ALTO-STUDIO
 

75% des internautes ont consulté un blog

businessfinanceMédiamétrie vient de publier une étude sur les usages d'internet.

L'année 2010 est l'année de l'internet grâce aux multiples usages: l’Internet fixe ou mobile (tablettes et smartphones)

  • tous les jours, près de 24 millions d’internautes sont connectĂ©s, soit 3,2 millions de plus qu’en 2009,
  • 5,4 millions d’internautes surfent sur la toile en moyenne chaque heure entre 9h et 21h, contre 4,6 millions l’an passĂ©,
  • 10 millions de personnes sont Ă©quipĂ©es au 3ème trimestre 2010 de smartphones,
  • En moyenne, on compte ainsi tous les mois 15,5 millions de mobinautes, soit 3,3 millions de plus que l’annĂ©e dernière. Et la moitiĂ© de ces mobinautes ont un usage avancĂ© de l’Internet mobile : MMS, services mobiles, radio, vidĂ©o/TV, email, messagerie instantanĂ©e, chat, visiophonie.
  • 75% des internautes ont consultĂ© un blog ou un site communautaire en dĂ©cembre 2010, soit 32,1 millions de personnes6 par mois et 11,7 millions par jour. Sur ces mĂŞmes sites, les internautes restent de plus en plus longtemps : en moyenne, ils y passent 5h30 par mois soit 1h20 de plus qu’il y a un an…quand on aime on ne compte pas !

Les principales motivations pour s’inscrire sur un site communautaire sont:

  • d’abord de rester en contact avec ses amis ou de reprendre contact avec d’anciens amis,
  • de partager ses passions,
  • de partager des avis sur un produit. 2/3 des internautes partagent leurs opinions sur les produits ou services qu’ils achètent, en donnant un avis sur un site marchand, un blog, un forum ou un rĂ©seau social.

La confiance dans l’achat en ligne continue de progresser et l’augmentation du nombre d’internautes semble entraĂ®ner parallèlement l’accroissement du nombre de cyberacheteurs : 27,7 millions de personnes ont achetĂ© en ligne en 2010, soit 3,3 millions de plus qu’il y a 1 an.

  • La vidĂ©o gagne de plus en plus d’adeptes. Les portails vidĂ©o online, qui hĂ©bergent Ă  la fois des contenus professionnels et des vidĂ©os amateurs, attirent plus de 24,5 millions de visiteurs uniques, soit près de 60% d’internautes.
  • Plus de 14 millions de podcasts ont Ă©tĂ© tĂ©lĂ©chargĂ©s en dĂ©cembre 2010, soit plus de 26,5% supplĂ©mentaires en un an.
Partage propulsé par Wikio
 

Lancement du fonds commun de placement à risque « Fonds national pour la société numérique PME »

Carte de la france L’investissement dans l’économie numérique constitue un enjeu majeur pour notre économie, compte tenu de son poids. Cette filière représente:

    - 3,7 % du produit intérieur brut
    - 72 milliards d’euros de valeur ajoutée
    - 1 150 000 emplois directs et indirects dans les infrastructures et services numériques.

La filière connait des difficultĂ©: 81 % des dirigeants de PME numĂ©riques rencontrent des difficultĂ©s Ă  se financer. Face Ă  ce constat va ĂŞtre lancĂ© le « Fonds national pour la sociĂ©tĂ© numĂ©rique PME ».

Ce fonds commun de placement Ă  risques, qui s’appellera « FSN PME », sera gĂ©rĂ© par CDC Entreprises. Il est dotĂ© de 400 millions d’euros provenant du fonds global de 1,4 milliard d’euros dĂ©diĂ© aux contenus numĂ©riques, soit près de 30% de notre effort global en faveur des nouveaux contenus.

A travers ce fonds, l’Etat pourra effectuer des investissements en fonds propres dans les PME du secteur numérique jusqu’à 30 % de leur capital. Les montants investis pourront atteindre jusqu’à 10 millions d’euros.

Les candidats peuvent prendre connaissance des modalités de dépôt de candidature sur le site de la Caisse des dépôts et Consignation.

Huit secteurs d'intervention prioritaires

Le fonds commun examinera en prioritĂ© les projets liĂ©s Ă  huit secteurs bien prĂ©cis : l’informatique en nuage ou "cloud computing", les industries de contenus (Ă  caractère culturel, scientifique ou Ă©ducatif), les technologies de base du numĂ©rique (en particulier nanoĂ©lectronique et logiciel embarquĂ©), l’e-SantĂ©, l’e-Education, la sĂ©curitĂ© et la rĂ©silience des rĂ©seaux, les systèmes de transport intelligents et l'usage du numĂ©rique dans les projets de dĂ©veloppement de la ville.

Partage propulsé par Wikio

Si vous souhaitez poursuivre la lecture de sujets similaires, je vous propose les articles suivants:

 

Avec www.cap-territoire.com devenez business angel en consommant autrement

Création de buzz

Fidèle lecteur de ce blog vous me savez attentif à la problématique de financement des entreprises, particulièrement au niveau des fonds propres.

On vient d'attirer mon attention, via une demande de billet sponsorisé, sur le lancement du programme C.A.P Territoire.

Si vous ĂŞtes en accord avec les affirmations qui suivent, C.A.P Territoire est fait pour vous :

► l’équilibre économique d'un territoire (région) est l'affaire de tous: commerçants, consommateurs, entreprises

► les entreprises sont sources de création de richesse et il convient des les soutenir en leur apportant des financements qui aujourd'hui ne sont pas suffisants

► Chaque citoyen au niveau régional devrait pouvoir devenir un acteur de son territoire en rentrant dans le capital des entreprises qui l’entourent

.► Il est important de faire fructifier son épargne mais de manière responsable.

Avec le programme C.A.P Territoire en achetant des produits sur le site internet vous cumulez des euros qui une fois par an sont convertis en actions permettant ainsi de financer des entreprises.

Ce faisant avec C.A.P Territoire vous ĂŞtes Ă  la fois un consommateur et un business angel sur votre territoire.

Pour rappel un business angel c'est un particulier, comme vous ou moi, qui investit une partie de son patrimoine dans une entreprise pour l'aider à se développer. En échange de l'argent qu'il apporte le particulier devient actionnaire de l'entreprise financée.

Comment transformer un consommateur en business angel ?

En vous connectant site www.cap-territoire.com vous accédez à différents sites internet d'enseignes vous permettant de faire vos achats mais également de bénéficier de remises.

En effet sur chaque produit est indiqué une remise (de 3 à 12 % environ).

C'est cette remise qui va transformer votre achat en action ou autrement dit transformer le consommateur que vous ĂŞtes en business angel:

Les remises que vous allez totaliser seront versées sur un compte qui permettra chaque année de participer à une augmentation de capital et donc de devenir actionnaire d'entreprises sur votre territoire.

Si vous ne souhaitez pas investir votre épargne dans des entreprises vous avez la possibilité de retirer ces sommes au moins une fois par an.

Investir dans une des entreprises requiert des compétences d'analyse et de sélection, alors qui s'occupera de ces investissements ?

C.A.P Territoire s'adosse à la société d'investissement PAN C.A.P qui avec un comité d'investissement investit pour vous dans les entreprises de votre région.

Ces entreprises doivent remplir les conditions nécessaires pour pouvoir bénéficier d'un apport en capital :


► être situées dans votre région

La société PAN C.A.P investit votre épargne dans le tissu économique régional. A travers elle, vous devenez propriétaire, avec les autres participants au programme C.A.P, d'une partie des entreprises de votre territoire.

Pour être plus proche de vous et pour que vous puissiez agir sur l'économie de votre territoire, la France est divisée en 8 régions d'investissement.


► bénéficier d'une bonne base économique et d'un potentiel de croissance


►s'inscrire dans une démarche de développement durable

Vous pouvez suivre l’évolution de vos investissements sur www.pan-cap.eu

Comment la société PAN CAP se rémunère-t-elle ?

C.A.P Territoire facture l'adhésion 8 € la première année aux adhérents pour les frais de fonctionnement du backoffice.
Les enseignes partenaires versent une rémunération sur les achats effectués par les internautes qui sont passés par C.A.P Territoire pour accéder au site de l'enseigne (en général moins de 1% de la valeur HT de l'article).

Vous payez votre article le prix affiché sur le site internet de l’enseigne. La remise qui vous est indiquée est pour vous.

Que deviennent les fonds que vous avez investis via la société d'investissement PAN CAP ?

Les investissement que vous réalisez dans les entreprises de votre région leur permettent de se développer et en cela booster l’ensemble de économie locale .

Dans le cas où vous avez investi votre épargne dans le capital d’entreprises de votre territoire, vous avez la possibilité de retirer ces sommes au bout de 6 ans. Elles sont alors exonérées d’impôts.


Résultat : Vous bénéficiez financièrement de la valorisation des entreprises de votre territoire.

Si vous consommer autrement avec C.A.P Territoire les entreprises autour de vous vont pouvoir bénéficier d'une nouvelle dynamique de financement et vos achats contribueront à la bonne santé de l' économie locale.

Ce dispositif fort original est à suivre....et notamment avec la vidéo ci-dessous:

Partage propulsé par Wikio
 

La santé des dirigeants d'entreprises enfin étudiée

Carte de la france Connaissez-vous l’observatoire Amarok ?

Créé à Montpellier en mars 2010 cet observatoire va mener une étude scientifique sur la santé de 500 chefs d’entreprises, en partenariat avec Malakoff Médéric et le Centre des jeunes dirigeants.

Finalement il n'y a jamais eu d'Ă©tude sur l'Ă©tat de forme de nos entrepreneurs.

500 chefs d’entreprise, répartis dans toute la France, consacreront chaque mois 20 minutes pour répondre à un formulaire sur des thèmes différents.

L’étude, réalisée en collaboration avec un psychologue et durera trois ans. Son coût total s’élève à 420 000€.

Daniel Luciani, vice-président du réseau du CJD indique "qu'au même titre que les salariés, la vie des dirigeants n’est pas simple. Ne pas se soucier de leur santé est une aberration et c’est quelque part mettre en péril, une partie, notre économie. C’est une des raisons pour laquelle le CJD est partie prenante du projet. La santé fait partie du capital immatériel de l’entreprise"

Les résultats seront connus en deux temps:

  • Une première batterie d'analyses seront publiĂ©es fin 2011 lors d’une rencontre du CJD qui rĂ©unira 700 jeunes dirigeants Ă  Paris,
  • Une seconde Ă©tape lors du congrès gĂ©nĂ©ral du CJD qui se dĂ©roulera Ă  l’Arena de Montpellier les 28 et 29 juin 2012. L’évĂ©nement espère rassembler 2 000 jeunes dirigeants.
Partage propulsé par Wikio
 

Un logiciel gratuit pour vous aider à choisir votre régime fiscal

Carte de la france Un nouvel outil de comparaison de rĂ©gimes fiscaux des diffĂ©rents statuts des crĂ©ateurs d’entreprise, dĂ©veloppĂ© par l’Ordre des experts-comptables en partenariat avec l’APCE, permet d’estimer les coĂ»ts sociaux et fiscaux de chacun des trois rĂ©gimes d’imposition :

  • auto-entrepreneur,
  • rĂ©gime rĂ©el d’imposition (pour les commerçants et artisans) ou dĂ©claration contrĂ´lĂ©e (pour les professions libĂ©rales).

À partir d’un chiffre d’affaires et un bénéfice estimés, le module de calcul permet d’établir une simulation chiffrée et d’identifier le régime le plus favorable.

Simulateur des charges sociales et fiscales

Ordre des experts-comptables

Partage propulsé par Wikio