux choix vous sont proposés:

1- Un expert comptable proche de votre implantation

Pour une petite entreprise (EURL ou Entreprise individuelle) sans salarié, par exemple, un expert comptable de proximité peut s'occuper de toute la comptabilité et fiscalité pour en moyenne 1.500 HT par an.

2. Un expert comptable en ligne :

Un expert comptable à distance permet en général de diminuer le coût de son bilan de 20 à 30% par rapport à un expert comptable de proximité (jusqu'à - 50% en région parisienne). Il permet aussi de gagner du temps puisqu'il ne nécessite aucun déplacement..

Mais finalement qu'est ce donc qu'un expert comptable en ligne?

Pour répondre a cette question nous allons étudier les prestations du cabinet d'expertise comptable en ligne ECL DIRECT.

ECL DIRECT est spécialisé dans l'accompagnement des créateurs d'entreprises et des TPE de 0 à 2 salariés.

Le cabinet propose son expertise sur tout le territoire national, ce qui est logique puisque les prestations sont proposées à partir d'une plateforme internet.

L'expertise comptable à distance d'EDC DIRECT repose sur les éléments suivants :

  • des outils collaboratifs performants qui rĂ©duisent les coĂ»ts de production (logiciel de comptabilitĂ© en ligne, cartes prĂ©payĂ©es, numĂ©risation de tous les documents),
  • Une innovation majeure: pilotez votre entreprise et sa comptabilitĂ© sans aucune saisie.

ECL DIRECT a conçu un logiciel (Twittcompta) qui a révolutionné l'univers de la
comptabilité puisqu'il est maintenant possible de faire sa "compta" sans clavier....

Plus aucun chiffre Ă  saisir, aucune connaissance comptable, aucun rapprochement bancaire Ă 
faire : Twittcompta simplifie tout.

  • des outils de communications simples et efficaces (tĂ©lĂ©phone, visio-confĂ©rence, Skype, confĂ©rence call),
  • une plateforme de 45 experts mobilisĂ©s Ă  tout moment pour rĂ©pondre aux questions,

  • 1 700 clients qui ont un collaborateur dĂ©diĂ©.

L'expertise comptable à distance s'adresse à ceux qui ont compris qu'avec internet, il n'est plus nécessaire de se déplacer tous les mois pour aller voir son expert-comptable.

Pour l'entrepreneur, c'est en moyenne entre 25 et 30% d'Ă©conomies sur le budget comptable.

Un comparatif de prix ?

Le prix moyen d'un expert-comptable ou d'un comptable en ligne dépend de la taille de l'entreprise.

Chez ECL DIRECT il ya des offres packagées à partir de 79 HT par mois pour faire le bilan et les principales déclarations fiscales.


Pour une petite EURL, le prix moyen d'un expert-comptable de proximité peut varier entre 1.500 HT et 2.000 HT par an (à partir de 990 HT par an sur internet).


Pour une SARL avec trois salariés, le prix moyen d'un expert-comptable de proximité peut varier de 2.500 HT à 7.000 HT par an (à partir de 1550 HT par an sur internet).

Pour terminer ce tour d'horizon de la comptabilité en ligne, ECL DIRECT offre pour chaque nouveau client une Assistance Contrôle fiscal gratuite.

"En cas de contrĂ´le fiscal, soyez tranquille : ECL Direct s'occupe de tout, vous n'aurez aucun honoraire d'assistance Ă  payer"

 

Les Pôles de compétitivités financent les porteurs de projets de R&D collaboratifs

DollarsPorteurs de projets de R&D collaboratifs labellisés par les pôles de compétitivité, déposez votre dossier en ligne avant le 30 novembre 2012 à 12h sur l'extranet https://extranet.oseo.fr/fui_web

L’État cofinance les projets collaboratifs de R&D des pôles de compétitivité à travers le Fonds unique interministériel (FUI), en partenariat avec les collectivités territoriales.

L’attention des dĂ©posants est attirĂ©e sur les critères suivants de sĂ©lection :

  • le contenu fortement innovant du projet,
  • la capacitĂ© du projet Ă  permettre le dĂ©veloppement de nouveaux produits, services ou procĂ©dĂ©s prĂ©sentant des perspectives de marchĂ© crĂ©dibles et significatives et donc des retombĂ©es en termes d’activitĂ© Ă©conomique et d’emplois,
  • la qualitĂ© du partenariat entre les acteurs du projet.

Les résultats devraient être publiés en mars 2013.

Les aides accordées seront gérées par OSEO.

Points d'attention

  • Les projets innovants prĂ©sentĂ©s doivent conduire, sauf exception, Ă  une mise sur le marchĂ© Ă  un terme de l’ordre de 5 ans Ă  compter de la fin du programme de R&D. Une attention toute particulière sera portĂ©e aux retombĂ©es Ă©conomiques prĂ©vues tant Ă  l’issue de la phase de R&D du projet qu’à l’issue de la phase d’industrialisation.
  • Les projets devront justifier qu’ils impliquent significativement des PME ou ETI, en termes d’importance des travaux et de retombĂ©es Ă©conomiques.
  • Les projets qui prĂ©sentent une part de financement pour les laboratoires ou organismes publics de recherche ou organismes de formation supĂ©rieure Ă  40 % de l’ensemble des aides sollicitĂ©es doivent le justifier au regard des retombĂ©es attendues.
  • Pour les Ă©tablissements de recherche relevant de la sphère publique ou majoritairement financĂ©s par des fonds publics, quel que soit leur statut, et remplissant une mission d’intĂ©rĂŞt gĂ©nĂ©ral en consacrant une part prĂ©pondĂ©rante de leur activitĂ© Ă  la R&D, les aides du FUI sont accordĂ©es sous forme de subvention dans la limite de 40 % des coĂ»ts complets.
  • Les partenaires du projet doivent fournir un prĂ©accord de consortium comprenant les grands principes et les premiers Ă©lĂ©ments de cadrage des engagements de chacun d’entre eux, de la rĂ©partition des droits de propriĂ©tĂ© ou des droits d’exploitation et des retours attendus.
  • Les partenaires du projet doivent prĂ©senter une situation financière en cohĂ©rence avec l’importance des travaux qu’ils se proposent de mener dans le cadre du projet ou des projets prĂ©sentĂ©s, ainsi qu’avec l’ensemble des aides sollicitĂ©es.
  • Les partenaires du projet s’engagent Ă  rendre compte des retombĂ©es Ă©conomiques au cours du projet, ainsi que pendant une pĂ©riode de 7 ans suivant son achèvement.
  • Les partenaires du projet s’engagent Ă  conduire leurs travaux dans le respect des bonnes pratiques de protection et de sĂ©curitĂ© des affaires devant entourer des projets de R&D et d’innovation, en particulier Ă  l’occasion des Ă©changes par voie informatique.

Pour en savoir plus sur les pôles de compétitivité, consultez le site compétitivité.gouv.

Partage propulsé par Wikio
 

Le nouveau Crédit Impôt Recherche avec une définition plus large de l'innovation

point interrogationParmi les mesures permettant de faciliter le financement de la R/D en France le crédit Impôt Recherche constitue un instrument fort intéressant. Pour rappel il permet de rembourser à l'entreprise une partie de ses activités de R & D: recours à des sous traitant labélisés, dépôt de brevet, salaire+ charge des personnes en charge de la R/D...

Le CIR reste extrêmement empreint d'une approche très technique: pour être éligible il convient de concevoir un nouveau produit ( le service, l'innovation d'usage ne sont pas éligibles) avec une incertitude technologique: pour faire simple l'innovation est tellement compliquée que l'entreprise n'est pas certaine d'y parvenir.....

L’innovation a Ă©tĂ© un des arguments majeurs de nos hommes politiques durant la dernière campagne prĂ©sidentielle. Elle est en passe de faire l’objet d’un nouveau crĂ©dit d’impĂ´t !

Le dernier bilan de la Direction GĂ©nĂ©rale de la CompĂ©titivitĂ© de l’Industrie et des Services (DGCIS) fait Ă©tat d’un cruel manque d’innovation dans les entreprises françaises, et notamment au sein des PME. Alors que la France compte une forte proportion de petites entreprises permettant d’entrevoir la mise en place d’une structure Ă©conomique dynamique, la spĂ©cialisation des entreprises dessert l’intensitĂ© globale des investissements pour le dĂ©veloppement de concept innovant. Contrairement Ă  son voisin germanique qui dispose d’une Ă©conomie d’échelle avantageuse pouvant ĂŞtre investie dans l’innovation, grâce Ă  ses activitĂ©s transverses, la France est caractĂ©risĂ©e « par un Ă©cart de spĂ©cialisation Ă©conomique parmi les plus dĂ©favorables en Europe ».



Les politiques d’incitation comme le crédit d’impôt recherche (CIR), le statut Jeune entreprise Innovante (JEI) ou encore les subventions, visent à aider les entreprises durant leurs phases de recherche et développement (R&D).

La proposition du projet de loi de finances 2013 concerne une extension du régime du CIR à certaines dépenses d’innovation réalisées par les PME en aval de la R&D. Le dispositif porterait ainsi sur les activités de conception de prototypes de nouveaux produits ainsi que sur les installations pilotes.



Ces nouvelles dĂ©penses concerneraient, Ă  partir de l’annĂ©e civile 2013 :

  • Les dotations aux amortissements des immobilisations, crĂ©Ă©es ou acquises Ă  l’état neuf par les PME, et qui sont affectĂ©es directement Ă  la conception de prototypes de nouveaux produits, autres que les prototypes de recherche ;
  • Des frais de personnel ou de fonctionnement ;
  • Des frais relatifs aux brevets, dessins et modèles.

Ces dépenses entreraient alors dans la base du CIR dans la limite de 400 000 euros par an avec un taux fixe de 20 %.

Partage propulsé par Wikio
 

Interview d'une société de capital risque 3I

Je ressort ce soir 3 vidéos avec monsieur Jean-David CHAMBOREDON, qui était Associé de 3I et en charge du département capital risque.

Ces différentes vidéos permettent de bien comprendre la logique des investisseurs, des sociétés de capital risque.

Aujourd'hui Jean-David Chamboredon est fondateur d'un fonds de financement: ISAI

ISAI est un fonds d'entrepreneurs qui rassemble plus de 70 entrepreneurs et qui a pour vocation de financer et accompagner des sociétés Internet à fort potentiel. Ensemble, ces entrepreneurs reconnus réunissent une somme d'expérience, de compétence, de savoir-faire, d'expertise... assez unique qu'ils souhaitent apporter à quelques entrepreneurs soigneusement sélectionnés.

Les fondateurs sont persuadés qu'apporter des conseils opérationnels et stratégiques à un moment particulièrement clé de la vie d'une entreprise permet de franchir efficacement les étapes et d'accélérer le développement de cette entreprise. Ils espèrent ainsi favoriser l'émergence de futurs champions, les sociétés internet qui seront demain les leaders de leur secteur.

Avec plus de 65M€ sous gestion, chaque année ils sélectionnent des entreprises différentes portées par des équipes remarquables. Différent, remarquable, c'est ce que veut dire ISAI en Japonais.

La première interview d'une douzaines de minutes environ présente:

1- le métier et l'activité de 3i

  • historique, localisation, origine des fondateurs
  • dĂ©finition et prĂ©sentation des interventions en Capital amorçage, risque, dĂ©veloppement et transmission (LBO)
  • poids respectifs de ces diffĂ©rents stades de dĂ©veloppement (risque, dĂ©veloppement, LBO) au sein de 3i...
2- Comment travaille t on au sein de 3I ?
  • les diffĂ©rentes fonctions : (chargĂ© d'Ă©tudes, chargĂ© d'affaires junior, associĂ©s)
  • un jeune Ă©tudiant peut il intĂ©grer votre structure ?
  • le parcours de monsieur Jean-David Chamboredon
  • les modalitĂ©s de rĂ©munĂ©ration des chargĂ©s d'affaires
  • les qualitĂ©s principales pour Ă©voluer chez 3I ?
Deux autres interviews sont Ă  votre disposition:

Partage propulsé par Wikio