ALTO-STUDIO
 

Les projets collaboratifs financés par OSEO

dollarsOSEO sur 5 ans a financé 73 projets collaboratifs du programme ISI (Innovation stratégique industrielle), pour un montant total d’aides de 1 477 millions d'euros, entre 2006 et 2010.

La fourchette des aides attribuées est comprise entre 3 millions d'euros et 99 millions d'euros. Ces projets mobilisent 356 entreprises et 198 structures de recherche publiques.

Pour plus de détail sur les entreprises aidées vous pouvez feuilleter le bilan ci dessous:

Partage propulsé par Wikio
 

Rencontres Qualiméditerranée 2011

businessfinanceDepuis leur création en 2009, les Rencontres sont conçues et perçues comme un moment d’échanges et de proximité. L’objectif est de réunir les industriels, les laboratoires de recherche, les centres techniques et les financeurs dans un esprit de convivialité pour faire émerger des partenariats et des projets innovants et collaboratifs.

Vous innovez ? Venez dĂ©velopper l'agroalimentaire de demain !

Au programme des 2 journées :

Conférences, tables rondes, ateliers de travail, RDV technologiques et RDV d’affaires...

OSEO sera présent lors de ces Rencontres, notamment le jeudi 17 novembre à 14h15, avec la conférence introductive par Ariane Voyatzakis, responsable sectoriel industrie agroalimentaire et agriculture d'OSEO.

Penser l’innovation agroalimentaire en termes de marché

Les thĂ©matiques de travail de cette Ă©dition 2011 replacent l’innovation agroalimentaire dans le contexte de la performance Ă©conomique :

  • la valorisation des fruits et lĂ©gumes par la transformation
  • les TIC pour de nouveaux services
  • la valorisation de co-produits et de dĂ©chets agroalimentaires et agricoles
  • la robotisation et l’automatisation
  • l’innovation en emballage
  • l’innovation marketing
  • les success stories et prospectives des filières mĂ©diterranĂ©ennes

2 journées interactives

  • ConfĂ©rences et tables rondes pour Ă©changer et consolider vos connaissances
  • Ateliers de travail pour rĂ©flĂ©chir en groupe, dĂ©battre et proposer des solutions sur des verrous technologiques
  • Les Pro’Agro Technological meetings : des RDV individualisĂ©s orientĂ©s business et technologies, avec les entreprises, les laboratoires de recherche, les centres techniques
  • NouveautĂ© 2011 : les RDV avec les banques - RDV BtoB, BtoLabs et BtoBank tout au long des 2 journĂ©es.

Cet Ă©vĂ©nement est organisĂ© par le pĂ´le de compĂ©titivitĂ© QualimĂ©diterranĂ©e et Transferts LR :

  • L'ambition du pĂ´le QualimĂ©diterranĂ©e est d'apporter des rĂ©ponses aux enjeux de l’alimentation de demain par une offre innovante issue des productions agricoles mĂ©diterranĂ©ennes : vigne & vin, fruits & lĂ©gumes, cĂ©rĂ©ales.
  • CrĂ©Ă©e en 2005 Ă  l'initiative de la RĂ©gion et de l’État, Transferts LR a pour mission de soutenir la compĂ©titivitĂ© des entreprises par l’innovation et le transfert de technologie en Languedoc-Roussillon.
Partage propulsé par Wikio
 

L' incubateur cleantech

carte de la franceConnaissez vous l' Incubateur cleantech ?

Un nouvel incubateur a ouvert cette année avec pour vocation d'accompagner les projets liés aux éco-activités.

Les futurs créateurs sont hébergés sur plus de 2 700 m2 dans un bâtiment qui respecte les contraintes HQE et basse consommation.

Quelques précisions:

  • Localisation dans le 18ème arrondissement.
  • CapacitĂ© d'accueil d'une quinzaine d'entreprises dans des bureaux privatifs, Ă©volutifs, allant de 37m² Ă  140m².
  • Offre d’hĂ©bergement et de services : Ă  partir de 230€/m²/an (charges incluses).
  • Offre d’accompagnement (prestations de conseil/coaching individuel, accès Ă  un cycle de 25 confĂ©rences/formations et adhĂ©sion Ă  l’éco-système « Paris Incubateurs ») : 10K€ / an
  • DurĂ©e maximale d’accueil : 3 ans.
Partage propulsé par Wikio
 

Réduction d’ISF pour les investissements dans les PME

businessfinanceLes contribuables soumis à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), c’est-à-dire ceux dont le patrimoine taxable est supérieur à 800 000 € au 1er janvier 2011, peuvent bénéficier de réductions d’impôt s’ils investissent dans une petite ou moyenne entreprise.

Le redevable de l’ISF peut ainsi déduire de son impôt :

  • 50 % (contre 75 % en 2010) des versements concernant des investissements directs ou indirects (via une sociĂ©tĂ© holding) au capital de PME, dans la limite de 45 000 € (contre 50 000 € en 2010),
  • 50 % des versements concernant des investissements via certains FIP (fonds d’investissement de proximitĂ©), FCPI (fonds communs de placement dans l’innovation) et FCPR (fonds communs de placement Ă  risque), dans la limite de 18 000 € (contre 20 000 € en 2010).

Ces réductions sont cumulables, mais ne peuvent dépasser 45 000 € au total par an (contre 50 000 € en 2010).

De même, pour un même montant investi, il n’est pas possible de cumuler la réduction d’ISF avec la réduction d’impôt sur le revenu.

L’investissement peut être réalisé en tant que :

  • souscriptions au capital initial ou aux augmentations de capital de sociĂ©tĂ©s, en numĂ©raire ou en nature (par apport de biens nĂ©cessaires Ă  l’exercice de l’activitĂ©, Ă  l’exception des actifs immobiliers et des valeurs mobilières),
  • souscriptions de titres participatifs dans des sociĂ©tĂ©s coopĂ©ratives ouvrières de production (Scop).

Le montant des versements ne doit pas dépasser pour la société le plafond de 2,5 millions d’euros par période de 12 mois.

La société bénéficiaire doit, quelle que soit la date de sa constitution, employer au moins 2 salariés à la clôture de l’exercice concerné par la réduction ou l’exercice suivant (ou 1 salarié pour les artisans).

Incroyable ! notre administration a un talent extraordinaire: comment limiter une exonération fiscale qui va dans le bon sens: limiter les sociétés bénéficiaires a celles qui ont deux salariés cela réduit sensiblement le nombre de start up impacté...qui par définition n'ont pas le luxe de partir sur du salariat dès le départ.

Partage propulsé par Wikio
 

Un film plastique pour recharger votre téléphone portable

rechercheWysips a élaboré des films photovoltaïques transparents qui permettent d'alimenter des équipements en énergie. Première utilisation: la recharge des téléphones portables.

La recharge via le film permet de gagner 20% d'autonomie.

Donc 2 impacts Ă  court terme pour cette innovation:

  • on diminue le volume des batteries en conservant la mĂŞme durĂ©e d'autonomie
  • on conserve le mĂŞme volume et poids de la batterie et il y a une augmentation de 20% de la durĂ©e d'utilisation.

Cette Start up est harcelée par les fabricants de téléphones portables....

Partage propulsé par Wikio