ALTO-STUDIO
 

Michel Desjoyeaux a gagné le Vendée Globe grâce au MaxSea Time Zéro ?

Carte de la franceMichel Desjoyeaux, sur Foncia, a gagné le 6e Vendée Globe le 1er février dernier, remportant en 84 jours 3 heures et 9 minutes, sa 2e victoire sur ce tour du monde, en solitaire, sans escale, et sans assistance.

A son bord, un logiciel de navigation maritime et d'aide à la navigation, MaxSea Time Zéro, mis au point par la société Maxsea, leader européen des logiciels de navigation maritime embarqués.

Si la majorité des navires lancés dans la course - 22 sur 30 - étaient pourvus de ce logiciel de navigation, un seul concurrent, Michel Desjoyeaux, expérimentait, sur son monocoque, lors de cette épreuve, le prototype de la dernière version du MaxSea Time Zéro, incluant de nouveaux modules (routage, notamment)… un outil qui l’a peut-être aidé à gagner la course…

La version 1.6 du MaxSea Time Zero a été réalisée en étroite collaboration avec le skipper. Aux données classiques de vent et de courants, ont été ajoutés les paramètres de hauteur des vagues et de leur vitesse de déplacement.

En outre, des photos satellitaires en temps rĂ©el ont Ă©tĂ© associĂ©es aux cartes marines numĂ©risĂ©es. Le rĂ©sultat : un niveau d’information extrĂŞmement prĂ©cis et fiable d’un simple clic.

Les points forts de ce nouveau logiciel :

  • un algorithme de routage intĂ©grĂ© qui calcule la meilleure route en fonction des Ă©lĂ©ments tels que : mĂ©tĂ©o, vents, vagues, courants ;
  • un module « set sail » qui consiste Ă  prĂ©voir les changements de voiles en fonction de la force et du changement de direction des vents, d’oĂą un gain de temps très apprĂ©ciable .

Jean-Baptiste Caulonque, directeur gĂ©nĂ©ral de Maxsea, prĂ©cise « il y a quatre ans, nous avons dĂ©cidĂ© de repenser entièrement le logiciel MaxSea Software (nous avions alors 12 versions commercialisĂ©es ). Les soutiens financiers du Conseil GĂ©nĂ©ral, du Conseil RĂ©gional Aquitaine et d'OSEO Aquitaine nous ont permis de rĂ©-Ă©crire un nouveau logiciel et de crĂ©er de nouveaux modules.

Parallèlement, nous avons pu embaucher du personnel, accéléré l'écriture du logiciel et réaliser ainsi un gain de temps important. Nous avons mis sur le marché, il y a un an, la 1ere version du Max Sea Time Zéro. La version 1.6 du MaxSea Time Zero (intégrant notamment le module "routage") sera commercialisée à partir de mars 2009".

Et d'ajouter "Nous avons, par ailleurs, d’autres projets à l’étude, notamment un MaxSea Time Zéro appliqué à la pêche professionnelle, secteur dans lequel notre société est leader mondial. Une première version sera présentée au prochain salon mondial de la pêche à Vigo en Espagne".

Effectif de l'entreprise : 30 personnes

 

Une auto interview de monsieur Hervé Novelli

Carte de la franceUne auto interview de monsieur Hervé Novelli, secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des PME, du Tourisme et des Services.... En effet les questions ont probablement été posées par son service communication:

  • 34000 entreprises crĂ©Ă©es en France en janvier, une hausse de 35 % par rapport Ă  dĂ©cembre.

Comment l’expliquez-vous ?

Ce chiffre montre que les Français ne se rĂ©signent pas face Ă  la crise, bien au contraire ! Ils ont des projets, des idĂ©es et ont envie de les rĂ©aliser. Beaucoup de Français Ă©taient auparavant rebutĂ©s par la complexitĂ© administrative quand ils voulaient crĂ©er leur entreprise mais la mise en place du rĂ©gime de l’auto-entrepreneur depuis le 1er janvier 2009 a considĂ©rablement changĂ© la donne. Ce rĂ©gime a dĂ©jĂ  suscitĂ© un Ă©norme engouement avec plus de 70 000 inscriptions en quelques semaines. En simplifiant la crĂ©ation d’entreprise Ă  l’extrĂŞme, elle devient Ă  la portĂ©e du plus grand nombre : demandeurs d’emploi, salariĂ©s, fonctionnaires, retraitĂ©s ou Ă©tudiants, peuvent en bĂ©nĂ©ficier, soit pour dĂ©gager des revenus complĂ©mentaires, soit pour lancer leur activitĂ© Ă  temps plein.

  • Les chiffres du chĂ´mage pourraient-il Ă  eux seuls expliquer cette hausse ?

L’an dernier, près d’une création d’entreprises sur deux était le fait d’un demandeur d’emploi. Il est probable que la crise pousse à tenter l’aventure et ainsi la création d’activité. C’est aussi vrai chez les demandeurs d’emplois. Mais je crois plus généralement que l’esprit d’entreprise est entré dans les esprits. L’alternative au chômage, ce n’est plus forcément de trouver un emploi salarié, ça peut également être de se lancer soi-même dans l’aventure entrepreneuriale et de créer son propre emploi.

Et c’est d’autant plus vrai dans une conjoncture difficile. Les Français ont des projets et de l’énergie, le devoir du Gouvernement c’est de lever les freins qui pouvaient les empêcher d’entreprendre, car tous ces entrepreneurs en devenir sont de formidables réservoirs de croissance et d’emplois.

  • Est-ce Ă  dire que la crĂ©ation d’entreprise et le rĂ©gime d’auto-entrepreneur constituent des armes anti-chĂ´mage efficaces ?

Sans aucun doute, et même plus largement de véritables armes anti-crise. Avec l’auto-entrepreneur, il est désormais possible de lancer son activité en quelques minutes, en se connectant sur le site www.lautoentrepreneur.fr et de bénéficier d’une grande simplicité dans la création et la gestion de son activité au quotidien. Avec ce régime, il n’y a rien à payer lorsqu’aucun chiffre d’affaires n’est généré.

L’auto-entrepreneur bénéficie également d’une lisibilité sur les revenus financiers dégagés par son travail, puisqu’il ne doit s’acquitter que d’un taux unique et libératoire de prélèvement social et fiscal. Qui plus est, pour le cas spécifique des chômeurs, dans quelques semaines, les bénéficiaires de l’Accre (aide aux demandeurs d’emploi créant ou reprenant une entreprise) pourront également se lancer en tant qu’auto-entrepreneur et tirer pleinement parti de ce régime. Une des armes contre le chômage, c’est de faire de la France une terre d’entrepreneurs, et ce régime, j’en suis persuadé, va y contribuer.

  • En quoi la mise en place d’un guichet unique pour la crĂ©ation d’entreprise, sur internet, dĂ©cidĂ©e par le Premier ministre, simplifie-t-il concrètement les dĂ©marches administratives ?

Ce guichet unique va permettre à partir de 2010 aux futurs entrepreneurs, quel que soit leur statut juridique, fiscal ou social, de voir leurs projets traités par un seul interlocuteur, le Centre de formalités des entreprises, sans passer d’une administration à une autre pour obtenir des autorisations administratives.

De plus, nous allons mettre en place un portail unique de création d’entreprise en ligne pour les entrepreneurs qui le souhaitent. Il doit permettre à ces entrepreneurs d’accomplir par internet l’ensemble des procédures et formalités nécessaires à l’exercice de leur activité et disposer de toutes les informations les concernant. Il y a une réelle demande des Français pour une création d’entreprise dématérialisée. J’en veux pour preuve que 75% des auto-entrepreneurs s’inscrivent depuis le site internet. La dématérialisation complète de la création d’entreprise sera une réalité dès la fin de l’année.

 

Entrepreneurs pratiquant le lobbying...voici 7 députés à rencontrer

Carte de la franceDans le cadre du plan de relance du Gouvernement, la loi de finances rectificative pour 2009 et la loi pour l’accélération des programmes de construction et d’investissement publics et privés viennent d’être adoptées.

Le comité interministériel d’aménagement et de compétitivité des territoires (CIACT) qui s’est tenu à Lyon le 2 février dernier, a arrêté la liste des 1 000 premiers projets soutenus par le plan de relance.

Pour appliquer ce plan le Premier ministre vient de nommer sept parlementaires en mission auprès de Patrick Devedjian, ministre chargĂ© de la Mise en Ĺ“uvre du plan de relance :

  • Brigitte Bareges (dĂ©putĂ© du Tarn et Garonne),
  • François-NoĂ«l Buffet (sĂ©nateur du RhĂ´ne),
  • Marc-Philippe Daubresse (dĂ©putĂ© du Nord),
  • Philippe Houillon (dĂ©putĂ© du Val d’Oise),
  • ValĂ©rie Rosso-Debord (dĂ©putĂ© de Meurthe et Moselle),
  • Jean-Marc Roubaud (dĂ©putĂ© du Gard),
  • et François Zocchetto (sĂ©nateur de Mayenne).__

Pour assurer l’équité territoriale des mesures mises en œuvre, chaque parlementaire sera en charge d’une partie du territoire.

Les parlementaires rendront leurs premières conclusions en juin 2009, afin de permettre à cette date une première évaluation de la mise en place du plan de relance et du démarrage effectif des projets.

Si vous souhaitez poursuivre la lecture de sujets similaires, je vous propose les articles suivants:

 

CEEI, Incubateurs, Technopole ou Pôle de Compétitivité vous attendent

businessfinanceJournée "Portes ouvertes", le 12 mars 2009

Encore mĂ©connus de la plupart des citoyens français, ces structures plus singulièrement connues sous les noms « CEEI, Incubateurs, Technopole ou encore PĂ´le de CompĂ©titivitĂ© » aident depuis de nombreuses annĂ©es les porteurs de projet innovant Ă  crĂ©er leurs propres entreprises.

Grâce à un encadrement et à une gestion de projet personnalisé, l’analyse et les conseils de professionnels évoluant dans différents domaines ou encore la mise à disposition de matériel ou de locaux, ces structures continuent de prouver leur efficacité en accompagnant, par exemple, en 2008 plus de 13 000 entreprises innovantes à travers l’hexagone et ses départements et territoire d’outres mer.

Les objectifs de la journée :

  • Favoriser la rencontre et le dialogue entre Ă©tudiants et crĂ©ateurs d’entreprises innovantes sur les bases d’un partage d’expĂ©rience.
  • Augmenter la visibilitĂ© des structures d’appui Ă  l’innovation et Ă  la crĂ©ation d’entreprises en France.
  • Encourager les Ă©tudiants Ă  crĂ©er des projets innovants.

Vous avez de l’imagination, de la force de caractère et l’envie de devenir votre propre chef …

Retrouvez-nous, le 12 mars 2009, dans l’une de nos nombreuses structures partenaires.

 

15 millions de ballons

Carte de la france15 millions de personnes rĂ©unies autour de "15 millions de ballons" pour une mĂŞme cause : faire de la crĂ©ation d'entreprise une arme anti-crise. C'est le challenge que se sont fixĂ©s 18 entrepreneurs qui se mobilisent contre la morositĂ© ambiante et crient haut et fort "Soyez gonflĂ©s, CrĂ©ez !"..

Le 5 mars 2009, ils organisent un rassemblement sur l'Esplanade de la Défense à Paris où chacun pourra lâcher un ballon, symbole de son envie de créer.

15 millions de ballons, c'est 15 millions d'envies déclarées de créer son entreprise (source Ifop).

Cet événement se double d'un concours :

  • tous les entrepreneurs peuvent y participer
  • les laurĂ©ats pourront gagner des aides Ă  la crĂ©ation d'entreprise.

Les trophées:

  • Un prix pour le plus grand nombre de contacts parrainĂ©s sur le site
  • Un prix pour les cinq meilleures initiatives sĂ©lectionnĂ©s par un jury de professionnels de l'entreprise.

La remise des prix aura lieu le mardi 19 mai 2009 au SĂ©nat.

Plus d'information: http://www.15millionsdeballons.fr/

Actualisation: les ballons sont biodégradables